Visite du ministre de la Jeunesse et des Sports au niveau de trois centres de jeunes à Niamey : Des centres dans un état peu enviable constate le ministre Sékou Doro Adamou

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Sékou Doro Adamou poursuit les visites de prise de contact dans les différents services relevant de son département ministériel. C’est ainsi qu’hier matin, il a visité successivement trois centres des jeunes de la capitale à savoir les centres de Boukoki ; Madina et Jangorzo. A travers cette sortie, il s’agit pour le ministre de la Jeunesse et des Sports de s’enquérir des conditions de travail des agents et éventuellement recenser les problèmes qui entravent le fonctionnement de toutes ces structures devant concourir à l’épanouissement des jeunes. Le ministre Sékou était accompagné des cadres centraux du ministère et des membres de son cabinet.

 Au centre des jeunes du quartier Boukoki, le ministre de la Jeunesse et des Sports et sa délégation se sont intéressés à la salle d’écoute des jeunes qui n’est malheureusement pas fonctionnelle depuis pratiquement trois (3) ans ; à la bibliothèque avec des rayons dégarnis (surtout en livre sur la littérature africaine pour laquelle les demandes des jeunes collégiens et lycéens restent insatisfaites) ; le bureau dénommé centre amis des jeunes dont la mission est de sensibiliser et éduquer cette frange de la population sur les questions ayant trait à la santé de la reproduction ainsi que d’autres aspects de la vie en société ; la salle de projection et la radio communautaire qui dispose d’une grille de programmes répondant aux préoccupations de la jeunesse.

Le terrain de football et de basketball du centre des jeunes de Boukoki ; le foyer féminin où des jeunes filles sont en formation dans le domaine de la coiffure et la restauration ont été aussi visités par le ministre de la Jeunesse et des Sports. Sur place, le ministre Sekou a relevé le manque d’entretien des installations sportives qui cohabitent avec des tas d’immondices et des sanitaires mal entretenus. «Personne ne viendra vous faire la propreté ici. Il vous appartient de faire en sorte que ce centre de référence des jeunes soit attrayant», a dit le ministre à l’endroit du responsable du centre.

Au niveau du centre des jeunes du quartier Madina, la délégation ministérielle a visité le foyer féminin où des élèves sont en train de suivre une formation ; la salle informatique ; la bibliothèque pauvre en documents et le terrain de basketball. Comme au précédent centre des jeunes, on relève ici aussi des problèmes liés aux infrastructures de service notamment le bâtiment en semi-dur en état de dégradation avancée.

Le ministre Sékou a achevé ce périple avec le  centre des jeunes du quartier Jangorzo où il a visité également le foyer féminin ; la bibliothèque et l’espace dédié à la gymnastique.

Tirant la synthèse de ces visites, le ministre de la Jeunesse et des Sports a précisé que les centres des jeunes se trouvent dans un état de dégradation. « Cette situation nous interpelle à plus d’un titre. Nous allons nous asseoir ensemble, y compris les directeurs de ces centres pour voir les voies et moyens à travers lesquels nous pouvons améliorer la gestion de ces services, indispensables aux jeunes en ce sens qu’ils constituent un cadre approprié pour la transmission du savoir. Nous appelons aux différents responsables de ces centres des jeunes à plus d’engagement dans la gestion», a declaré le ministre de la Jeunesse et des Sports avant de préciser que parmi les solutions à prendre à court terme, il y aura bien évidement la restructuration des bibliothèques pour offrir davantage de chance d’apprentissage aux jeunes.

 Hassane Daouda(onep)

10 juin 2021
Source : http://www.lesahel.org/