A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit plusieurs personnalités

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu successivement, hier, la ministre des Affaires Etrangères de l’Espagne, présidente de l’Alliance Sahel, Mme Maria Aranzazu Gonzalez Laya, le Directeur Exécutif du Programme Alimentaire Mondial, M. David Beasley, et l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine, M Zhang Lijun.

Pour la première audience, les échanges ont notamment porté sur la coopération bilatérale entre l’Espagne et le Niger, mais également sur la situation sécuritaire au Sahel en général, particulièrement au Mali et en Lybie.

Auparavant, la ministre des Affaires étrangères de l’Espagne, Mme Maria Aranzazu Gonzalez Laya, a indiqué qu’il s’agit de sa première visite officielle au sahel. Parlant du choix du Niger, elle a confié que le Niger est un pays prioritaire pour l’Espagne. « Depuis plusieurs années, le Niger et l’Espagne entretiennent des relations de coopération fructueuse et cela dans tous les domaines», a précisé Mme Maria, tout en faisant cas des ressources déployées par l’Espagne pour la formation des forces de la police nigérienne.

La diplomate espagnole a ajouté que cette visite a également pour but de témoigner du soutien sans faille de l’Espagne mais aussi de la communauté internationale au Niger dans son processus de développement. Ainsi, selon elle, cela marque le départ pour un nouveau cycle de coopération et cela, dès l’année prochaine.

Mme Maria Aranzazu a enfin annoncé l’arrivée, ce vendredi,  d’un don en matériel humanitaire (soit 15 tonnes) que l’Espagne et l’Union Européenne offrent au Niger. Et cela afin de répondre à l’urgence humanitaire suite aux inondations de Septembre dernier.

Quant au Directeur exécutif du Programme Alimentaire Mondial, M. David Beasley, il a confié qu’il est revenu, après deux séjours au Niger en 2018, pour voir l’évolution de la situation de sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger, mais aussi préparer les discussions de la table ronde ministérielle sur le Sahel Central qui se tiendra à Copenhague le 20 octobre 2020.

Les échanges ont également porté sur des sujets comme l’invasion de groupes extrémistes qui viennent de l’étranger pour tenter de déstabiliser le Niger. À cet effet, il a indiqué qu’il faudrait que la communauté internationale soutienne et assiste le Niger dans cette situation. Cela, a-t-il déclaré, est un devoir moral.

S’agissant des questions d’assistance humanitaire et de développement, il a déclaré que les échanges ont porté sur la procédure à suivre afin d’inciter les partenaires du PAM comme les Nations Unies, l’Unicef, le HCR, à assister le Niger. Et cela a-t-il souligné ne saurait se faire sans être en contact avec les populations afin qu’elles aient l’aide qui leur revient.

En outre, le Directeur Exécutif du PAM a déploré « le laxisme des Etats face à la situation qui prévaut au Sahel et au Niger en particulier ». A cet effet, il a révélé qu’à la table ronde ministérielle qui se tiendra le 20 Octobre 2020  à Copenhague, le PAM, défendra la cause du Niger. « Nous sommes là pour porter la voix du Niger pour que les gens puissent voir ce qui se passe au Niger et au Sahel. Et nous allons soutenir et appuyer la voix du Niger et le président a promis qu’il ferait de même », a conclu le diplomate américain.

Quant à l’Ambassadeur de Chine au Niger, M. Zhang Lijun, il a indiqué avoir remercié le Président pour le soutien que le Niger a apporté à la Chine. En effet, a-t-il expliqué, il y a deux jours, l’ONU, avec les trois commissions des droits de l’homme et quelques pays occidentaux, ont accusé la Chine de violer les droits de l’homme. A cet effet, a-t-il défendu, il ne s’agit pas de question de droits de l’homme mais plutôt une lutte contre l’extrémisme et le terrorisme. «Il n’y a aucune question de droit de l’homme parce que, en Chine, il n’y a pas de problème de croyance. Dans la région de Qingdao par exemple, il y a dix millions de musulmans, des Ouigours, qui pratiquent librement leur croyance soit plus de 25 mille mosquées ; autrement dit, une mosquée pour 500 personnes en moyenne », a-t- il fait savoir. C’est pourquoi, a ajouté M. Zhang Lijun, au cours de cette réunion, plus de 70 pays à travers le monde ont soutenu la Chine sur ces questions.

Les discussions ont également porté sur les infrastructures réalisées par la Chine au Niger dont les travaux ont été suspendus à cause de la pandémie de la Covid-19. A cet effet, il a affirmé que la société chinoise a loué un vol spécial qui amènera les techniciens afin de faire avancer les travaux.

L’Ambassadeur de Chine a enfin affirmé avoir exprimé toute la compassion de son pays pour les sinistrés des dernières inondations au Niger, «c’est pour ça que l’ambassade de la Chine a débloqué 15 millions de FCFA pour aider les sinistrés. Egalement, notre ministère des Affaires étrangères a débloqué 56 millions de CFA afin d’aider les sinistrés. Tout cela parce que le Niger est un pays ami, un pays frère ».

Par Rahila Tagou(onep)

09 octobre 2020

Source : http://www.lesahel.org/