Réunion des experts de l’Organisation des producteurs de pétrole africains (APPO) : Préparer la 39ème session du Conseil des ministres de l’Organisation

En prélude à la 39ème session du Conseil des ministres de l’organisation des producteurs de pétrole africains (APPO) qui se tiendra à Niamey, les experts de cette organisation sont en travaux depuis hier matin. Ils s’entretiennent sur l’exercice écoulé dont le Niger assure la présidence, et réfléchissent sur les recommandations à soumettre aux ministres du pétrole des 18 Etats membres. C’est le Directeur de cabinet du Ministre du pétrole, M. Mahamadou Abara, qui a procédé à l’ouverture des travaux.

A cette occasion, le Directeur de Cabinet du Ministre du Pétrole a souligné l’importance de cette réunion hybride du conseil exécutif de l’APPO qui regroupe à la fois des délégués présents physiquement et par visioconférence. «Vos assises de ce jour constituent une étape importante d’examen des rapports de fin d’exercice du Secrétariat de l’APPO et certainement de l’état d’avancement du démarrage effectif des activités de la Société africaine d’investissement en énergie (AEICORP)», a souligné M. Mahamadou Abara.

le Directeur de Cabinet du Ministre du Pétrole a ensuite rappelé qu’à l’issue des travaux, plusieurs propositions d’amendements seront soumises au Conseil des ministres de l’APPO sur certains documents statutaires, sur le programme de travail 2021 du Secrétariat de l’APPO avec le budget y afférent, et sur les stratégies pour la mobilisation du capital d’amorçage des activités de la Société africaine d’investissement en énergie. «Le Conseil des ministre de l’APPO attend avec impatience le résumé de vos décisions et recommandations de ce jour», a-t-il conclu.

Selon la pratique au sein de l’organisation, a expliqué M. Bakary Traoré, Chef de cabinet du Secrétaire général de l’APPO, il est important «de se retrouver dans le pays du Président en exercice pour faire un point des activités de l’année qui vient de s’écouler». Il s’agit notamment, a-t-il poursuivi, de «regarder les dossiers techniques du Secrétariat de l’APPO, de faire le bilan des activités, et ensuite de formuler des recommandations au Conseil des ministres qui est l’organe suprême de l’APPO et qui tiendra sa 39ème session à Niamey».

Selon M. Bakary Traoré, l’objet l’organisation des producteurs de pétrole africains est «de promouvoir la coopération et la collaboration dans le domaine du pétrole entre les pays membres, de promouvoir les initiatives communes pour le développement du secteur des hydrocarbures pour le bonheur des populations». Elle regroupe 18 pays membres dont 15 actifs et a son siège à Brazzaville au Congo.

 Souleymane Yahaya

18 novembre 2020

Source : http://www.lesahel.org/