Election présidentielle du 27 décembre 2020 : Portraits des candidats

Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Mohamed Bazoum

Né en 1960 à Bilabrine près de N’Gourti dans la région de Diffa, Mohamed BAZOUM eût un parcours scolaire brillant, de l’école primaire de Tesker au Lycée Amadou Kouran Daga de Zinder en passant par les collèges de Maïné-Soroa et de Gouré. Il entreprit ensuite des études supérieures de Philosophie à Dakar au Sénégal où il obtint une maîtrise en Philosophie politique et Morale et un DEA option Logique et Epistémologie.

Leader estudiantin ayant fait ses preuves avec ses qualités d’orateur remarquable au pays puis à Dakar au Sénégal, Mohamed BAZOUM, devenu enseignant, a été parmi les principaux acteurs qui ont donné toute sa vitalité au Syndicat National des Enseignants du Niger (SNEN) et à l’Union des Syndicats des Travailleurs du Niger (USTN). Aussi a-t-il été parmi les initiateurs, avec Issoufou MAHAMADOU et ses autres camarades de route, d’un groupe politique qui a donné naissance au PNDS Tarayya.

Démocrate convaincu, militant progressiste et farouche adversaire des inégalités sociales, Mohamed BAZOUM s’est bâti une réputation d’homme politique cultivé, sans démagogie, ayant un franc parlé notoirement reconnu et toujours proche des terroirs et des populations nigériennes.

De confession musulmane, Mohamed BAZOUM est marié et père de quatre (4) enfants.

Cinq (5) fois élu député au titre de la circonscription de Tesker et plusieurs fois ministre, Mohamed BAZOUM, qui a été porté à la présidence du PNDS Tarayya depuis 2011, est candidat à la présidentielle de décembre 2020 au titre de ce parti. Il est porteur d’un programme dit de la Renaissance Acte III qui vise à consolider les acquis des deux (2) mandats du Président de la République Issoufou MAHAMADOU, et avancer.

Dans la phase d’élaboration de ce programme, Mohamed BAZOUM a quitté son statut de ministre d’Etat pour aller à la rencontre du peuple. Il a ainsi sillonné plus de deux cents (200) communes sur deux cent soixante six (266) à travers le Niger profond pour prêter une oreille attentive aux aspirations des nigériens des villes et des campagnes. Polyglotte, à l’aise dans au moins quatre (4) langues du Niger, il a échangé avec toutes les couches de la population.

Mohamed BAZOUM, candidat du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya) aux présidentielles de décembre 2020, reçoit, dès le premier tour, le soutien de quarante (46) partis politiques constitués en Coalition Bazoum 2021.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Ibrahim Gado

Issu d’une famille modeste, Ibrahim GADO est né le 19 octobre 1983 à Agadez où son père servait dans l’armée. Après le CI dans cette région du Nord, il continua son cursus scolaire à Dioundiou, région de Dosso, dans l’ouest du Niger. Brillant, Ibrahim l’a été tout au long de son parcours scolaire et académique. Ses enseignants témoignent qu’il était toujours 1er de sa classe.

Après le collège à Dioundiou, il fréquenta le lycée technique Dan Kassawa de Maradi, à 600 kilomètres de Niamey. Il en ressort avec son bac génie civil avant de bénéficier d’une bourse de l’Etat pour étudier à l’université Badji Moktar d’Annaba en Algérie. C’est là, qu’il décrocha son diplôme d’ingénieur en informatique. Né avec du poil de leadership, le jeune ingénieur informaticien ne s’accommode pas longtemps de travailler pour quelqu’un. Il créa sa propre société : OSBORN qui a plusieurs compartiments dont l’informatique, la télécommunication et les BTP. Elevé dans le moule islamique, il est resté soudé à la pratique de sa religion.

Ibrahim Gado est devenu un farouche adversaire de la pauvreté qu’il combat dans la mesure de ses capacités à travers des oeuvres sociales qui lui ont valu le sobriquet de « Bon samaritain ».

Sollicité de partout et poussé par la population qui voit en lui, un patriote soucieux de son peuple, Ibrahim Gado décide de se lancer en politique et crée le Conseil républicain pour le progrès et la démocratie (CRPD-Sulhu). Un trimestre plus tard, le parti gris-blanc organise, le 11 octobre, un congrès pour investir son candidat à la présidentielle du 27 décembre 2020.

Allons-y

Muje

Irmakoye.



 Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Sagbo Adolphe

Sagbo Adolphe, né le 03 Septembre 1953 à Tahoua ; il fréquenta l’école primaire et le CEG de Tahoua, avant de se retrouver au lycée Technique de Maradi, et finalement à l’Ecole Centrale pour l’Industrie, le Commerce et l’Administration de Bamako au Mali.

Il est chef d’Entreprise, depuis 1986 du Groupe ABC ; - Il participa à la Conférence Nationale Souveraine ;

- Il est membre du Conseil Constitutif National ;

- Il est membre du CESOC, en son 2è mandat ;

- Il est Chevalier de l’Ordre de mérite du Niger en 1986 ;

- Il est membre-fondateur de l’ONP/BTP (l’Organisation Nigérienne des Professionnels du Bâtiment et Travaux Publics) ;

- Il est membre-fondateur de la FOP-NIGER (Fédération des Organisations Patronales du Niger) ;

et

- Il est membre-fondateur du Parti Socialiste IMANI, dont il est son SG National, et est son candidat aux élections présidentielles du 27 Décembre 2020.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Mamadou Talata Doulla

Né le 18 mai 1951 à Dakar, Mamadou TALATA DOULLA après ses études primaires et secondaires décroche son Baccalauréat série A. Et comme tous les jeunes de son époque il opte pour les sciences juridiques. C’est ainsi qu’il obtient en 1975 sa licence en droit (ancienne formule). Désormais juriste l’étudiant Mamadou TALATA DOULLA oriente sa boussole vers un secteur naissant sur le continent, les assurances. Il s’inscrit à l’institut international des assurances (IIA) à Yaoundé au Cameroun de 1976 à 1978 la troisième promotion et il sort diplômer d’études supérieures (DES).

De retour au pays, Mamadou TALATA DOULLA est mis à la disposition du ministère des affaires économiques, du commerce et de l’industrie. De 1978 à 1983 il est nommé Directeur administratif et commercial chargé de la réassurance à la SNAR Leyma. En 1984 Directeur du control des assurances au ministère des finances et création du centre national du cycle moyen des assurances.

Fort de ce brillant parcours, Mamadou TALATA DOULLA est nommé Directeur adjoint du l’UGAN en 1985. Et en 1987 c’est la cerise sur le gâteau Mamadou TALATA DOULLA accède au poste de Directeur Général de l’UGAN pour y rester 13 ans durant et porter haut l’étendard de cette institution.

Manager chevronné et philanthrope averti Mamadou TALATA DOULLA a piloté plusieurs structures au firmament comme songhay management et songhay COM-SAT. Il est actuellement le président du conseil d’administration de SAHAM assurances leader des assurances au Niger.

A l’image des assurances Mamadou TALATA DOULLA a remplie aussi une belle et riche carrière dans les associations caritatives, sportives et professionnelles. Au niveau du LIONS club international entre 2005 et 2016 il a occupé respectivement le poste de Gouverneur district 403, membre du conseil des gouverneurs DM 403, Président du conseil des gouverneurs et Immédiat past president du conseil des gouverneurs. Sur le plan sportif Mamadou TALATA DOULLA a été plusieurs fois Président des fédérations sportives mieux de l’instance faitière du sport au Niger le COSNI qu’il a eu à diriger avec brio pendant 17 ans. Coté professionnel, MamadouTalataDoulla est resté Président du syndicat des entreprises et industries, vice-président du CNPN (patronnât) et Président de la fondation Niger solidarité.

Une aussi riche et belle carrière ne peut être qu’auréoler de reconnaissant. C’est ainsi que Mamadou TALATA DOULLA a reçu plusieurs distinctions honorifiques au niveau national et international. Trophée du sport du fair-play CIO en 2005, médaille de bronze du travail du Niger, médaille d’or du travail du Niger, grande médaille d’or du travail du Niger, officié de l’ordre national du mérite nigérien, médaille d’honneur du Congo RDC, Commandeur de l’ordre national du mérite gabonais.

Une telle carrière ne peut que se faire une réputation glorieuse, c’est pourquoi aujourd’hui Mamadou TALATA DOULLA se présente devant vous ses concitoyens au titre du parti RSP A’ADILI, Rédemption pour le Salut de la Patrie pour demander votre suffrage aux élections présidentielles du 27 décembre 2020.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Amadou Ousmane

NOM : AMADOU - PRENOM: Ousmane - Date et lieu de naissance: Le 25-06-1970 à Maradi - Nationalité : Nigérienne - Situation familiale : Marié 3 enfants Sur le plan politique: Membre fondateur et Président du Parti ADEN-KARKARAA depuis septembre 2019.

STATUT ACTUEL: Enseignant Chercheur à l’Université Abdou MOUMOUNI de Niamey, Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FSEG) au Département Economie.

RESPONSABILITE: Chef de Département Economie de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FSEG) de février 2011 à mars 2013.

GRADE ACTUEL: Maître Assistant du CAMES depuis juillet 2015 - Candidat malheureux au Concours d’agrégation en Sciences Economiques et de Gestion de 2017 et 2019.

FORMATIONS UNIVERSITAIRES: 2003-2006 : Thèse de Doctorat Unique du Programme de Troisième Cycle Interuniversitaire (PTCI) en Sciences Economiques, Spécialité Economie des Ressources Humaines, Option Finances Publiques, soutenue le 07 juillet 2006 à l’Unité de Formation et de Recherche en Sciences Economiques et de Gestion (UFR/SEG) de l’Université de Ouagadougou, avec mention très honorable et les félicitations du jury. 1999-2001 :Diplôme d’Etudes Approfondies du Programme de Troisième Cycle Interuniversitaire (DEA-PTCI) en Sciences Economiques à l’Unité de Formation et de Recherche en Sciences Economiques et de Gestion (UFR/SEG) de l’Université de Ouagadougou soutenu le 12 juillet 2001 avec mention Assez- Bien. 1997-1998 : Maîtrise en Sciences Economiques obtenue à la Faculté des Sciences Economiques et Juridiques (FSEJ) de l’Université Abdou Moumouni de Niamey en janvier 1999 avec mention Assez- Bien. 1996-1997 : Licence en Sciences Economiques à la Faculté des Sciences Economiques et Juridiques (FSEJ) de l’Université Abdou Moumouni de Niamey en novembre 1997.

TRAVAUX REALISES: 2006: Thèse de Doctorat : « Analyse économique de l’organisation et financement des soins de santé au Niger ». - 2001 : Mémoire de DEA : « Effet interactif de l’ouverture Economique et du capital humain sur la croissance économique au Niger». - 1998: Mémoire de maîtrise : « Le rôle de la variable prix dans la décision paysanne de produire et de vendre les céréales traditionnelles au Niger ».

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES:

Cours de Finances Publiques en maîtrise Sciences Economiques à la Faculté des Sciences Economiques et Juridiques (FSEJ) Niamey.

Depuis 2004-2005. - Cours d’Economie Publique en maîtrise Sciences Economiques à la Faculté des Sciences Economiques et Juridiques depuis 2008.

- Cours d’Econométrie : Introduction à l’utilisation des données de Panel en Master 2;

- gestion macroéconomiques à la FSEJ.

- Cours de Statistique-probabilité en deuxième année Sciences Economiques à la Faculté des Sciences Economiques et Juridiques (FSEJ) de Niamey pour l’année 2006-2007.

- Cours d’Histoire de la pensée économique et d’Analyse microéconomique à l’Ecole d’Administration et de Magistrature (ENAM) de Niamey pour l’année 2006-2007.

Cours de la Comptabilité nationale et Analyse macroéconomique à l’Ecole d’Administration et de Magistrature (ENAM) de Niamey pour l’année 2006-2007.

- Cours d’introduction à la finance des marchés : bourse régionale des valeurs mobilières à l’Ecole Supérieure de la Comptabilité et de l’Administration des Entreprises (SCAE) pour l’année 2006-2007.

- Chargé des travaux dirigés en Macroéconomie à l’Unité de Formation et de Recherche en Sciences Economiques et de Gestion (UFR/ SEG) à l’Université de Ouagadougou. 2002-2003.

- Chargé des travaux dirigés en Microéconomie à la Faculté des Sciences Economiques et Juridiques (FSEJ) depuis 2001.

- Chargé des travaux dirigés en Econométrie en maîtrise à la Faculté des Sciences Economiques et Juridiques (FSEJ) en 2001-2002. - Cours d’économétrie avancée à l’Institut de Stratégie, d’Evaluation et de Prospective (ISEP) depuis 2006.

CONFERENCES - COMMUNICATIONS:

28 novembre- 06 décembre 2005 Colloque International sur le Financement de la Santé dans les Pays en Développement au CERDI à Clermont Ferrand (France). Thème : « Analyse économique de l’organisation et du financement des soins de santé au Niger ».

- 29 mai au 5 juin 2009 Séminaire Workshop- Consortium pour la Recherche Economique en Afrique (CREA) à Mombassa au Kenya. Thème « Impact sur le Niger des accords de partenariat économique entre la CEDEAO et l’UE (nouvelle proposition).

- 30 mai au 4 juin 2010 Séminaire Workshop- Consortium pour la Recherche Economique en Afrique (CREA) à Mombassa au Kenya. Thème « Impact sur le Niger des accords de partenariat économique entre la CEDEAO et l’UE (Rapport intérimaire).

- 28 novembre- 2 décembre 2010 Séminaire Workshop- Consortium pour la Recherche Economique en Afrique (CREA) à Mombassa au Kenya. Thème « Impact sur le Niger des accords de partenariat économique entre la CEDEAO et l’UE (rapport final).

- 10 au 12 août 2010 Séminaire Workshop - Projet collaboratif. Consortium pour la Recherche Economique en Afrique (CREA) au Cap Town (Afrique du Sud). - Thème : « Santé et inégalité de revenu au Niger : évidence des disparités régionales a travers les avancées et les limites de la gratuite des soins ». - 20 au 21 mars 2011 Séminaire Workshop

- Projet collaboratif. Consortium pour la Recherche Economique en Afrique (CREA) à Nairobi (Kenya). - Thème : « Santé et inégalité de revenu au Niger : évidence des disparités régionales a travers les avancées et les limites de la gratuite des soins ». (rapport intérimaire).

- 10 au 11 septembre 2011 Séminaire Workshop - Projet collaboratif. Consortium pour la Recherche Economique en Afrique (CREA) à Nairobi (Kenya). - Thème : « Santé et inégalité de revenu au Niger : évidence des disparités.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Elhadji Seïni Oumarou

Elhadji Seïni Oumarou est né à Tillaberi, le 09 aout 1950. Il est de nationalité nigérienne et est aujourd’hui âgé de 70 ans. Il est marié et père de six (6) enfants. C’est un homme d’une remarquable probité morale qui a fait ses preuves dans le domaine de l’entreprenariat privé de 1985 à 1995, en qualité de Chef d’Entreprise et de Président Directeur Général (PDG), avant de se lancer en politique au sein du Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD-NASSARA). De 1995 à 1999, il est nommé Conseiller spécial à la Primature tout en continuant à assumer ses fonctions privées. De 1999 à 2004, il est nommé Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion du Secteur privé sous la première mandature de SEM Tandja Mamadou. De 2005 à 2007, il est Ministre d’Etat, Ministre de l’Equipement dans le gouvernement du Premier Ministre Hama Amadou, auquel il succède en 2007. Elhadji Seïni Oumarou est resté Premier Ministre, Chef du Gouvernement, de 2007 à 2009 avant de devenir Président de l’Assemblée Nationale sous la 6ème République de 2009 à 2010. En 2016, il répond à l’appel de SEM Issoufou Mahamadou pour le soutenir dans ses actions. De 2016 à 2020, il assume la fonction de Haut Représentant du Président de la République.

Elhadji Seïni Oumarou a été plébiscité à la présidence du MNSD-NASSARA, en 2007, lors du Congrès de Zinder. En 2011, il était arrivé deuxième aux élections présidentielles. De 2011 à 2016, il est le Leader de l’Opposition politique érigée comme Institution au Niger. En 2016, il est pour la deuxième fois candidat aux élections présidentielles. C’est pour la troisième fois qu’il se présente, cette année, aux élections présidentielles. En outre, Elhadji Seïni Oumarou a été, de 2011 à 2020, plusieurs fois nommé Chef de mission des équipes de supervision électorale pour le compte de l’Union Africaine ou de la CEDEAO dans les pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale.

NB : SEM SEINI OUMAROU a reçu les félicitations du Secrétaire Général de l’ONU et de toute la communauté internationale pour avoir renoncé à tout recours après la proclamation des résultats provisoires afin de donner à son pays une chance supplémentaire pour renouer avec la démocratie(après le coup d’Etat du 18 février 2010) et d’éviter des contentieux postélectoraux pouvant déboucher à une autre instabilité préjudiciable au développement socio-économique de son pays.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Dr Moustapha Mamadou

Dr Moustapha Mamadou

Téléphone: 98 73 83 73 Domicile: Jambourou

Birni Ouest Zinder, Niger

EDUCATION

Présentement en formation aux Etats Unis

Doctorat en Gestion de Finances Northcentral University San Diego, Californie Mars 2019

Master Business Administration Northcentral University Prescott Valley, Arizona Juillet 2014

Maitrise en Chimie Lehman College, City University of New York Mai 2011

Baccalaureat Serie D Lycee Amadou Kouran Daga de Zinder Juin 1998

B.E.P.C. C.E.G 1 de Zinder 1995

Ecole Primaire Birni Est Zinder 1989

TITRE D’HONNEUR

Departement de Chimie City University of New York Lehman College Mai 2011.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Kané Kadaouré Habibou

Du 13 au 27 Décembre 2020, vous êtes appelés à renouveler l’ensemble des élus locaux, nationaux, et également le premier magistrat du pays ;
par conséquent, l’ensemble des Institutions Républicaines et aussi la totalité des collectivités territoriales.
Née en 1980 à Niamey de l’union de deux (2) parents issus du légendaire canton de Kourfey (Région de Tillabéri) ;

KANE KADAOURE Habibou grandit modestement aux côtés de sa famille composée de vingt-trois (23) frères et soeurs, dans la ville de Maradi.

Elève brillant, il fréquenta entre 1986 et 2000, l’Ecole Primaire Festival, le CEG2, et enfin le Lycée Dan Baskoré de Maradi où il décrocha le baccalauréat série C avec mention bien. En 2000, il s’inscrivit en option Mathématiques et Physique à l’Université Abdou Moumouni de Niamey avant d’opter pour une formation de cinq (5) ans à l’Université de Blida en Algérie, où il sort en 2006 diplômé d’Etat en Architecture. Il créa en 2008 l’Agence PROJEDIS-AFRIQUE, une société qui l’amena à se former en sciences de Gestion Administrative des Entreprises à l’Université de Niamey pour l’obtention d’un master2.

Marié, père de huit (8) enfants, KADAOURE est avant tout un père de famille attentionné et affable. Polyvalent, Il adore le travail bien fait et les recherches diverses.

Leader syndical et associatif, il a servi dans le Comité Exécutif de l’Association de Etudiants Africains à Blida et a également exercé comme Secrétaire Général de l’Union des Scolaires Nigériens en Algérie de 2003 à 2004. Membre fondateur et Premier Président de l’Association Nigérienne des Jeunes Entrepreneurs (ANJE), KADAOURE a servi comme fervent défenseur de la cause des jeunes au Niger. Son engagement pour la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes lui a permis de siéger comme Consulaire et seul jeune Membre de la Commission Permanente de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Niger.

Architecte atypique par la franchise de ses oeuvres reconnaissables à première vue, KADAOURE a su s’imposer dans la pratique de son métier en figurant parmi les lauréats à l’issue de plusieurs concours d’architecture. Il est Expert en Architecture-Bâtiment-Construction, agrée près les Cours et Tribunaux du Niger, il est le professionnel en la matière le plus consulté par les Banques de la place pour l’élaboration des rapports d’expertise immobilière. Pour service rendu à la nation, en 2014, alors qu’il n’avait que trente (34) ans, il a été élevé, par le Président de la République, au rang de Chevalier de l’Ordre de Mérite du Niger.

Novice en politique, sans expérience électorale, en 2019, il fonde la SDR-SABUWA, une force politique qui regroupe des jeunes nigériens.

Organisé, intelligent, infatigable défenseur de l’intérêt commun, KADAOURE a été investi par sa formation politique, le 12 juillet 2020, afin de briguer la magistrature suprême du Niger dans l’optique de s’attaquer à l’essentiel et de repenser le mode de gouvernance politique.

Puisse Allah (swt) l’accompagner. Amen !!



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Ousmane Idi Ango

Qui est Ousmane Idi Ango : Le Sadauki national ou affectueusement Dan Baba ?

1- Situation matrimoniale: Marié, deux(2) femmes et 7 enfants.

2- Parcours scolaires et académiques : SADAUKI a connu un cursus scolaire irréprochable. Après de brillantes études au primaire et Du secondaire, cet Enarque de formation, est aussi diplômé du prestigieux Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion de Dakar (CESAG).

3- Parcours professionnels : Ce manager au parcours professionnel impressionnant, a occupé plusieurs postes de responsabilité dans des sociétés et entreprises de grand renom. A 29 ans déjà, il s’était retrouvé à la tête de la Cimenterie de Malbaza, filiale du groupe Allemand Heidelberg Cement où son passage fut couronné de succès. Après sa démission de cette société, il rejoignit le groupe canadien d’exploration minière, Goviex Uranium.

Nommé Directeur Général de la plus importante société du pays, la SONIDEP, (Société Nigérienne des Produits pétroliers) à 36 ans, il en est le plus jeune depuis sa création. Il restera certainement dans les annales de cette société comme étant celui qui a su insuffié un souffie nouveau en modernisant sa gestion. Il a implémenté un système de gestion intégré à la SONIDEP et a réussi un management intégrant Qualité - Sécurité - Environnement avec la consécration des certifications ISO 9001,14001 et 18001. Faisant de la SONIDEP la première société OUEST Africaine dans cette position.

4- Parcours politique: Jeune, jovial et sociable, Ousmane Idi Ango dit SADAUKI, est de taille moyenne avec ses 1.75 m. D’une grande ouverture d’esprit et déjà plein d’expérience malgré sa relative jeunesse. Homme charismatique, Ousmane s’illustre par la démonstration exceptionnelle de son engagement en faveur des oeuvres sociales et de son patriotisme. Issu des cultures urbaine et rurale, parlant plusieurs langues, il est à l’évidence l’exemple vivant de l’adaptation de l’idéal socialiste aux réalités sociales et culturelles nigériennes Contrôleur de gestion et Auditeur certifié IRCA, Ousmane Idi Ango, SADAUKI est le nouveau visage de l’espoir face aux mutations politiques, sociales, culturelles et économiques du pays. Sa sensibilité à la cause des masses populaires, ses multiples réalisations à l’endroit des plus démunis, sa soif d’équité et de justice sociale ainsi que son désir ardent d’apporter sa contribution à l’édification nationale, l’ont naturellement conduit à faire ses premiers pas en politique dès l’âge de 27 ans.

OUSSOU SADAUKI se singularise surtout par son attachement aux masses populaires et l’oreille attentive qu’il accorde à leurs attentes. Il se particularise par sa forte sensibilité aux problèmes de la jeunesse ainsi que sa participation active et fructueuse à plusieurs projets d’avenir au Niger et en Afrique.

Ces atouts ont fini par convaincre les populations nigériennes sur la carrure d’homme d’État du jeune leader qui est considéré et à juste titre comme symbole de l’espoir.

Ousmane est aujourd’hui pour les populations nigériennes, l’un des hommes qui incarnent le mieux les aspirations du peuple pour son épanouissement. Comme le dit la sagesse populaire, « les grands hommes affectionnent le grand monde ».Ousmane Idi Ango « SADAUKI » continue d’inspirer la jeunesse nigérienne et les masses laborieuses en quête d’espérance et de justice sociale. Aussi l’ont-elles affublé des surnoms affectueux de DAN BABA puis de SADAUKI et l’ont élu comme leur Député à l’Assemblée Nationale en 2016. Il fut directeur Général de la Caisse des Dépôts et Consignations avant de démissionner pour se consacrer à sa carrière politique.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Mahamane Ousmane

MAHAMANE OUSMANE est né le 20 janvier 1950 à Zinder.Il a été Président de la République du Niger du 16 avril 1993 au 27 janvier 1996.

Etudes et diplômes:

- d’octobre 1956 à juin 1962: études primaires à l’école primaire Birni de Zinder

- d’octobre 1962 à juin 1966: CEG de Zinder, BEPC en 1966;

- d’octobre 1966 à juin 1969: Lycée National de Niamey, - Baccalauréat Série C : Mathématique et Physique en juin 1969;

- Université de Nantes (France), Maîtrise de Mathématiques et Applications Fondamentales en 1974;

- Université Paris IX, Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) d’Economie monétaire et financière en 1978;

- Diplôme d’Ingénieur statisticien – économiste en 1978;

- Diplôme de Management des Administrations et entreprises publiques à l’Ecole Nationale d’Administration Publique de Québec au Canada en 1987;

- Diplôme du Centre de Perfectionnement des Hautes Etudes Commerciales de Montréal au Canada en 1987.

Carrière professionnelle:

- de décembre 1978 à juin 1980: Adjoint au Directeur de la Statistique et des Comptes Nationaux au Ministère du Plan;

- de juin 1980 à février 1984: Directeur de l’Informatique au Ministère du Plan;

- de février 1984 à janvier 1986: Directeur de la Statistique et de l’Informatique au Ministère du Plan;

- de janvier 1986 à décembre 1992: Directeur du Bureau d’Organisation et de Méthodes (BOM) avec rang et prérogatives de Conseiller du Premier Ministre (Cabinet du Premier Ministre).

M. Mahamane Ousmane a occupé les responsabilités suivantes:

- Directeur national de plusieurs projets de développement financés, entre autres, par:

- Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD); - le Comité Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS);

- Le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) etc...

- De 1980 à 1984: Secrétaire Général de la Commission Consultative de l’Informatique (CCI);

- De 1984 à 1985: Coordonnateur National du Recensement Général de la Population au Niger (RGP);

- De 1980 à 1986: Administrateur à l’Institut Africain d’Informatique (IAI) de Libreville au Gabon;

- De 1985 à 1987: Administrateur au Crédit du Niger (banque de l’habitat); •De juin 1990 à décembre 1992: Administrateur à l’Office de Radiodiffusion Télévision du Niger (ORTN);

- De juin 1988 à décembre 1992: Président du Conseil d’Administration de la Société de Télécommunications Internationales du Niger (STIN);

- De février à juillet 1989: Président du Comité Technique Interministériel sur la Décentralisation (CTID).

Stages professionnels:

Monsieur Mahamane Ousmane a effectué plusieurs stages professionnels dans des administrations publiques, des entreprises industrielles, des sociétés de service, des organismes bancaires et financiers à Niamey, Nantes (France), Paris, Ouagadougou (Burkina Faso, Addis Abeba (Ethiopie), Rabat (Maroc), Dakar (Sénégal), Ottawa (Canada),...

Expérience associative:

1. juillet 1970: Président de l’Assemblée Générale constitutive de l’Union des Scolaires de Zinder (USZ);

2. de 1971 à 1975 : Président de l’Association des Etudiants et Stagiaires Nigériens en France (AESN), section de Nantes;

3. de 1972 à 1974: Secrétaire aux Affaires culturelles de la Fédération des Etudiants d’Afrique Noire en France (FEANF) section de Nantes;

4. de 1976 à 1977: Secrétaire aux Affaires culturelles du Comité Exécutif de l’Association des Etudiants et Stagiaires Nigériens en France (AESNF), Paris;

5. de 1989 à1992 : Président de l’Association Mutualiste pour l’Animation Culturelle et Artistique (AMACA).

Au plan Politique

- M. Mahamane Ousmane a été le premier Président de la République démocratiquement élu pendant le multipartisme en mars 1993;

il a pris part activement à la lutte pour la restauration de la démocratie, chaque fois que celle-ci a été mise à rude épreuve. - Élu, en décembre 1999, Président de l’Assemblée Nationale nigérienne, il a assumé cette responsabilité avec brio, pendant neuf ans et demi. - A ce sujet, il convient de faire mention du rôle très actif que Monsieur Mahamane Ousmane a joué au sein des institutions parlementaires sous-régionales, régionales et internationales à savoir:

1. Le Comité Interparlementaire des pays membres de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (CIP-UEMOA), dont il a assuré la présidence de mars 2003 à février 2007 ;

2. L’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), dont il a assuré la présidence de juillet 2003 à juillet 2005 ;

3. L’Union des Parlements des États membres de l’Organisation de la Conférence Islamique (UPMOCI), dont il a assuré la présidence de janvier 2008 à mai 2009 ;

4. Le Comité des Droits de l’Homme des Parlementaires de l’Union Interparlementaire (UIP) dont il a assuré la vice-présidence de janvier 2003 à avril 2007.

5. Le parlement de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dont il a assuré la présidence de novembre 2006 à novembre 2010.

Distinctions honorifiques:

- Grand Croix de l’Ordre National du Niger le 16 avril 1993;

- Grand Croix de l’ordre de la Pléiade, ordre de la Francophonie et du Dialogue des cultures (juillet 2000)

- Commandeur de la Légion d’honneur de la République Française (octobre 2003); Commandeur de l’ordre du Mono de la République Togolaise (25 janvier 2008);

- Grand Officier dans l’ordre du Mérite Congolais (Mai 2004);

- Docteur Honoris Causa de Sojorner-Douglas University, Washington, (Etats-Unis d’Amérique) 22 septembre 1993.

Publications:

Monsieur Mahamane est auteur d’un livre intitulé:

Refonder la gouvernance démocratique au Niger, Co-édition komodo, Paris décembre 2002, et les Editions de la Rose Bleue Togo.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Ismael OUMAROU IDE

Ismael OUMAROU IDE, né le 18 novembre 1980 à Niamey est un jeune entrepreneur nigérien qui se lance en politique. Eduqué dans la rigueur des traditions nigériennes et dans l’attachement aux principes de dignité, de l’effort et de la responsabilité, il est l’ainé d’une famille de neuf (9) enfants. Il est marié et père de trois (3) enfants.

Scolarité et Etudes

Après ses études secondaires il fréquenta l’université Abdou Moumouni de Niamey à la faculté des Sciences Economiques et Juridiques au département de Droit avant de poursuivre ses études supérieures aux Etats Unis d’Amérique Eastern Kentucky University pour une année de langue.

Ensuite Guilford technical College pour une licence en chimie organique et Après Greensboro college pour étudier les sciences économiques et les affaires.

Carrière professionnelle

Ismael OUMAROU IDE a d’abord travaillé de 2008 à 2014 dans un laboratoire agro-alimentaire où il a gravi les échelons avant de créer ses propres entreprises :

- IDE Flavors, LLC

- Laboratoire de développement de produits alimentaires, spécialisé dans la création d’essences et de prototype de produits et assure l’accompagnement dans la mise en oeuvre.

- Paradym ECIGS, Inc. - Fabrication de batteries miniaturisées et de produits de synthèse (comme alternative à la cigarette)

- Consultant en business et investisseur Professionnel.

Politique et association

Il a créé en novembre 2019, avec un groupe d’amis, le parti Front d’Actions pour un Niger Nouveau (FANN Niger Kama kanka) dont l’agrément est obtenu en mars 2020.

Aujourd’hui il est candidat à l’élection présidentielle du 27 Décembre 2020



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Nayoussa Nassirou

Monsieur NAYOUSSA NASSIROU, président du parti et candidat aux élections présidentielles du 27 décembre 2020 est né vers 1965 à Dabnou (Département d’Illéla, Région de Tahoua). Il est marié et père de trois (3) enfants.

Il est titulaire d’un D.E.A en Administration Publique qu’il a subi avec succès en 1998 à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature de Ouagadougou (Burkina-Faso).

Auparavant, Monsieur Nayoussa a fréquenté les écoles ci-après :

1984-1987 : Ecole Nationale d’Administration de Niamey, niveau supérieur avec obtention du diplôme, option Administration Générale;

1981-1984 : Lycée d’enseignement général de Tahoua avec obtention du Baccalauréat série A4 ;

1977-1981 : Collège d’enseignement général d’Illéla avec obtention du Brevet d’Etudes du Second degré(B.E.P.C) ;

1971-1976 : Ecole primaire de Dabnou(Illéla) avec obtention du Certificat d’études primaires du premier degré.

Fonctionnaire de l’Etat, Monsieur NAYOUSSA NASSIROU a occupé plusieurs postes de responsabilité, entre autres :

• De 2017 à la date de démission pour se présenter aux élections présidentielles prochaines, Directeur de la Prévention des Risques et Catastrophes à la Direction Générale de la Protection Civile ;

• 2016 – 2018 Directeur Générale de la Décentralisations et des Collectivités Locales par intérim ;

•2009-2016 : Directeur de la Coopération Décentralisée et d’Appui au Développement local ;

• 2007-2009 : Chef de Division Etudes et Procès-Verbaux au Haut Conseil des Collectivités Territoriales;

• 2003-2007 : Secrétaire Général Adjoint de la Région de Diffa, chargé de la coordination de tous les projets et programmes intervenants dans la région. Animateur du premier cadre de concertation et de synergie des interventions de tous les partenaires (Etat, partenaires techniques et financier, société civile) ;

• 2002-2003 : Coordonnateur de la Cellule de Communication du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et de l’Aménagement du Territoire (une cellule installée pour améliorer la communication gouvernementale) ;

• 2000-2002 : Chef de service des Affaires Coutumières et Religieuses ;

• 1999-2000 : Secrétaire Général de la préfecture de Tahoua aujourd’hui Région avec la mise en oeuvre du processus de la décentralisation;

• 1996 : Sous-préfet de Tanout aujourd’hui préfecture suite aux réformes sur la décentralisation ;

• 1993-1996 : Directeur National de l’état civil et de la population. Contribution à la mise en oeuvre de la réforme de 1985 et à l’avènement de la réforme actuelle ;

• 1990-1993: Chef de service de la naturalisation et des réfugiés ;

• 1989-1990 : Chef de service des statistiques d’état civil.

Monsieur NAYOUSSA NASSIROU a également une grande expérience dans l’humanitaire à travers différentes consultations:

- Consultation pour l’élaboration des fiches signalétiques de 21 communes de la zone d’intervention du projet de promotion de la coopération décentralisée dans le domaine de l’élevage et des industries animales au nom de la FAO;

- Consultation au nom du V N G INTERNATIONAL pour l’élaboration d’ un plan d’action en dialogue politique avec les partenaires nationaux et internationaux au profit de l’Association des Municipalités du Niger conformément à l’accord de Cotonou liant les pays ACP et les pays de l’Union Européenne. Toujours dans le cadre des activités menées en collaboration avec les partenaires, Monsieur NAYOUSSA NASSIROU fut le point focal du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Religieuses au niveau du Programme d’Actions Communautaires phase II. Il a une bonne expérience des priorités du milieu rural pour avoir participé à :

• la révision du guide d’élaboration du plan de développement communal(PDC);

• l’élaboration du guide du suivi et évaluation communale;

• l’installation du processus d’intercommunalité sur un site maraîcher intercommunal entre les communes rurales de Tibiri et Douméga, financé par le PAMED II. Le programme du parti porte principalement sur un sous-programme pilote ( la gouvernance) plusieurs autres sous-programmes sectoriels axés sur la sécurité, l’éducation, la santé, l’agriculture, l’élevage, l’hydraulique et le développement industriel. Le sous-programme sécurité constitue la priorité des priorités.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Amadou Issifou Saidou

Agé de 49 ans, le candidat indépendant aux prochaines élections présidentielles du Niger, AMADOU ISSIFOU Saidou est né le 15 septembre 1971 à Niamey ;

Il est marié et père de 8 enfants.

Après des études primaires à l’école kalley de Niamey ou il obtient son certificat de fin d’études de premier degré CFEPD, il fait partie de la 1ère promotion du CEG 12 de Niamey où il obtient en 1988 son BEPC (brevet d’étude du premier cycle).

En 1994, il passa brillamment son baccalauréat série D au lycée issa korombé de Niamey.

Après un court passage à l’université de Niamey, à la faculté des sciences, il fut admis au concours de l’institut Africain d’informatique (IAI) de Libreville d’où il sortit en 1998, titulaire du diplôme d’ingénieur des travaux en Informatique de gestion, ce qui lui permit de travailler pendant deux ans à Shell Gabon en qualité d’analyste helpdesk puis PC support.

En janvier 2003, il fut recruté par la compagnie Air France Cargo Niger en qualité d’agent d’opération fret.

Très vite, il gravit les échelons et devint en 2005 le responsable régional des opérations, poste qui lui permit d’avoir sous sa supervision, dix (10 ) ans durant, les escales de Niamey, Ouagadougou, Cotonou, Lomé, Abidjan, Accra, Lagos, Port Harcourt et Abuja.

En 2014, il obtint au sein de la même compagnie, les diplômes d’instructeurs relai sûreté et d’inspecteur escale.

En juillet 2015, il décrocha, à Paris, le diplôme d’instructeur IATA en marchandises dangereuses.

Fort de toute cette expérience, il créa en octobre 2015, le 1er centre de formation aérienne au Niger, le centre AERO CONSULTING INTERNATIONAL dont il est le Directeur Général actuel.

En 2010, dans un souci d’accompagner, les jeunes nigériens dans leur formation professionnelle, il créa l’Ecole Supérieure de Technologie et de Management ESTM.

Dans le domaine associatif, il est le Secrétaire Général de l’Association Nationale des Ecoles et Instituts Professionnels du Niger (ANCEIP) ;

Il est également depuis 3 ans le président du mythique club de football, l’Olympic FC de Niamey.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Moussa Hassane Barazé

Moussa Hassane Barazé est Né le 07 mai 1968 à Niamey, Marié père de trois enfants, diplômé en finance Banque de l’université de Mercure de Bruxelles. Il est spécialiste et Experts en Organisation Comptable et Systèmes d’Information et de Gestion. Ce passionné de lecture et de sport a occupé plusieurs postes de responsabilité dans des sociétés, institutions bancaires, entreprises, organismes du système des nations unies et sociétés d’états :

Directeur comptable et financier à la China Niger United Cotton Industries Corporation (CNUCI), Administrateur Comptable à la coopération suisse, Chargé des opérations au UNFPA , Auditeur Interne et inspecteur général au Groupe de la Banque Régionale de Solidarité (BRS-SA); Directeur Général de la Société des Mines du Liptako (SML); Directeur général de la Société Nigérienne d’Urbanisme et de Construction Immobilière (SONUCI- SA) avant d’être nommé Ministre des Mines et de l’industrie le 11 Avril 2016, puis Ministre des Mines à partir du 19 octobre 2016.

Membre très actif au sein de l’ANDP Zaman-Lahiya il est élu président de la formation politique le 8 septembre 2018 en succession à Moussa Djermakoye rappelé à Dieu.

Très vite Moussa Hassane Barazé s’engage dans une politique de réconciliation des militants et militantes et de redynamisation des structures de base du parti.

Au 7 è congres ordinaire de l’ Alliance Nigérienne pour la Démocratie et le Progrès d’octobre 2020 il est investit candidat de l’ANDP Zaman- Lahiya pour les élections présidentielles de 2020-2021.

Moussa Hassane Barazé brigue la magistrature suprême du pays, en proposant un programme politique qui permettra de redonner aux nigériennes et aux nigériens confiance en eux et en leurs institutions.

Un programme bâti sur 7 axes majeurs et qui ambitionne de bâtir un Niger nouveau, un Niger de consensus, de paix et prospérité retrouvée, un Niger de progrès pour chacun.

Le programme de Moussa Hassane Barazé :

- fait de l’unité Nationale un impératif, pour faire de notre diversité la force de notre développement social et économique,

- Il met aussi l’accent sur la sauvegarde et la protection des acquis démocratiques en se proposant de bâtir des institutions encore plus fortes et plus crédibles;

- La réduction des inégalités pour concrétiser le vivre et réussir ensemble à travers une juste répartition des richesses ;

- Le Développement d’un état qui protège véritablement ses citoyens à travers le renforcement de la sécurité;

- L’accompagnement des jeunes vers l’autonomie à travers la création de conditions pour leur auto emploie;

- La promotion et l’autonomisation des femmes;

- le tout dans une dans une démarche d’orthodoxie financière basée sur l’engagement et la responsabilité.

C’est donc pour bâtir un Niger nouveau, un Niger de consensus, de paix et prospérité retrouvée, un Niger de progrès pour chacun que Moussa HASSANE BARAZE se présente face aux nigériens dans le cadre de l’élection présidentielle du 27 décembre 2020.



Élections Présidentielles 2020  : Portrait du candidat Dr. Abdallah Souleymane

Dr. Abdallah Souleymane est né le 24 octobre 1972 à Niamey, de nationalité nigérienne. Il a fréquenté l’école primaire successivement à Damagaran Takaya, N’Gourti et Tessaoua où il fut admis au CFEPD. Il poursuivi le collège et obtenu le BEPC à Tchin Tabaraden. Orienté au Lycée Technique Dan Kassawa de Maradi, il obtint le BAC E avec Mention en 1991. Il est Ingénieur Statisticien Economiste diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de la Statistique et d’Economie Appliquée d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, après être sorti Major de promotion de mathématiques supérieures et spéciales de l’Institut Polytechnique Félix Houphouët Boigny de Yamoussoukro. Il obtient son Doctorat de la prestigieuse Paris School of Business en France avec un sujet de thèse portant sur l’impact des institutions de politiques industrielles sur la performance du secteur manufacturier en Afrique.

Il a débuté sa carrière de 1996 à juin 1999 en tant que consultant junior principalement à l’Institut National de la Statistique du Niger. Durant cette période, il a également enseigné l’économétrie et l’analyse de données à la Faculté des Sciences Economiques de l’Université Abdou Moumouni Dioffo de Niamey. S’intéressant au projet de marché financier émergent, commun aux pays d’Afrique de l’Ouest, Dr. Abdallah Souleymane a travaillé à la Société de Gestion et d’Intermédiation du Niger SGI-NIGER, la première société de bourse du Niger de juillet 1999 à avril 2003 en tant que Directeur Général. À ce poste, il a mis en place et opérationnaliser la structure et était responsable de la gestion de l’entreprise au quotidien. Il présentait les options stratégiques et budgétaires au Conseil d’Administration. Parmi les réalisations majeures, il a supervisé la privatisation de la Société Nationale des Eaux du Niger, la fusion de deux banques locales et assurer le montage préfinancier de la privatisation de la Société Nigérienne de Télécommunications.

Il a acquis une vaste expérience en tant que consultant indépendant, où il a eu à travailler avec différents partenaires au Niger, notamment les agences des Nations Unies (PNUD, FAO, FIDA), le Fonds Européen de Développement, la Banque Mondiale, la Coopération Japonaise et certaines organisations internationales non gouvernementales. Ses domaines d’expertise englobent l’élaboration des politiques macroéconomiques et sectorielles, l’évaluation de programme / projet, la planification stratégique, le développement des affaires ou des études dédiées dans les domaines de la finance.

Dr. Abdallah Souleymane cumule près de 25 années d’expérience professionnelle dont quinze sur les questions de développement international. Il était Administrateur Economiste à la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique à Addis Abéba, où il a pris en charge plusieurs portefeuilles dont notamment l’accompagnement technique des Etats membres dans la mise en place de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAf). Il a travaillé sur le développement des politiques industrielles et de transformation structurelle dans plus de quarante pays africains. Il était auparavant en charge des questions de financement du développement et de suivi au plan africain des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Il est actuellement professeur visiteur à l’université de Johannesburg sur le programme de Master de Recherches en élaboration et gestion de la politique industrielle en Afrique et consultant international sur les politiques de développement.



Élections Présidentielles 2020  : Portrait du candidat Intinicar Alhassan

Intinicar Alhassan, est né le 1er janvier 1978 à Agadez de père éleveur de la zone pastorale d’Agadez, époux de deux femmes et père de sept (07) enfants. Après sa formation professionnelle et technique, Intinicar Alhassan s’est intéressé à la lutte citoyenne dans les organisations de la société civile conformément à ses aspirations de servir les autres.

C’est ainsi que son engagement a permis à Timidria d’atteindre plusieurs de ses objectifs notamment la défense et la jouissance des droits humains et le respect de la dignité humaine. C’est dans ce sens qu’il s’est illustré dans la lutte contre l’esclavage

Après avoir fait ses preuves dans la société civile Intinicar Alhassan soucieux du bien-être des populations entame une carrière politique au sein du Parti Nigérien pour l’Autogestion avant de créer avec ses camarades le Parti Nigérien pour la Paix et le Développement PNPD ALKA KASSA.

Intinicar Alhassan a participé activement à plusieurs luttes pour le maintien des acquis démocratiques. C’est ainsi qu’il s’est fait remarquer activement dans plusieurs fronts de l’opposition politique, « Huperlink http » ; Il est également très sollicité par les Médias Indépendants pour des analyses et des débats concernant l’intérêt supérieur de la nation nigérienne. Intinicar Alhassan est le fondateur du Journal KAZIM.

Intinicar Alhassan est aujourd’hui, un des jeunes leaders politiques le plus infiuent avec une forte aura auprès des populations rurales, des femmes et des jeunes, qui l’apprécient pour son « franc-parler ». Monsieur s’appuies sur son parcours de combat politique, tant au sein de l’opposition qu’avec la majorité. Il dispose de solides amitiés et de soutiens.

Intinicar Alhassan est polyglotte, en plus du français, il parle les langués : Tamasheq, Hausa, Tagdal et Zarma (écrit et parlé).

Intinicar Alhassan est un homme qui reste toujours attaché au monde rural et aux préoccupations des agriculteurs et éleveurs et mieux des populations démunies et vulnérables , ce qui le pousse à parcourir toutes les régions, villes, villages et hameaux du pays pour aller à la rencontre des vaillantes populations en portant toujours ce message de Paix et de Développement !

C’est cet homme d’Etat investi candidat à la présidentielle du 27 décembre 2020 par son parti que nous demandons d’ailleurs aux nigériens de choisir.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Alma Oumarou

Allure grand, responsable et sérieux, Alma OUMAROU né le 07 juin 1951 à Kantché région de Zinder réunit toutes les qualités qui font le nigérien modèle.

Croyant, intègre, travailleur sont des qualités que tous ceux qui ont côtoyé l’homme lui reconnaissent. Qualités qu’il a fait valoir à travers ses études sanctionnées par une licence en droits obtenue à l’université d’Abidjan. Il est également détenteur d’un diplôme d’études supérieures spécialisées DESS en assurances et d’une maitrise en santé publique décrochées à l’université libre de Bruxelles.

Homme de valeur et leader dans l’âme, Alma OUMAROU a été intégré à la fonction publique en 1976. IL sera titularisé un an plus tard en qualité de Directeur administratif.

Par son dynamisme, sa compétence et son leadership l’homme occupera par la suite plusieurs postes de responsabilité.

Très connu dans le monde des affaires, il prendra activement part à la conception, à la création et au rayonnement de plusieurs sociétés d’assurance de renoms au Niger.

La société d’assurance du Niger, la société Nigérienne d’assurance et de réassurance SNAR Leyma, la société d’assurance et de réassurance NIA, la Compagnie Nationale d’Assurance Vie CNAVIE.

Président de conseils d’administration de plusieurs structures nationales et sous régionales dont l’Agence Nigérienne pour la Société de l’Information (ANSI), Alma OUMAROU parle et maitrise parfaitement l’Haoussa, le Français, l’anglais et l’espagnol. Homme politique, Alma OUMAROU a occupé le poste de ministre de la privatisation et de la restructuration des entreprises de 2000 à 2001 où il a conduit avec succès les reformes du secteur de l’eau et du secteur des télécommunications, de ministre du commerce et de la promotion du secteur privé de 2013 à 2016 et de ministre conseiller spécial du président de la république en charge du climat des affaires « le Doing Business » et de la zone de libre-échange continental « la ZLECAF » de 2016 à 2020.

Mr Alma OUMAROU a été élu député national et président de la commission des finances de l’Assemblée Nationale du Niger de 2000 à 2009.

Il est administrateur et actionnaires, des banques BIA, SONIBANK, ECOBANK et enfin de la SOCOGEM.

Président d’honneur du Sahel Sporting de Niamey, il est un grand ami des jeunes et un fervent amateur de football.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Hamidou Mamadou Abdou

UN BÂTISSEUR « MADE IN NIGER »

Un homme intègre au parcours hors du commun

Hamidou Mamadou Abdou, Docteur polytechnicien et gestionnaire de haut niveau, est détenteur d’un Doctorat en ingénierie et d’un M.B.A. (Master of Business Administration) profil Exécutif international, respectivement de l’École Polytechnique de Montréal et des HEC Montréal.

Marié et père de sept enfants, ce natif de Niamey vit entre le Canada et le Niger depuis près de 30 ans. Bien installé à Montréal, il y a bâti une société multidisciplinaire de génie conseil, CIMA GLOBAL, qui oeuvre dans différents domaines des infrastructures et exporte son expertise principalement en Afrique.

Entrepreneur accompli, avec une grande expérience dans l’élaboration et la réalisation des projets de développement économique et social dans plusieurs pays, il n’en oublie pas pour autant ses origines et ses débuts au Niger, son pays natal, qui lui a tout donné.

Excellence et compétitivité

Bien que le Niger soit catégorisé comme l’un des pays les plus pauvres du monde, selon les indicateurs des institutions du Breton Woods, ce pays a transmis des valeurs d’excellence et d’intégrité à Dr Mamadou Abdou. Ainsi, dès son jeune âge, à travers le système éducatif nigérien, cet homme est passionné par l’apprentissage et les études, et développe un esprit de compétitivité. Valeurs reconnues et récompensées par son pays, se rappelle-t-il.

De son entrée à l’école primaire, en passant par le lycée, ce génie a toujours été premier de classe. Dès sa sortie de l’Université de Niamey, il est primé par des bourses française (FAC) et chinoise; il optera pour la deuxième. De la Chine, il emportera non seulement un diplôme d’ingénieur civil, mais en plus une nouvelle langue; il parle couramment le mandarin. Ensuite, ce patriote revient au Niger pour son service civique. Pendant un an, il enseigne les mathématiques et la physique au Nouveau Lycée National de Niamey. Entretemps, il obtient des bourses chinoise et canadienne pour la poursuite d’un cycle d’études supérieur. Cette fois, c’est le Canada qu’il préfère.

Il s’envole ainsi, avec femme et enfants, où il obtiendra, non pas uniquement un Master ès Sciences du Génie civil, mais également un Doctorat d’état (Ph.D.), tous deux obtenus à l’École Polytechnique de Montréal avec mention Excellent. Des années plus tard, il enrichit sa carrière avec l’obtention d’un M.B.A. des HEC Montréal.

Homme de valeurs

Aîné d’une famille traditionnelle nigérienne, son père, Feu El Hadj Mamadou Abdou est un homme de tenue. Très tôt, il lui inculque des valeurs de partage, de solidarité et de patriotisme.

Aujourd’hui, ceux qui le connaissent et ont évolué dans son entourage, vous diront qu’il est un homme digne des enseignements de son père et à la hauteur des valeurs de son pays le Niger. Que ce soit dans le cercle privé ou pour des prérogatives professionnelles, Dr Mamadou Abdou est toujours prêt à contribuer à l’épanouissement et au développement de son prochain.

Il vous dira qu’une personne n’a nul besoin d’être nanti pour aider autrui. Pour lui, il suffit d’avoir la volonté et de faire preuve de disponibilité pour écouter, conseiller et accompagner. C’est là une approche par laquelle il a su démontrer que tout individu possède la clé du succès personnel mais aussi collectif.

Au Niger, mon pays

Se remémorant constamment qu’il n’a contracté aucune dette au regard de ses études, grâce l’excellence de son parcours estudiantin lui ayant valu des bourses d’études, Dr Mamadou Abdou a toujours démontré sa reconnaissance envers le Niger et ses compatriotes. Connaissant l’homme, c’est sans surprise que nous découvrons qu’il a dédié sa thèse de Doctorat d’état au peuple nigérien : « Au Niger, mon pays; À tous mes compatriotes qui n’ont pas eu la chance d’atteindre ce niveau du savoir et qui m’ont donné les moyens de l’acquérir ».



Élections Présidentielles 2020  : Portrait du candidat Salou Djibo

Né en 1965 à Namaro dans la région de Tillabéry, Salou Djibo, marié a deux femmes, est père de 6 garçons et 2 filles. Salou Djibo s’engage dans l’armée nigérienne en 1986 après avoir décroché son baccalauréat.

Salou Djibo a suivi son cours d’Officier en 1995 à Bouaké en Côte d’Ivoire, qu’il compléta plus tard par un cours d’État-major au Maroc en 2000.

Salou Djibo a également servi dans des opérations de maintien de la paix des Nations-Unies, l’ONUCI en Côte-d’Ivoire en 2004, puis la MONUC en RDC en 2006. Il rentre au pays dans la même année pour diriger la 121ème Compagnie de commandement, d’appui et de service (CCAS) de Niamey.

Par un concours de circonstance, le Chef Escadron SALOU Djibo et ses compagnons réunis au sein du CSRD conseil suprême pour la restauration de la démocratie décident de prendre leur responsabilité pour restaurer la démocratie prise en otage. Leur action du 18 Février 2010 a permis le retour d’une vie constitutionnelle normale au Niger. Salou Djibo en 14 mois de gestion, a organisé avec brio 5 échéances électorales : le vote de la constitution, élection municipale, législative et présidentielle premier et deuxième tour en 2011. Salou Djibo a donc une très bonne expérience de la gestion de l’Etat.

Il entreprend de se perfectionner et retourne aux études de 2014 à 2016, et décroche un Master 2 en Sciences Politiques, obtenu à l’Université de Zariah au Nigéria.

L’homme, aux ambitions sincères pour le Niger, s’engage consciencieusement dans la conquête du pouvoir avec détermination et un programme clairement défini.

SALOU Djibo, demande le suffrage des nigériennes et des nigériens à l’élection présidentielle du 27 décembre 2020 sous la bannière du parti politique Génération DOUBARA PJP.



 Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Mahamane Hamissou Moumouni

Né en 1963 à Niamey, Mahamane Hamissou Moumouni est un gestionnaire de formation forgé à l’école de la révolution lors de son séjour ouagalais.

Pendant son cursus scolaire, avec comme mentor le Capitaine Sankara, Mahaman Hamissou Moumouni va très vite se lancer dans le combat citoyen pour l’amélioration des conditions de vie des couches démunies et vulnérables. Son premier combat, il le mène en faveur de l’école nigérienne. Pour l’homme, l’éducation de qualité ne doit pas être l’apanage des enfants des privilégiés, mais de tous les enfants du Niger en raison de l’égalité des chances, l’école devant servir d’ascenseur social. Mahaman Hamissou Moumouni sera également en première ligne et, seul d’ailleurs à se battre contre vents et marais face à la spoliation et l’injustice sociale dont ont été victimes les populations vulnérables de la ceinture verte.

Pour lui, chaque Nigérien a droit à un toit décent au nom de la dignité humaine. Défenseur à succès des causes nobles, il est également défenseur de la démocratie et de l’Etat de droit en atteste son opposition farouche au projet anticonstitutionnel du Tazartché de l’ex régime du défunt Président de la République Tandja Mamadou.

Philanthrope, Mahaman Hamissou Moumouni est un homme au grand coeur, on se rappelle de ses actions multiples et multiformes de soutien aux populations vulnérables de Niamey lors du dernier Ramadan qui s’était déroulé dans un contexte très difficile du Covid 19, des actions sociales qui lui ont valu le surnom de «Talkey Baba», «Baban Talakawa» «Le père des pauvres», membre du Conseil Consultatif sous le régime de Salou Djibo. L’homme a aussi occupé plusieurs autres hautes fonctions administratives, conseiller technique et conseiller d’Etat du Secrétaire exécutif du NEPAD aux cotés de Feu Moumouni Adamou Djermakoye, Vice président de la Haute autorité de Lutte contre la corruption et des infractions assimilées HALCIA qui a été créée sous son impulsion. Il a été respectivement conseiller spécial et ministre conseiller du Président de la République Issoufou Mahamadou. Mahaman Hamissou Moumouni un fervent musulman a été aussi l’artisan de la création du Commissariat à l’Organisation du Hadj et de la Oumara (COHO) dont il a élaboré les textes fondamentaux.

Avec un programme décliné en 20 engagements parmi les quels l’allocation de 40% du budget national à l’éducation, l’amélioration du système de santé, la paix et la sécurité assurées par une armée véritablement Républicaine et professionnelle, la reforme de la justice, consacrer son Independance véritable et la rapprocher du justiciable. La lutte contre la pauvreté, la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite, la lutte contre le chômage des jeunes, la modernisation et la valorisation de l’agriculture et de l’élevage.

Mahaman Hamissou Moumouni n’a qu’une seule boussole qui le guide, L’intégrité du Niger d’abord, l’intégrité du Niger toujours et son passé d’acteur de la société civile infatigable conjugué à son présent d’homme politique font de lui l’homme de la situation pour le renouveau du Niger.



Élections Présidentielles 2020 : Portrait du candidat Ibrahim Yacoubou

IBRAHIM YACOUBOU, est originaire de Birnin Lokoyo dans la commune de Matankari où sont nés ses parents avant de s’établir à Maradi où il est né le 8 août 1971.

Très jeune, il s’intéresse à la lutte contre les injustices, et se met devant pour le bienêtre collectif à l’ENA où il a occupé le poste de secrétaire général du syndicat des étudiants.

Après son diplôme de l’ENA, et celui de l’inspecteur des douanes au CFD de Maroc, il continua ses ambitions de protection, et d’égalité sociale tout en promouvant le sport. Il prend sur lui deux mandats au poste du président du syndicat national des agents des douanes où il a réalisé l’actuel siège national du SNAD. Membre fondateur de la Confédération démocratique des travailleurs du Niger (CDTN) Ibrahim Yacoubou a coordonné des manifestations contre la guerre en Irak dont il dirigeait le mouvement. Il dirigea le réseau national dette et développement (RNDD) et y a pris une part active dans le comité mis en place pour l’annulation de la dette du tiers-monde.

Rapporteur général du Conseil consultatif, parlement de la Transition de 2010 à 2011, il a été identifié par son dynamisme, son endurance et sa volonté du travail et surtout par sa maitrise de la réalité des populations Nigériennes parce qu’il a servi à la Douane de Diffa a Tillabéry.

En 2012, nommé ministre des Transports, Ibrahim Yacoubou a joué un rôle déterminant dans la création de la Compagnie Nigérienne des Transports Aériens, Niger Airways avant d’être nommé en septembre 2013 Directeur de Cabinet adjoint du président de la République.

Ayant nourri une vision plus moderne de la gestion administrative, voulant rénover nos procédures pour un meilleur résultat au plus haut niveau de l’Etat, et pour son engagement dans l’organisation du processus électoral libre et transparent, Ibrahim Yacoubou et ses camarades ont créé le Mouvementfi Patriotique Nigérien parce qu’ils croient à un Niger autrement avec la mobilisation de tous.

A peine né en l’espace de 57 jours, se classe 5ème sur l’échiquier politique national aux élections de 2016.

11 avril 2016, il est nommé ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens de l’extérieur où il a marqué son passage par la modernisation du système de fonctionnement dudit ministère. Il a recommandé l’archivage électronique et a noué d’importantes relations pour l’informatisation du ministère dont la mise en oeuvre n’a pu être faite parce qu’il quitta la mouvance pour une divergence dans les orientations de la 7eme République.

Ibrahim Yacoubou est Grand officier de l’Ordre National du Niger et est Officier de la Légion d’honneur française et médaillé d’honneur des Douanes nigériennes.

Il est marié à deux femmes et est père de quatre enfants.

Grand amateur de sport, il a présidé la Fédération nigérienne de basket- ball et a été vice-président de la Fédération nigérienne de football (FENIFOOT) et est propriétaire d’un club de football, le DAN KASSAWA FC de Maradi.