Présidentielle 1er tour couplée aux législatives : Affluence dans une parfaite indifférence partisane devant les bureaux de vote de l’Arrondissement communal Niamey V

Dans le 5ème arrondissement qui compte 178 bureaux de vote, les citoyens étaient sortis massivement voter chacun le candidat qu’il pense être le mieux placé pour diriger le pays ainsi que la liste de leurs futurs représentants à l’hémicycle, pour les cinq prochaines années. Aux environs de 11 heures, les votes se déroulaient dans le calme et la sérénité absolus dans certaines écoles où sont installés les bureaux de vote. Seulement, malgré le contexte préoccupant de la deuxième vague de la maladie à Corona virus qui rebondit en force, les mesures de prévention de sa propagation n’étaient pas de mise, même si les responsables communaux de la CENI affirment avoir pris des dispositions nécessaires à cet effet.

Sur les lieux, l’on constate un peu partout une indifférence par rapport aux appartenances politiques. Pas de couleurs partisanes dans les apparences, l’anonymat de choix s’assume, à tout point de vue. Et il n’y’avait pas de débats à caractères politiques, dans les files d’attentes devant les bureaux et au niveau des petits attroupements à l’ombre. La plupart des électeurs rentrent aussitôt après avoir voté.

A part la négligence des mesures barrières contre le coronavirus, les élections se déroulaient dans des bonnes conditions, en toute simplicité et clarté. «Pour le moment, tout se passe très bien, dans une parfaite compréhension entre les observateurs, la sécurité, les délégués et les agents de la CENI. J’ai passé dans plusieurs bureaux de vote. Le matériel prévu est bien en place et les votes se déroulent normalement depuis 8h du matin. C’est seulement le port de la bavette qui est négligé, alors qu’il était prévu d’y veiller», a témoigné M. Alou Ali, un observateur représentant de la Confédération nigérienne des travailleurs (CNT) dans la commune 5. Cet observateur estime qu’il va y avoir un très bon taux de participation.

Salifou Tari Moussa, un jeune électeur au sortir de son bureau de vote, à l’école Kirkissoy II, a également positivement apprécié l’organisation de ces scrutins présidentiel et législatif. «J’ai beaucoup aimé la façon dont sont établis les bulletins de vote. La clarté y est. Nous pensons qu’il y’aura de la transparence jusqu’à la proclamation des résultats», a-t-il soutenu, avant de souligner que cette transparence est gage de la stabilité qui évitera aux Nigériens des malentendus inutiles. «J’espère que nous nous retrouverons avec des vainqueurs légitimes, sans contestation ni de doute», dira Ali SahabiHarouna,un autre électeur rencontré à l’école primaire Lamordé. «A travers ces élections aux enjeux d’une alternance démocratique, nous sommes appelés à plus de sens de responsabilité, à respecter le choix de l’autre et être prêt à accepter celui de la majorité», a-t-il renchéri.

Selon le président de la CENI Niamey 5, M. Samaila Issoufou Naroua, les 178 bureaux de vote de la rive droite de Niamey ont tous ouvert entre 8h et 9h, sans aucun cas de retard significatif. Il faut noter que jusqu’à la veille de ces élections en amont, certains citoyens n’ont pas encore retiré leurs cartes d’électeurs. D’après les responsables de la CENI, jusqu’au jour-j des scrutins d’hier, ces retardateurs peuvent récupérer leurs cartes une fois au niveau de leur bureau de vote et pouvoir voter en même temps.

 Ismaël Chékaré

27 décembre 2020
Source : http://www.lesahel.org/