Élection présidentielle 2ème tour :  Le Front Patriotique et la CAP 20-21 apportent leur soutien au candidat Mahamane Ousmane

A l’approche du 2ème tour de l’élection présidentielle du 21 février prochain, les déclarations d’alliance se poursuivent. Le vendredi 5 février 2021, le candidat du parti Renouveau Démocratique et Républicain (RDR-Tchandji), M. Mahamane Ousmane arrivé 2ème à l’issue du 1er tour de la présidentielle du 27 décembre dernier a eu le soutien de plusieurs partis politiques et candidats indépendants. Il s’agit du MPN-Kishin Kassa ; du CRDD-Diyauci ; du RJC-Niger Ta Matassa ; du PNP Fahimta ; du PRDD-Tashin Kassa ; du PPAN-Ifrikiya ; de la Ligue panafricaine-UMOJA ; du MLP-Gamssoua ; du PRE-Alhoudou houdou et du candidat indépendant Amadou Saidou Issoufou, tous membres du Front Patriotique qui ont décidé, à travers une déclaration, d’apporter leur soutien à Mahamane Ousmane. Les principaux leaders de l’opposition y compris le candidat Mahamane Ousmane ont honoré de leur présence la déclaration du Front patriotique.

 Pour les membres de ce Front, le choix de Mahamane Ousmane va permettre au Niger de retrouver «le chemin de la dignité, de la sécurité, de l’unité et de la souveraineté nationale ainsi que le progrès économique». Après avoir dit prendre acte des résultats proclamés par la Cour Constitutionnelle, les partis politiques membres du Front Patriotique, ont ainsi dénoncé le rejet de la requête, auprès de la Cour Constitutionnelle introduite par le MPN-Kishin Kassa, parti de Ibrahim Yacoubou, pour demander à celle-ci «le rétablissement de la probité et l’intégrité des résultats du vote des citoyens nigériens». Aussi les partis membres du Front patriotique ont lancé un appel à leurs militants et au-delà au peuple Nigérien à sortir massivement le 21 février prochain pour voter Mahamane Ousmane. Cette adhésion à la candidature du président du RDR-Tchanji est, selon la déclaration, la suite logique de leur engagement pris ensemble avec les partis membres de la CAP 20-21. Le Front Patriotique a, par la suite, salué ce qu’il a appelé les prises de positions courageuses de plus en plus nombreuses de beaucoup d’acteurs sociaux et politiques et de citoyens ordinaires. 

La Coalition CAP 20-21 suit la trace du Front Patriotique, à travers une déclaration

Le samedi 6 février 2021, c’est au tour de la coalition CAP 20-21 et ses alliés de soutenir, à travers une déclaration rendue publique, le candidat Mahamane Ousmane, pour le second tour. Il s’agit de l’Alliance des Mouvements pour l’Emergence du Niger (AMEN-AMIN) ; de l’Alliance Nigérienne pour le panafricanisme ; du candidat indépendant Amadou Saidou ; du Congrès pour la République, la Démocratie et le Développement (CRDD DIYAUCI) ; du DARAJA ; du Groupement Politique Gayya Zabbé ; de la Ligue Panafricaine UMOJA ; du MDND KOKARI ; du MLP GAMSOUA ; du MOPAD GAMZAKI ; du Mouvement Démocratique Nigérien pour une Fédération Africaine (MODEN LUMANA AFRICA) ; du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et la République (MPDR-ALFAIDA) ; du Mouvement Patriotique Nigérien (MPN KISHIN KASSA) ; du Mouvement des Intègres pour un Niger Emergent (Moumouney) ; de l’Organisation Révolutionnaire pour la Démocratie Nouvelle (PRDD- TASHIN KASSA) ; du PNP FAHIMTA ; du PPAN IFRIKIYA ; du Rassemblement des Citoyens pour un Niger Nouveau (RACIN-HADIN KAY) ; du RJC-Niger TA MATASSA ; du Rassemblement pour un Sahel Vert (RSV NI’IMA) ; du Renouveau Démocratique-JIMIRI ; de l’UDFP SAWABA ; de l’Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP-AMINTCHI) ; de l’Union pour la Démocratie et la République (UDR-TABBAT) et de l’Union des Nigériens Indépendants (UNI).

 C’est donc une trentaine des partis politiques membres de la CAP 20-21 et alliés qui ont décliné les raisons de leur choix du candidat Mahamane Ousmane, soutien focalisé sur le programme de ce dernier, selon la Coalition. «En effet, ce programme vise à rompre définitivement, avec la face noire de la gouvernance au Niger. Une gouvernance désastreuse dont le résultat a été de reléguer le Niger, dix (10) années consécutives, dernier dans le classement de l’Indice de Développement Humain du PNUD, traduisant le mieux l’état de notre misère », indique la déclaration. Soutenir la candidature de Mahamane Ousmane, selon la Coalition, est la seule voie pour faire du Niger un pays réconcilié avec lui-même, un havre de paix et de prospérité à l’horizon 2026. Avec Mahamane Ousmane comme président de la République du Niger, la CAP 20-21 et alliés ambitionnent, d’après la déclaration, de redonner l’espoir au Niger et aux Nigériens, de valoriser la Femme et de promouvoir la jeunesse nigérienne.

 Pour atteindre ces objectifs, les membres de la coalition CAP 20-21 se disent déterminés à relever les défis qui se dressent devant eux. Ces défis sont entre autres : «mettre fin à la mal gouvernance, à la dilapidation des deniers publics, à l’insécurité généralisée et banalisée, à la corruption, aux passe-droits, aux injustices,...». Enfin, les partis membres du Front patriotique ont lancé un appel à leurs militants et au-delà au peuple Nigérien à sortir massivement le 21 février prochain pour voter le candidat du RDR-Tchanji, Mahamane Ousmane.

Mahamadou Diallo(onep)

08 février 2021
Source : http://www.lesahel.org/