2ème tour de l’élection présidentielle : Meeting du  candidat Mohamed Bazoum à Dosso

2ème tour de l’élection présidentielle : Meeting du  candidat Mohamed Bazoum à Dosso

Poursuivant sa campagne électorale pour le 2ème tour de l’élection présidentielle du 21 février prochain, le candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-Tarayya) M. Bazoum Mohamed a animé mardi dernier un imposant meeting au stade régional de Dosso. Plusieurs leaders des partis de la Coalition Bazoum 2021 et alliés l’accompagnent dans ce déplacement.

Plusieurs interventions ont marqué la cérémonie notamment celle du coordonnateur mixte régional de campagne M. Ousseïni Tinni, du président de l’ANDP ZAMAN-LAHIYA Moussa Hassane Barazé, de M. Issa Mounkaïla du RND ANNEYMA, de M. Issoufou Idrissa du MCD JAROUMIN-TALLAKAWA, de M. Hassoumi Massaoudou représentant le PNDS et de M. Seyni Oumarou du MNSD NASSARA. Tous ces leaders ont salué, à sa juste valeur, cette grande mobilisation des partis alliés avant de renouveler leurs engagements à accompagner le candidat Bazoum Mohamed pour une éclatante victoire au 2ème tour de l’élection présidentielle. Le président de l’ANDP a saisi l’opportunité pour soumettre au candidat quelques doléances des populations de Dosso qui se résument au problème d’eau dans la ville de Dosso, la construction d’un marché moderne à Dosso, la reprise de la construction du port sec ainsi que la construction de routes.

Dans son discours, le candidat a d’abord salué tous les partis alliés qui se sont mobilisés pour accueillir la délégation qui l’accompagne. Cela, a-t-il dit, démontre leur attachement à la cause pour laquelle ils ont effectué ce déplacement. M. Bazoum Mohamed a rappelé son engagement lors de la campagne du 1er tour de l’élection présidentielle basée sur une vision inscrite dans un programme dont il avait présenté certains éléments. Le candidat Bazoum a alors donné plus de détails sur son programme dont la rédaction, a-t-il précisé, a mobilisé les meilleurs experts de notre pays, «ceux qui sont sur le terrain et qui savent ce dont ils parlent quand il s’agit d’un sujet bien déterminé».

Le candidat de la Coalition Bazoum 2021 s’est longuement appesanti sur quelques grands axes de son programme. Par rapport à la question de l’eau, M. Bazoum Mohamed a indiqué qu’il sera mis en œuvre à Dosso un projet qui va se baser sur un nouveau champ de captage vers la caserne Agali qui va permettre d’alimenter Dosso. Ce projet, a-t-il notifié, est déjà envisagé dans le programme de Renaissance 3, consolider et avançer » qui compte mobiliser et investir pour une période de cinq ans une enveloppe de 13 mille milliards de francs CFA. Abordant ensuite la situation géographique de la région de Dosso,le candidat s’est attardé sur les importantes potentialités agricoles que renferme la région particulièrement dans les départements de Gaya et de Dioundiou.

C’est alors que le candidat a rappelé la promesse faite dans cette région lorsqu’il deviendra président de la République. Il s’agit en l’occurrence de la construction des routes Sabongari-Dioundiou-Boureïmi, Bella-Dioundiou, Guéchémé-Doumega-Tibiri-Koré Maïrouwa et Dogondoutchi-Bagaroua. A cela s’ajoute l’aménagement et le bitumage de la route Margou-Harikanassou-Yéda et de la route de la boucle qui va quitter Bolbol-Lido en direction de Guéchémé-Tibiri –Koré-Maïroua. Partout où ces routes seront réalisées, il sera construit des bretelles pour connecter ces zones au Nigéria, a indiqué le candidat.

«Dans le domaine de l’agriculture, il sera développé un secteur secondaire basé sur la promotion des chaînes de valeurs dont nous avons besoin pour faire en sorte que tout reste dans notre pays», a-t-il promis. Par rapport à la question du port sec, le candidat du PNDS TARAYYA a souligné que la convention a été signée. C’est un projet lié au chemin de fer et les discussions avec le Bénin vont se poursuivre, a-t-il précisé. Sur le plan scolaire, M. Bazoum Mohamed a évoqué son projet de construction d’internat dans les collèges ruraux pour promouvoir la scolarisation des jeunes filles.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso

11 février 2021
Source : http://www.lesahel.org/