Soutien de Seïni Oumarou et d’Albadé Abouba à Bazoum Mohamed : Ça fait finalement l’affaire de Mahamane Ousmane

Soutien de Seïni Oumarou et d’Albadé Abouba à Bazoum Mohamed : Ça fait finalement l’affaire de Mahamane Ousmane

Selon toute vraisemblance, Seïni Oumarou et Albadé Abouba ont filé du mauvais coton en apportant leur soutien au candidat Bazoum Mohamed. Aussitôt leurs positions connues, les Nigériens de tous bords confondus, à commencer par les militants du Mnsd Nassara et du Mpr Jamhuriya qui n’ont pas hésité à déclarer leur désaccord avec la consigne de vote donnée par les bureaux politiques de leurs partis politiques.

De toutes parts, les Nigériens crient au scandale et à la trahison et c’est pratiquement à l’unanimité qu’ils clament leur engagement à voter en faveur du candidat Mahamane Ousmane. En fin de compte, Bazoum risque fort, au regard du mouvement d’engagement pour le candidat du changement, Mahamane Ousmane, de bénéficier de coquilles vides dans ses alliances avec Seïni Oumarou et Albadé Abouba. A Maradi, à Zinder, à Niamey, à Diffa et à Dosso, en particulier, le soutien de Seïni et d’Albadé à Bazoum Mohamed, surprenant et choquant pour de nombreux militants, a eu un effet dévastateur au sein du Mnsd Nassara et du Mpr Jamhuriya.

Les militants refusent ce choix contraire aux intérêts du Niger et décident, sinon à quitter ces partis, du moins à voter et à faire voter en faveur de Mahamane Ousmane. Prafois, avec des mots très durs, certains n’hésitent à dire ouvertement que Seïni Oumarou et Albadé Abouba ont été corrompus avec de l’argent, beaucoup d’argent.

Cinq portefeuilles ministériels pour leurs affidés et l’Assemblée nationale pour Seïni Oumarou tandis que Albadé Abouba va se contenter du poste laissé vacant par le président du Mnsd, celui de Haut représentant du chef de l’Etat. Une information qui pourrait être fondée, un militant du Mnsd s’étant fait filmer en train de bénir l’alliance électorale Pnds-Mnsd dans la mesure où il vient de bénéficier d’un véhicule 4X4. Mieux, quelques 150 millions de francs CFA ont été virés, juste avant la déclaration, dans un des comptes bancaires d’une grande gueule qui, note-t-on, ne va sans doute pas se contenter de si peu alors qu’on parle de plusieurs milliards. Quoi qu’il en soit, Mahamane Ousmane et la coalition Cap 20-21 peuvent se dire qu’à quelque chose, malheur est bon puisque le retournement de veste de Seïni et d’Albadé ont fait éclater leurs partis politiques à leur profit.

Doudou Amadou