Election Présidentielle 2ème tour : «L’alternance pacifique qui a manqué au Niger, depuis des décennies va se réaliser», déclare SE Issoufou Mahamadou

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou s’est rendu, hier matin aux environs de 10h 00 au bureau N°001 installé à l’Hôtel de Ville de Niamey, où il a voté en compagnie des deux premières dames, de plusieurs membres du gouvernement parmi lesquels le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Alkache Alhada et plusieurs personnalités.

S’exprimant peu après avoir voté, le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou a rappelé que le Niger est confronté à des défis immenses notamment des défis sécuritaires, démographiques, climatiques, des défis du développement économique et social et des défis sanitaires que constitue la Covid 19. Le Chef de l’Etat a aussi précisé que pour faire face à ces défis, il nous faut des institutions démocratiques fortes et stables. «Construire ces institutions a toujours fait partie de mes priorités et c’est suite à cela que je me suis employé depuis 10 ans à travers l’organisation des élections libres et transparentes comme le prouvent d’ailleurs les trois scrutins précédant celui du 13 et du 27  décembre 2020», a-t-il ajouté.

SE Issoufou Mahamadou  a indiqué que le 2ème tour de l’élection présidentielle sera un scrutin libre et transparent, soulignant que l’alternance est en marche. «L’alternance pacifique qui a manqué au Niger, depuis des décennies, va se réaliser. Je suis fier d’être le premier Président démocratiquement élu de notre histoire à pouvoir passer le relai à un autre Président démocratiquement élu. C’est un événement majeur dans la vie politique de notre pays et je suis fier aussi que les Nigériens en soient les artisans», a déclaré SE Issoufou Mahamadou.

Aussi, le Président de la République a ajouté que grâce à la maturité politique de son peuple, le Niger est classé en bonne place dans le concert des pays démocratiques. «Je félicite la CENI pour l’extrême travail abattu jusqu’ici et l’encourage afin que ce 2ème tour s’organise conformément aux normes démocratiques internationales», a-t-il conclu.

Selon le Répertoire national des bureaux de vote édité par la CENI, 7.446.556 électeurs sont appelés à élire le futur président de la République du Niger. Ils ont voté dans 25.978 bureaux de vote repartis dans les 266 communes que compte le pays. A Niamey, ils sont 513.107 électeurs repartis dans 1.127 à Niamey. Les électeurs doivent départager les deux candidats arrivés en tête au 1er tour de l’élection présidentielle à savoir Mohamed Bazoum du PNDS Tarayya, actuel parti au pouvoir, avec 39,30% de suffrage et Mahamane Ousmane du RDR Tchandji, parti de l’opposition qui avait recueilli 16,98 %.

Yacine Hassane

22 février 2021
Source : http://www.lesahel.org/