Issoufou Mahamadou vers la sortie par la petite porte ?

Issoufou Mahamadou vers la sortie par la petite porte ?

Quel que soit le gagnant entre Bazoum Mohamed et Mahamane Ousmane, dans un mois l’actuel président de la République Issoufou Mahamadou va quitter le palais présidentiel. Après deux mandats passés à la tête du Niger, l’homme va définitivement quitter la fonction présidentielle. Depuis l’entame de son second et dernier mandat, Issoufou Mahamadou n’a cessé d’affirmer que son plus grand rêve est d’organiser des élections démocratiques, transparentes et inclusives afin de consacrer la première alternance démocratique au Niger, autre ment dit être le premier président élu à passer le témoin à un autre président élu.

A bien le comprendre, le président Issoufou voulait sortir par la grande porte, surtout après avoir décidé de se limiter aux deux mandats que lui impose la Constitution. Cependant, au regard de la crise post-électorale née du second tour de l’élection présidentielle, Issoufou Mahamadou est sur le point de rater sa sortie par la grande porte. En effet, il risque d’être le premier président à n’avoir pas été en mesure d’organiser une élection consensuelle. Il risque aussi et surtout d’être le premier président à laisser un pays fortement divisé. A moins de mettre à profit le dernier mois qui lui reste au pouvoir pour tenter d’approcher tous les acteurs politiques et tenter une médiation de dernière minute, il partira en laissant derrière lui une classe politique minée par des clivages incurables.

Dan Madougou