Pourquoi Issoufou Mahamadou continue à se barricader ?



Après le passage de témoin à son successeur Mohamed Bazoum, l’ancien président de la République Issoufou Mahamadou a quitté sa résidence officielle pour aller vivre hors du palais présidentiel. Selon des sources concordantes, il occupe, peut-être pour un moment, des villas situées non loin du siège de la Cour constitutionnel. Les mêmes sources indiquent que c’est pour cette raison que la voie qui passe devant ces villas est fortement sécurisée avec une sentinelle de la garde présidentielle et des piquets des barbelés à l’image de ceux placés dans la zone du palais présidentiel. On se rend ainsi compte que malgré son départ du pouvoir, l’ancien président de la République continue à se barricader. Or, au Niger et un peu partout en Afrique et dans le monde, une fois qu’ils quittent le pouvoir, les anciens présidents de la République reviennent à la vie ordinaire en côtoyant les citoyens qui ne pouvaient pas avoir accès à eux quand ils étaient en fonction. Avant sa mort il y a quelques mois, l’ancien président de la République Mamadou Tandja circulait dans les quartiers de sa zone de résidence et même des citoyens anonymes pouvaient le saluer. L’ancien président de la République Mahamane Ousmane circule presque seul aujourd’hui dans les rues de Niamey et sa maison est accessible même aux vendeurs ambulants des produits. Dans d’autres pays, on voit des anciens présidents aller faire leurs emplettes dans des supermarchés, répondant inlassablement aux salutations de leurs concitoyens qui ne les voyaient que sur les écrans de leurs télévisions.