Coopération militaire :Réunion bipartite entre le ministre de la défense du Niger et son homologue d'Italie

Une réunion bipartite à réuni autour d'une même table à Niamey le ministre de la défense nationale du Niger, M. Alkassoum Indatou, et son homologue de l'Italie, M. Lorenzo Guerini. La réunion qui s'est déroulée hier matin en présence du Chef d'Etat-major des Armées du Niger et du Haut-Commandant de la Gendarmerie Nationale, entre dans le cadre de la visite de travail qu'a entreprise le ministre de la défense de l'Italie, accompagné du Chef d'Etat-major des armées italiennes. Elle relance et renforce la coopération bilatérale militaire entre les deux pays qui date de seulement 2017 dans sa forme actuelle.

Après une longue heure d’échanges entre la délégation du Niger et celle de l’Italie, le ministre de la défense nationale du Niger, M. Alkassoum Indatou, a expliqué que lui et son collègue ont passé en revue la coopération entre les deux pays, particulièrement dans le domaine militaire et de la lutte contre le terrorisme. Il indique que le Niger et l’Italie ont fourni des efforts dans le développement de leur lutte contre le terrorisme, une coopération qui se porte bien malgré qu’elle ne date que de 2017.

Le ministre de la défense nationale précise que les résultats issus de la rencontre seront envoyés aux Chef d’Etats-majors des deux armées qui vont se retrouver pour finaliser les projets d’accord, avant que les autorités respectives ne signent un accord dans des domaines bien précis. Il s’agit notamment « d'aider l'armée nigérienne à se développer d’avantage et à acquérir davantage de matériels et d’infrastructures pour pouvoir monter en puissance », dit-il. M. Alkassoum Indatou rappelle que le rehaussement de la capacité opérationnelle des troupes est déjà entamé grâce aux efforts des autorités nigériennes.

Dans la délégation italienne, on se félicite du rôle central que joue le Niger dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, de même que les sacrifices consentis par le pays et ses forces de défense et de sécurité. D’où la décision des Italiens d’accompagner le Niger dans la lutte qu’il mène contre l’obscurantisme et le déni de justice. Cette rencontre a été une opportunité « de renforcer notre volonté commune de coopération, notre engagement commun dans la lutte contre le terrorisme, l’instabilité dans la région et pour le développement de la coopération bilatérale dans le secteur militaire », affirme M. Lorenzo Guerini, ministre de la défense italien.

Depuis son engagement aux côtés du Niger, l’Italie a initié, en collaboration avec les autorités nigériennes, une série de formations en faveur des hommes en treillis, dans les secteurs de la défense et de la sécurité intérieure.

Par Souleymane Yahaya(onep)

21 mai 2021
Source : http://www.lesahel.org/