Formation du gouvernement : Grincement de dents au sein du PNDS

Selon des sources politiques, une rencontre aurait eu lieu récemment entre Bazoum Mohamed et une délégation des ressortissants de la région de Tahoua. Au cours de la rencontre se trouve la nomination des directeurs généraux à la tête des sociétés d'Etat. Selon nos sources (Journal Le Courrier), les militants du PNDS de Tahoua réclament un certain nombre de directions générales des sociétés d'Etat. Pour eux, selon toujours nos sources, la région de Tahoua qui a amené plus de voix pour le PNDS aurait été défavorisée dans la formation du gouvernement.
Aucun ministère stratégique n'a été attribué à la fédération régionale de Tahoua. Pour eux, cela est inadmissible au vue du poids électoral de la région pour le parti. Aujourd'hui, le mécontentement serait total au sein de la fédération PNDS de Tahoua.
D'ores et déjà, certains militants trouvent la composition du gouvernement comme étant une offense et un manque de reconnaissance de la part de Bazoum Mohamed.
En réponse à leur sollicitation, Bazoum Mohamed aurait rétorqué que le PNDS est en alliance avec d'autres formations politiques et que toutes les décisions se prennent dans ce cadre. Une réponse qui n'aurait pas satisfait les missionnaires de la fédération et provoquerait des grincements des dents au sein du parti.