A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit une délégation des ressortissants d’Anzourou vivant au Togo, au Benin et au Ghana

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Mohamed Bazoum a reçu, hier dans l’après-midi, une délégation des ressortissants de la Commune rurale d’Anzourou vivant au Togo, au Benin et au Ghana. A leur sortie d’audience, le porte-parole de la délégation, M. Soumaïla Mohamed a déclaré qu’ils sont venus remercier le Président de la République qui a pris la situation en main suite aux attaques terroristes qui ont obligé les habitants à quitter leurs villages. «Le Chef de l’Etat s’est beaucoup investi pour résoudre ce problème des déplacés des villages du canton d’Anzourou. La localité d’Anzourou est composée de 24 villages.» a-t-il déclaré.

Elle est située dans la zone dite «des trois frontières» entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso. Les populations de huit villages du canton d’Anzourou qui se sont déplacées en direction de la ville de Tillabéri pour cause d’insécurité avec la menace des terroristes ont été ramenées dans leurs villages respectifs sauf ceux des villages de Dagna, de Gassa Kaina et de Zibane qui ont vu leur bétail volé et leurs greniers brulés par les terroristes.

M. Soumaïla Mohamed, a indiqué que la délégation a apprécié la promesse tenue par le Président de la République de ramener les déplacés dans leurs villages. «Nous avons suivi de près les efforts fournis par le gouvernement pour le retour des déplacés dans leurs villages respectifs. Nous avons remercié le Chef de l’Etat pour sa promptitude. Nous avons compris qu’il maîtrise bien notre zone et la situation le préoccupe beaucoup», a déclaré M. Soumaïla Mohamed, avant d’encourager les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) pour les efforts de sécurisation des personnes et de leurs biens sur toute l’étendue du territoire national et en particulier dans cette zone du Niger.

Seini Seydou Zakaria(onep)

Lire aussi >>> A l’Assemblée nationale : SEM Seini Oumarou reçoit une délégation des ressortissants de la Commune d’Anzourou vivant à l’étranger

 Le résident de l’Assemblée nationale, SE Seini Oumarou a accordé hier à son cabinet une audience à une forte délégation de la diaspora nigérienne de la localité d’Anzourou, vivant au Benin, au Ghana et au Togo. Les membres de cette délégation sont venus remercier le président du parlement nigérien et lui et témoigner toute leur gratitude pour l’engagement des députés nationaux pour le retour de la paix dans la localité d’Anzourou. Selon le porte-parole de la délégation, M. Soumaïla Mohamed, le rapatriement des déplacés dans leurs villages respectifs se poursuit dans le calme et la sérénité. «Nous sommes fiers de constater que le gouvernement a tenu sa promesse en renforçant la sécurité dans la zone des déplacés et en assurant leur retour. La plupart des déplacés qui sont un peu plus de 12.000 habitants ayant fui les attaques perpétrées par les groupes terroristes et autres bandits ont regagné les villages sous escorte des Forces de Défense et Sécurité. Ils ont été accompagnés d’une importante quantité de vivres qui leur sera distribuée sur place par les autorités sauf, les habitants des villages de Dagna, de Gassa Kaïna et quelques populations du village de Zibane qui ont vu leurs greniers incendiés par les terroristes. Mais, tout est en cours pour qu’ils regagnent leurs villages très rapidement», a-t-il déclaré avant d’appeler le gouvernement à tout mettre en œuvre pour maintenir la sécurité.

Selon le porte-parole de la délégation, les dispositions déjà prises par le gouvernement soulageront les populations et les parents vivant à l’étranger. «Nous avons effectué une visite de terrain à Tillabéri où se trouvaient les déplacés, nous avons constaté qu’ils ont été bien accueillis. C’est pourquoi, nous remercions au passage le gouverneur de la région pour les dispositions d’hébergement prises pour ces déplacés», a déclaré M. Soumaïla Mohamed.

Les membres de la délégation ont en outre appelé leurs parents déplacés qui ne sont pas encore retournés de prendre patience et de rentrer dans leurs villages respectifs. «On est plus digne chez soi que de se retrouver dans une situation de refugié. Je profite de l’occasion pour remercier tous ceux qui, de près ou de loin, ont apporté de l’aide aux populations d’Anzourou traversant cette difficulté», a ajouté M. Soumaila Mohamed qui a aussi encouragé les forces de Défense et de Sécurité (FDS) pour les efforts accomplis pour la sécurisation des personnes et de leurs biens dans cette localité. «Nous prions Dieu pour que ce type de déplacement en masse des populations ne se répète plus dans notre pays et que Dieu veille sur le Niger et son peuple», a-t-il conclu.

Seini Seydou Zakaria(onep)

25 mai 2021
Source : http://www.lesahel.org/