Au Palais de la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit un groupe des femmes cheffes d’entreprises

Le Président de la République, Chef de l’Etat,  Mohamed Bazoum a reçu, le 4 juin dernier en audience, un groupe des femmes cheffes d’entreprises dans le secteur de l’Agriculture et de l’agro-alimentaire. Cette rencontre s’est déroulée dans la salle des conseils en présence du Ministre de l’Elevage, M. Tidjani Idrissa Abdoulkadri et du directeur de cabinet adjoint du Président de la République, M. Djibo Takoubakoye Daouda.

Ces femmes cheffes d’entreprises sont allées s’entretenir avec le Président de la République en vue de lui faire part de leurs activités, mais aussi pour lui exposer les difficultés auxquelles elles font face. Ces cheffes d’entreprises évoluant dans les domaines de l’élevage, de l’aviculture, de la pisciculture et de la transformation des produits laitiers apportent leur contribution dans le développement du pays à travers les activités respectives. Mme Ibrahima Mariama Idrissa Alzouma, porte-parole du groupe, a indiqué qu’elles sont venues présenter au Président de la République leur savoir-faire et lui faire part des difficultés auxquelles elles sont confrontées. Et enfin bénéficier de l’accompagnement du Chef de l’Etat en conseils et orientations en vue de trouver des solutions.

«Nous sommes sorties satisfaites des échanges que nous avons eus avec le Président de la République et nous comptons beaucoup sur son engagement, parce qu’il accorde un intérêt très particulier au secteur de l’élevage au Niger, particulièrement à l’entreprenariat féminin. Donc nous avons évoqué dans nos échanges les difficultés que nous rencontrons et nous avons saisi cette opportunité pour faire des propositions des solutions face à ces problèmes», a-t-elle expliqué. En ce qui concerne les difficultés, Mme Ibrahima Mariama Idrissa Alzouma a cité la concurrence déloyale, l’accès aux financements, le coût exorbitant de l’énergie pour les petites et moyennes entreprises, l’accès à la terre, le manque des formations techniques et l’insécurité. Très satisfaites des échanges avec le Chef de l’Etat, ces femmes l’ont remercié pour avoir accepté de les recevoir et de les écouter.

Ali Maman(onep)

07 juin 2021
Source : http://www.lesahel.org/