Réunion du comité des Chefs d’Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSCC) : Le Président Bazoum plaide en faveur d’ une opérationnalisation effective de la Commission Climat pour le Sahel

Le Président de la République Mohamed Bazoum, Président de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CCRS)  a participé hier par visioconférence, a une réunion du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques. Pendant cette réunion qui s’est tenue en présence de la ministre de l’Environnement, le Chef de l’Etat, par ailleurs président de la Commission climat pour le Sahel, a partagé les actions entreprises par cette commission et le Niger et a exhorté l’ensemble des pays africains à un sursaut politique en faveur de la prise en charge effective de la question des changements climatiques dans les programmes gouvernementaux.

Dans son allocution, le Président de la République a affirmé que la réunion du comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques est une bonne opportunité pour promouvoir la position commune africaine sur les changements climatiques dans les négociations au niveau global. Conscient de l’importance des enjeux climatiques sur le continent africain et conformément aux recommandations de la 28ème session de la conférence de l’Union Africaine de janvier 2017, poursuit-il, le Niger a pris toutes les dispositions pour accélérer le processus d’opérationnalisation de la commission climat pour la région Sahel.

Le President Mohamed Bazoum a expliqué que, grâce à l’engagement des plus hautes autorités du Niger, notamment celui de son prédécesseur, le Président Issoufou Mahamadou qui a conduit et parrainé les consultations pour l’opérationnalisation effective du dispositif institutionnel de ladite Commission, la région du Sahel dispose d’un cadre qui permettra davantage de synergies dans la mise en œuvre de l’accord de Paris. «Je voudrais ici lancer un appel aux pays membres de la commission et aux partenaires pour leur précieux appui afin de parachever l’opérationnalisation de la commission afin qu’elle joue véritablement le rôle que nous attendons d’elle, celui de la coordination effective de la lutte contre les changements climatiques dans la région du Sahel», dit-il. 

Souleymane Yahaya(onep)

09 juin 2021
Source : http://www.lesahel.org/