Tillabéri/Décentralisation : Ouverture de la session ordinaire du Conseil Régional au titre l’année 2021

Les travaux de la session ordinaire du Conseil Régional de Tillabéri au titre de l’année 2021 ont débuté, le lundi 12 Juillet 2021, au gouvernorat de la région. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président du Conseil Régional M. Issoufou Oumarou en présence du gouverneur de la région, M.  M. Ibrahim Tidjani Katiella, des députés, de plusieurs cadres techniques et de nombreux invités.

Trois (3) points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette session notamment, l’adoption du règlement intérieur, l’adoption du Plan d’investissement Annuel (PIA 2021) et la mise en place des commissions spécialisées.

«Le règlement intérieur est une exigence statutaire suivant les dispositions de l’alinéa 2 de l’article 107 du Code général des collectivités territoriales mais aussi, un impératif d’organisation» a notifié le président du Conseil Régional indiquant qu’à, «ce titre, il précise et complète certaines dispositions du fonctionnement de l’organe délibérant et des commissions spécialisées». «Le Plan d’Investissement Annuel, quant à lui, est la déclinaison annuelle des activités prévues par le Plan de Développement Régional», a-t-il ajouté.

D’après le président du Conseil régional, cette session se tient dans un contexte marqué par une amélioration significative de la situation sécuritaire dans le pays en général et dans la région de Tillabéri en particulier. «Cette accalmie observée ces dernières semaines traduit l’engament des plus hautes autorités au premier rang desquelles le Président de la République Mohamed Bazoum et du Premier ministre M. Ouhoumoudou Mahamadou d’œuvrer résolument pour le retour d’une paix durable sur l’ensemble du territoire du Niger», a précisé M. Issoufou Oumarou. «Cet engagement est matérialisé par le retour progressif des populations déplacées des régions de Diffa et de Tillabéri dans leurs villages respectifs», a-t-il soutenu.

M. Issoufou Oumarou s’est longuement appesanti sur l’élaboration du Plan d’Investissement qui, selon lui, est une réponse aux impératifs de la planification et coïncide avec la fin de mise en œuvre du Plan de Développement Régional 2016-2020. «Il prend en compte les activités programmées et non réalisées dans le cadre de la mise en œuvre du PDR écoulé», a-t-il ajouté. Le Président du Conseil Régional a expliqué que l’examen de cet outil de planification leur permettra de cerner la dynamique de la planification locale et jettera les bases de l’élaboration prochaine du nouveau plan de développement régional.

Ainsi, la mise en œuvre de cet ambitieux plan d’investissement contribuera, selon le président du Conseil régional, à améliorer la qualité de la délivrance des services sociaux de proximité aux populations. «Elle nécessitera la mobilisation de ressources importantes d’où la nécessité de rendre effectif le transfert des ressources de l’Etat aux collectivités territoriales», a-t-il poursuivi tout en exhortant les participants à faire une analyse minutieuse et objective des projets des documents soumis à leur adoption.

«Le Conseil Régional, par essence promoteur du développement économique, social, culturel et scientifique durable de la région, se réjouit de l’amélioration du contexte sécuritaire indispensable à la mise en œuvre efficace et efficiente de son plan de développement», a fait savoir M. Issoufou Oumarou tout en exhortant l’ensemble des acteurs à adopter un comportement favorable à la promotion d’une paix durable.

Le Président du Conseil Régional a enfin, demandé aux partenaires techniques et financiers d’accompagner le Conseil Régional dans ses efforts de développement au profit des populations vivant sous la pression de l’extrémisme violent.

Prenant la parole à cette occasion, le gouverneur de la Région, M. Ibrahim Tidjani Katiella s’est dit convaincu que les défis auxquels la région fait face seront relevés

Quant au maire de la Commune urbaine de Tillabéri, il a pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux invités et demander aux conseillers d’être davantage à l’écoute de la population.

Cette session du Conseil Régional durera quatre (4) jours.

MTM/ANP-Tillabéri

14 juillet  2021
Source : http://www.lesahel.org/