Lutte contre la Covid-19 : Les USA font don d’environ 150 000 doses de vaccins Johnson and Johnson à notre pays

Le Ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, Dr Idi Illiassou Maïnassara, a réceptionné, mercredi 21 juillet 2021, dans l’après-midi à l’Aéroport international Diori Hamani de Niamey, un don d’environ 150 000  doses de vaccins Johnson and Johnson. Cette donation a été faite par le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique dans le cadre de la facilité COVAX. La cérémonie a enregistré la présence de plusieurs personnalités, notamment, la Représentante Résidente de l’OMS au Niger, la Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne au Niger, des Ambassadeurs des Etats Unis, de l’Espagne et de la Grande Bretagne au Niger, de la Directrice de l’USAID au Niger et de plusieurs cadres du Ministère de la Santé Publique.

Plusieurs allocutions ont été prononcées à cette occasion dont celle du Ministre de la Santé  Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara. Dans son intervention, le Ministre de la Santé Publique a saisi cette opportunité pour transmettre, au nom des plus hautes autorités nigériennes, ses remerciements au gouvernement et au peuple américains pour sa solidarité à l’endroit du Niger à travers ce don.  Il a aussi remercié toutes les institutions et tous les partenaires qui ont bien voulu appuyé et accompagné le Niger dans le cadre de la mise en place de son plan de riposte contre la COVID 19. Ce don, a-t-il souligné, est acquis à travers la facilité COVAX, grâce à l’accompagnement de plusieurs pays et institutions partenaires du Niger.  Le Ministre n’a pas manqué de saisir cette opportunité pour saluer ces partenaires pour leur facilitation. Le Ministre a souligné que ces 150 000 doses constituent le premier lot des 300 000 doses offertes au Niger par les Etats Unis. L’objectif, a souligné le Ministre est d’accompagner et accélérer la vaccination contre la COVID 19 au Niger. Dr Idi Illiassou Maïnassara a saisi aussi cette occasion pour rappeler aux nigériens de se faire vaccinés, car, dit-il, c’est le seul moyen pour se protéger contre cette terrible pandémie, mais aussi pour stopper la circulation du virus et la propagation de la maladie.

Dans leurs interventions, la Représentante Résidente de l’OMS, Dr Anya Blanche représentant la Coordinatrice du Système des Nations Unies au Niger, l’Ambassadrice de la Grande Bretagne, l’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique, SE. Éric P. Whitaker et la Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne Mme Denisa-Elena Ionete ont tous salué les efforts du Niger et l’engagement de ses autorités dans la lutte contre la COVID 19.

Aussi, ils ont tous, réitéré la disponibilité et l’engagement de leurs pays et institutions à poursuivre ces efforts d’accompagnement en vue d’aider le Niger à atteindre son objectif de vaccination dans le cadre de la lutte contre cette pandémie.

Ces partenaires ont salué les initiatives visant à sensibiliser les populations pour qu’elles se fassent vacciner.

Il faut noter que le monde entier fait aujourd’hui face à une troisième vague de contamination à travers le nouveau variant Delta. C’est pourquoi, les actions des autorités et des partenaires se doivent d’être renforcées en vue d’atteindre l’objectif de 10% de la population vacciné d’ici septembre 2021 et 30% d’ici décembre 2021.

Il faut noter également que le vaccin Johnson and Johnson est administré à une seule dose.

Par Ali Maman

23 juillet  2021
Source : http://www.lesahel.org/