Visite du ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection sociale : Le ministre Ibrahim Boukary prend le pouls du système des mutuelles sociales

Le ministre de l’Emploi, du travail et de la protection sociale, M. Ibrahim Boukary a effectué, le 28 septembre une série de visites au niveau des sièges de plusieurs mutuelles sociales à Niamey. Il s’est agi pour le ministre d’aller s’enquérir des conditions de leur fonctionnement, de la qualité de leurs installations techniques et des services offerts à leurs adhérents. 

Le ministre Ibrahim Boukary s’est rendu, d’abord, à la Mutuelle militaire nigérienne (MMN) située dans l’enceinte du Camp Bagadji dans le quartier Gamkalley. Créée depuis novembre 1999, la MMN a pour objet la pourvoyance et la solidarité en soins de santé au profit des adhérents et de leurs familles.

La seconde étape a été consacrée à la Mutuelle de santé de la Garde Nationale du Niger et de la Police Nationale (MS-GNN/PN), dans le quartier Maison Economique. Cette Mutuelle agit dans l’intérêt de ses membres (fonctionnaires et retraités des deux corps), afin d’améliorer leurs conditions de travail et de vie. La mutuelle MS-GNN/PN prévient et pallie ainsi les difficultés sociales, au moyen des prestations ou allocations destinées à atténuer ses effets.

Le ministre de l’Emploi, du travail et de la protection sociale M. Ibrah Boukary a ensuite visité la Mutuelle de santé des agents de Niger Télécoms avec les mêmes missions de nature à améliorer les conditions de vie et de travail des adhérents.

Quant à la Mutuelle de la Nigérienne de l’électricité (NIGELEC), qui a reçu également la visite ministérielle, elle n’est pas encore immatriculée. Mais un comité de relecture des textes est mis en place et les projets des textes sont élaborés, affirme-t-on.

Cette série de visite a pris fin avec l’étape de la Mutuelle des travailleurs des Eaux et Forêts, créée en 2016. Comme actions ici aussi, l’on fait de la prévention des risques maladie et réparation de ses conséquences. La structure protège, en effet, les adhérents et leurs familles, conformément à la politique de la mutuelle.

La protection sociale, faut-il le noter, est inscrite au 7ème axe de la Déclaration de politique générale du gouvernement. A travers cette série de visites, le ministre prend avant tout contact avec des mutuelles sociales. C’est une manière aussi de vérifier, outre la qualité des services fournis, l’application de la réglementation de protection sociale, du point de vue des textes nationaux qu’internationaux en vigueur. Le ministre en charge de la protection sociale dit sortir globalement satisfait de son constat, même si les mutuelles ne sont pas au même niveau par rapport à ses attentes. «Il y’a des endroits où nous avons été épatés. Comme c’est le cas à la Mutuelle des travailleurs des Eaux et Forêts. Nous avons une mutuelle qui a construit elle-même ses locaux, son centre médico-social, à l’allure d’un véritable CSI, et qui a acheté des moyens roulants toujours sur fonds propres», s’est réjoui le ministre Ibrahim Boukary. En effet, la mutuelle des Eaux et Forêts est d’ailleurs ouverte à la population riveraine, moyennant une modeste cotisation. «Nous sommes très satisfait de ce que nous avons vu», a-t-il dit. A l’issue de cette visite, le ministre envisage de réunir les différentes mutuelles, afin que, dit-il, «les uns puissent s’inspirer des autres» pour tirer la quintescence.

Ismaël Chékaré

30 septembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/