3ème campagne de vaccination contre la Covid 19 : Le ministre en charge de la Santé invite les groupes cibles à se faire vacciner au cours de la période du 2 au 11 octobre

Le ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales Dr Idi Illiassou Mainassara a animé, le vendredi 1er octobre 2021, un point de presse au cours duquel il a annoncé qu’une troisième campagne de vaccination contre la covid19 sera menée au Niger. Cette campagne qui se déroulera du 2 au 11 octobre vise à rehausser la couverture vaccinale contre la covid 19 afin d’atteindre l’objectif de vacciner 30% de la population cible et tendre vers l’immunité collective pour une protection plus renforcée.  

Cette 3ème campagne ciblera toutes les personnes âgées de 18 ans et plus. D’après le ministre de la Santé publique, de la population et des affaires sociales, les vaccins disponibles au cours de cette campagne sont le Sinopharm, l’Astra Zeneca et le vaccin Johnson et Johnson. Dr Idi Illiassou Mainassara a, à cet effet, expliqué que pour le sinopharm, deux doses sont requises à quatre semaines d’intervalle, tandis pour Astra Zeneca deux doses sont requises à huit semaines d’intervalle et le Johnson et Johnson s’administre à une seule dose. «Ceux qui ont reçu la première dose des vaccins Astra Zeneca et sinopharm recevront la deuxième dose afin de renforcer leur immunité», a fait savoir le ministre en charge de la Santé publique.

Dr Idi Illiassou Mainassara a par la suite précisé que des équipes de vaccinations ont été déployées en stratégie fixe, avancée et mobile au niveau des 72 districts sanitaires du pays. Il a ajouté qu’un accent est mis sur la stratégie spéciale qui consiste à placer des équipes à la devanture des cours des chefs coutumiers, des ministères, des institutions de la République, des casernes, des hôpitaux, des cliniques et au niveau des grandes entreprises.

Le ministre en charge de la Santé a dit que les migrants, les réfugiés, les populations nomades et celles ayant un accès difficile aux centres de vaccinations constituent également des priorités. Pour assurer la réussite de cette campagne, le  ministre instruit les responsables en charge de la vaccination contre la covid19 d’impliquer les autorités administratives, municipales et coutumières, de relancer les activités de communication et de sensibilisation à travers la tenue des réunions de sensibilisation dans les camps des forces de défenses et de sécurité, les écoles d’enseignements supérieurs et les maisons d’arrêts, de mettre en œuvre des stratégies de rappel de la 2ème dose par le biais des appels téléphoniques, messages sur les radios communautaires et l’utilisation des relais communautaires.

Il a enfin souligné que l’implication et le fort engagement des autorités administratives, politiques, municipales, coutumières et religieuses vont accompagner les agents de santé pour la totale réussite de cette intervention de promotion de la santé. Le ministre en charge de la santé a enfin exhorté les populations et plus particulièrement les personnes éligibles de sortir massivement pour se faire vacciner.

Farida Ibrahim Assoumane

04 octobre 2021
Source : http://www.lesahel.org/