Assises de la Coordination Nationale de la CDTN au titre de l’année 2021 : « Sécurité sociale des agents contractuels de l’éducation et de la santé à la CNSS

La Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger (CDTN) tient sa Coordination Nationale au titre de l’année 2021. Les travaux de ces assises ont débuté hier au siège du Syndicat National des Agents du Trésor (SNAT) à Niamey. C’est le Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, Dr Ibrahim Boukary qui a présidé la cérémonie d’ouverture en présence du Secrétaire Exécutif du Conseil National du Travail, des doyens du mouvement syndical au Niger, des représentants des Centrales Syndicales les plus représentatives, des membres du bureau de la CDTN et de plusieurs invités.

Dans son discours d’ouverture des travaux le Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection sociale a réitéré aux travailleurs la volonté et l’engagement des plus hautes autorités nigériennes à tout mettre en œuvre pour renforcer le dialogue social. M. Ibrahim Boukary a aussi saisi l’occasion pour inviter les travailleurs à faire autant, car, dit-il, c’est ensemble, autorités et travailleurs qu’il faut s’engager pour le développement du pays à travers un dialogue franc et sincère. Se prononçant sur ces assises, le Ministre Ibrahim Boukary a souligné que le thème prouve à suffisance la volonté et l’engagement de la CDTN dans l’accomplissement de ses missions syndicales. Les formations des responsables syndicaux qui sont prévues en prélude de ces assises permettent, selon le Ministre, de renforcer les capacités des militants de cette centrale syndicale. L'objectif général de cette  formation est de contribuer à l’amélioration de la protection sociale des agents contractuels au Niger.

Par ailleurs, le Secrétaire Général de la CDTN, M. Idrissa Djibrila a, au nom de ces camarades, rappelé les différents points inscrits dans leur plateforme revendicative et a invité le Gouvernement à rouvrir le dialogue avec les partenaires sociaux.  Il a souligné qu’au cours des assises de cette coordination qui vont durer du 6 au 9 octobre 2021, des formations seront organisées pour les participants. Il s’agit des délégués venus de toutes les régions du Niger. Plusieurs thématiques seront ainsi développées dont entre autres : « état de lieu sur les missions et les prestations de la CNSS, avec un accent sur l’importance de l’immatriculation et des cotisations sociales ; gestion de la sécurité sociale des agents contractuels par les ministères de tutelle et enfin, quelle passerelle entre le statut de contractuel et la fonction de l’Etat.

Aussi, cette Coordination Nationale se penchera sur le bilan des activités syndicales menées du dernier conseil confédéral tenu du 17 au 18 septembre 2020 à ce jour. « Cette instance sera aussi l’occasion pour nous de passer en revue les préoccupations des militantes et militants de la CDTN en relation avec les événements sociopolitiques et économiques qui ont caractérisé la vie de notre pays au cours de l’année écoulée et de statuer sur les questions d’affiliation des nouveaux syndicats », a-t-il dit.

Ali Maman et Haoua Atta (appelée du Service Civique National)

07 octobre 2021
Source : http://www.lesahel.org/