Atelier de renforcement des capacités du personnel de la CENI : Outiller le personnel en droit administratif et sur les pratiques administratives

Le Vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Dr Amada Aladoua, a présidé hier matin à Niamey, la cérémonie d’ouverture, de l’atelier de renforcement des capacités du personnel administratif de la CENI en droit administratif et pratiques administratives. L’objectif de la formation est de contribuer au renforcement des compétences techniques du personnel administratif de la CENI pour lui permettre de mieux accomplir sa mission en tant que cheville ouvrière dans le dispositif opérationnel de l’institution.

Pour le Vice-président de la CENI, il s’agit à travers cet atelier de renforcer les capacités des membres et personnel de la Commission, toute chose qui permet à l’institution de faire face au défi de la professionnalisation qui consiste en l’instauration d’une administration électorale, efficace, efficiente et harmonieuse. C’est pour toutes ces raisons a-t-il ajouté, que la CENI saisit toutes les opportunités pour améliorer les performances et le niveau de son personnel administratif et technique.

Dr Amada Aladoua a ainsi rappelé que l’audit organisationnel de l’institution réalisé avec le concours des partenaires techniques et financiers a relevé la nécessité de renforcer les capacités du personnel de la CENI en vue de lui permettre d’assumer convenablement ses responsabilités. A cet effet, les conclusions de l’audit ont recommandé des sessions de renforcement des capacités du personnel sur le droit administratif et les pratiques administratives. «C’est pour mettre en œuvre cette recommandation que la CENI organise, avec le soutien du Programme d’Appui à la Gouvernance Démocratique (PAGOD), cette formation de son personnel administratif et technique sur les notions du droit administratif et les pratiques administratives», a précisé le Vice-président de la CENI.

Pour sa part, le coordinateur du Programme d’Appui à la Gouvernance Démocratique (PAGOD), M. Salissou Moussa a salué cette initiative qui permettrait de doter le personnel administratif de la CENI d’outils et pratiques de gestion administrative adaptés à sa mission ; d’améliorer ses performances techniques et administratives et son niveau d’efficacité dans la gestion quotidienne des tâches administratives. M. Salissou Moussa a aussi affirmé que, le PAGOD financé par la coopération Suisse se réjouit d’être aux côtés de la CENI. Il a souligné le fort engagement de la Coopération Suisse à accompagner le Niger en général dans le processus de consolidation de la démocratie et de l’État de droit, le renforcement des institutions publiques au service de la société, et en particulier d’appuyer le processus électoral qui n’est plus un évènement ponctuel, mais un cycle, puisque la CENI est désormais une institution permanente.

Oumar Issoufou

11 novembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/