Fin de la visite de travail du Président de la République, à Paris (France) : SEM. Mohamed Bazoum a pris part à plusieurs rencontres dont une réunion sur la sécurité au Sahel et la Conférence internationale pour la Libye

Le Président de la République, Chef de l’Etat, S.E.M Mohamed Bazoum, a regagné Niamey, hier soir, de retour de Paris en France où il a effectué une visite de travail. Durant, cette visite dans la capitale française, le Chef de l’Etat a eu un agenda très chargé dans la journée du vendredi 12 et le samedi 13 novembre 2021. C’est ainsi que le Président Bazoum a participé, avec plusieurs autres Chefs d’Etat et de Gouvernement, à la conférence internationale pour la Libye co-présidée avec les autorités libyennes et avec la participation essentielle des pays voisins de la Libye, dont le Niger.

Cette conférence internationale qui s’est tenue, pour la première fois, dans un format élargi à l’ensemble des pays voisins de la Libye vise à apporter un soutien international à la poursuite de la transition politique engagée et à la tenue des élections selon le calendrier prévu. La conférence vise également à soutenir la Libye dans sa demande de retrait des forces étrangères et des mercenaires.

Sur le plan économique, la conférence souligne la nécessité d’’unifier les institutions financières libyennes et de mettre en œuvre une répartition équitable et transparente des richesses du pays. Enfin, sur le plan humanitaire, la conférence réaffirme l’engagement collectif à renforcer le soutien de la communauté internationale pour répondre aux besoins urgents et lutter contre les trafics d’êtres humains.

A l’issue des travaux de la conférence, d’importantes décisions ont été prises. Elles sont relatives, entre autres, à la tenue des élections libres, transparentes et inclusives le 24 décembre 2021, avec le soutien de l’ensemble de la communauté internationale qui a reconnu sa responsabilité dans cette crise libyenne, à l’engagement pris par les parties prenantes libyennes de reconnaître les résultats des élections du 24 décembre,quel que soit le résultat, ainsi qu’au retrait de tous les mercenaires étrangers présents en Libye avec l’annonce par le comité militaire libyen mixte des 10 d’un premier contingent de 300 mercenaires qui sont entrain de quitter le territoire libyen.

Il faut souligner qu’en marge de cette conférence, le Président Mohamed Bazoum a pris part, le même vendredi au palais de l’Elysée, à une réunion quadripartite sur la sécurité au Sahel avec ses homologues du Burkina Faso, du Tchad et de la France au Palais de l’Elysée.

S.E.M Mohamed Bazoum a également participé à un mini-sommet du G5 Sahel en compagnie du Président du Faso S.E.M Roch M.C. Kabore du Burkina Faso et Du Président du Tchad S.E.M Mahamat Idriss Deby Itno.

D’autre part, le Président de la République a eu, au cours de la journée du vendredi 12 novembre 2021, un entretien avec le Président du Conseil Européen, M.Charles Michel. Plusieurs sujets d’intérêt étaient au cœur de cet entretien, notamment les questions sécuritaires et de développement.

Le samedi 13 novembre, le Président de la République a accordé une audience au président de la Banque Islamique de Développement (‘BID), M. Muhammed Sulaiman Al Jasser. À sa sortie d’audience, le président de la BID a confié avoir discuté avec le Chef de l’État de plusieurs questions de développement intéressant le Niger, plus particulièrement des projets sur l’éducation et la formation professionnelle qui seront mis en œuvre très prochainement. L’audience s’est déroulée en présence du ministre des Finances monsieur Ahmed Jidoud et de monsieur Ibrahim Sani Abani, directeur de Cabinet du Président de la République.

Le Président de la République est accompagné dans ce déplacement de  M. Hassoumi Massoudou, Ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération ; M. Alkassoum Indatou, ministre de la Défense Nationale ; M. Ahmat Jidoud, ministre des Finances ; M. Ibrahim Sani Abani, directeur de cabinet du Président de la République.

Assane Soumana(onep)

(Source : Service Presse de la Présidence  de la République)

15 novembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/