Première édition du festival Coranique : Pour la promotion des valeurs islamiques

 Première édition du festival Coranique : Pour la promotion des valeurs islamiques

L’Union Nigérienne des Ré-citateurs du Saint Coran (UNRSC) a organisé, le vendredi 9 octobre dernier la 1ere édition du Festival coranique à Niamey. Placée sous le thème : «la paix, la cohésion sociale, la lutte contre la délinquance juvénile, la mendicité et le chômage», ce festival a pour objectif de rappeler les traditions islamiques, d’accompagner l’Etat avec des invocations, etc. Ainsi, plusieurs leaders religieux et autorités administratives se sont mobilisés pour cette rencontre.

A l’ouverture des festivités, le représentant du ministre de l’Intérieur, de la sécurité publique de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses, Dr Ousmane Zaneidou a précisé, que de part ses missions, l’Union Nigérienne des Ré-citateurs du Sein Coran est une organisation qui a pour vocation de contribuer efficacement à la consolidation de l’unité nationale, à la lutte contre les fléaux sociaux, à la promotion de la paix, la quiétude sociale et l’instauration d’un dialogue permanent entre les ré-citateurs du Saint Coran du Niger. «Comme vous pouvez le constater, les missions de cette organisation islamique, sont en conformité parfaite avec le Programme de la Renaissance initié par SE. Issoufou Mahamadou», a dit le représentant du ministre de l’Intérieur, de la sécurité publique de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses.

Vu l’importance des thématiques retenues pour la 1ère édition de ce festival coranique, le représentant du ministre de l’Intérieur, de la sécurité publique de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses, a invité les associations islamiques du Niger, les leaders religieux, les prédicateurs, les ré-citateurs du Saint Coran, d’être attentifs et participatifs lors des échanges. «Votre rôle consiste à faire prendre conscience, aux musulmans de leurs valeurs positives dont l’Islam est porteur par excellence. De ce fait, vous devez œuvrer pour un changement positif des mentalités en tant que leaders d’opinion, combattre l’oisiveté», a-t-il dit. 

Pour sa part, le président de l’UNRSC, Oustaz Yahaya Aboubacar, a rappelé que, l’Union Nigérienne des Ré-citateurs du Saint Coran, créée en 2017, a organisé plusieurs activités religieuses, notamment des ‘’Moussabaka’’ (concours de lecture du Saint Coran) dans toutes les régions du Niger, des dons des œuvres de sciences islamiques, des formations sur des thématiques, des conférences publiques, etc. Par ailleurs, Oustaz Yahaya Aboubacar a réaffirmé la disponibilité de son association afin d’accompagner les autres structures et contribuer au développement du Niger.

Au cours de ce festival, qui durera 3 jours, toutes les activités menées par les ‘’ré-citateurs’’ du Saint Coran, membres de l’Union Nigérienne des Ré-citateurs du Saint Coran, seront exposées et présentées au public. Ainsi, des œuvres manuscrites et authentiques du Niger sont exposées pour permettre aux festivaliers en particulier et à la communauté musulmane en général de découvrir la richesse du patrimoine culturel et religieux du Niger.

 Abdoul-Aziz Ibrahim Souley(onep)

15 octobre 2020

Source : http://www.lesahel.org/