Décès de Khamed Abdoulaye : Le monde des médias nigériens perd un de ses doyens

C’est avec une profonde tristesse que le monde des médias nationaux a appris la disparition de Khamed AbdoulayeEl Hadj Ayaha,le samedi 19 décembre 2020 en début d’après midi à l’hôpital national de Niamey, des suites d’une courte maladie. L’enterrement a eu lieu le même jour dans son village natal, à Tchintabaraden.

Né le 15 juin 1956 à Tchintabaraden, Khamed Abdoulaye fit ses premiers pas sur les bancs à l’école primaire de cette localité avant de faire son entrée au collège d’enseignement général de Tahoua, puis au Lycée National Issa Korombé, et ensuite à l’Université Abdou Moumouni de Niamey (1978/1982) d’où il sortit nanti d’une Licence ES Lettres: option Histoire. Poursuivant ses études, toujours à l’Université de Niamey, il  décrocha une Maitrise en relation internationale. Khamed accèdera ensuite à l’Université de Bordeaux, en France, où il a obtenu un diplôme en Management et Gestion des Médias publics et privés ;à l’Université d’Al Azhar Egypte (en 1984)pour un diplôme en Productions audio, et audiovisuelles des œuvres de l’esprit (émissions élaborées genres documentaires et fictions) ;à l’Université de Dakar (1985) pour un Diplôme en journalisme d’investigations ; mais aussi à l’Université LavaI du Québec, au Canada, en1988 où il obtint un DESS en Management avec un premier prix d’excellence.

Cadre supérieur de l’Information, Khamed Abdoulaye avait occupé plusieurs hautes fonctions de l’Etat, à savoir cellesde Secrétaire de l’Etat à l’intérieur (de septembre 1985 à septembre 1987), deministre de la fonction publique et de la formation professionnelle (1989-1990), et deministre de la communication (1990-1991). Auparavant, de 1987 à 1989, il avait servi dans le commandement, notamment en tant que Sous-préfet de Keita, de Tchirozérine, de Loga et de Dakoro.

Dans le monde des médias, Khamed Abdoulaye a fait  ses preuves en tant qu’animateur, producteur, rédacteur des émissions de la Voix du Sahel, Directeur des programmes de la Voix du sahel ORTN, et Directeur national de la Voix du Sahel du 10 févier 1983 au 25 septembre 1985. Il sera ensuite nommé aux postes de Directeur général de l’Office National d’Edition et de Presse(ONEP)de 1994 à1996, de Directeur général de l’Agence Nigérienne de Presse (ANP) de 1997-2000, de Directeur de la Communication au Ministère de la Communication et des Nouvelles Technologies de l’Information (1996-1997), et de Conseiller principal en Communication et Relations publiques avec rang de Ministre à la Présidence de la République (1995-1996).Il a également occupé le Directeur National de la Communication, de la Documentation et de Relations publiques aux Ministère des Mines (2009-2010), et celui de Directeur général de l’Institut de Formation aux Techniques de l’Information et de la Communication (IFTIC) de 2010 à 2017.Dans ce même établissement, il a enseigné, en tant professeur permanent des cours deRelations Internationales et de Communication pour le développement.

Nanti d’une expérience professionnelle avérée et reconnue par tous, M. Khamed Abdoulaye a mis ses compétences au service de la SNV comme Conseiller senioren charge du programme des radios communautaires ; en tant que membre du Commissariat au Hadj et à la Oumra (2017-2019),Directeur général multimédias des productions audio et audiovisuelles du Niger (2019), membre associé au cabinet d’études-conseille : PANAHABA ((2019), président de l’ONG AHADA, Consultant externe AREVA, consultant externe de HED-TEMET, et membre du comité ADHOC national en charge de la réinsertion socioéconomique des retournés de la Lybie, de la Côte d’Ivoire et du Nigéria. S’y ajoutent d’autres expériences ayant marqué sa vie, comme par exemple, celle de membre de la commission nationale préparatoire de la Conférence nationale au nom du gouvernement de la République du Niger, de membre de la commission nationale d’élaboration de la Charte Nationale, et membre de la commission spéciale en charge d’élaborer les textes fondamentaux de la 4ème République.

Jusqu’au jour de sa disparition, le défunt occupait le poste de Directeur Général de la SNCB (société nationale de la commercialisation du bétail des produits dérivés) une SAR LU, mais également celui  de PDG du Centre multimédia des productions audios, audiovisuelles, et programmes de formations en ligne.

Auteur de plusieurs dans tous les domaines sociopolitiques et économiques, Feu Khamed Abdoulaye a bénéficié de plusieurs distinctions Honorifiques, dont celles de Chevalier de l’ordre national du mérite, d’Officier de l’ordre du mérite, ainsi que des témoignages officiels de satisfaction.

Repose en paix, aimable grand frère et cousin.

Assane Soumana(onep)

22 décembre 2020
Source : http://www.lesahel.org/