Levée de corps du Gouverneur de la région de Niamey, feu Issaka Hassan Karanta : Le Président de la République rend un dernier hommage au défunt

Levee de corps du feu Issaka Hassan Karanta

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou a assisté, le jeudi 24 décembre 2020, dans la matinée, à l’Hôpital Général de Référence de Niamey, à la levée de corps du Gouverneur de Niamey, Feu Issaka Hassan Karanta décédé le 23 décembre dernier de suite d’une courte maladie.

En présence du président de l’Assemblée Nationale, des présidents des Institutions de la République, des membres du Gouvernement, de la famille, des parents, amis et connaissances du défunt, le Président de la République s’est incliné devant la dépouille mortelle pour un dernier hommage. SE Issoufou Mahamadou et les personnalités présentes ont ensuite présenté leurs condoléances à la famille et aux parents du défunt.

A cette occasion, M. Amadou Soumaila Karanta, frère du défunt a, au nom de la famille Karanta, rendu un dernier hommage à l’illustre disparu. Dans l’oraison funèbre qu’il a lue à cette occasion, il est revenu sur la vie et la carrière du défunt. Né le 1er janvier 1945 à Damana où il a effectué ses études primaires. Il a fréquenté le collège à Dosso et à Niamey Centre où il a obtenu son BEPC en 1967 avant d’aller au Lycée National de Niamey. Après ses études en Europe, en science de la médecine, il est reversé dans l’enseignement au corps des professeurs de Sciences Naturelles où il a servi jusqu’en 1996. Marié, feu Issaka Hassan Karanta laisse une veuve et quatre (4) enfants. Homme sage et dynamique feu Issaka Hassan Karanta, de son vivant, Gouverneur de la Région de Niamey pendant 2 ans 9 mois, depuis 2018, fut Maire des Communes 1 et 2 de Niamey respectivement de 1996 à 1999 et de 2010 à 2011. Au nom de la famille du défunt, M. Amadou Soumaila Karanta a présenté ses condoléances, au Président de la République, aux membres du Gouvernement et à tous les collaborateurs, amis et connaissances du défunt.

Après l’oraison funèbre, une fatiha a été dite par le Président de l’Association Islamique pour le repos en paix de l’âme du disparu. Le corps a été transporté à Damana où il a été inhumé.

Levee de corps du feu Issaka Hassan Karanta

Ali Maman

27 décembre 2020
Source : http://www.lesahel.org/