Forum National sur la peine de mort : Un cadre de plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Niger

A l'occasion de la 19ème journée mondiale contre la peine de mort, la coalition nigérienne contre la peine de mort a organisé le dimanche 10 octobre dernier un forum national. Au cours de ce forum, plusieurs panels ont été animés sur le thème : contribution à l'abolition de la peine de mort au Niger.... Les femmes condamnées à mort : une réalité. C’est le président sortant de la CNDH, Pr. Khalid Ikhiri qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux en présence des plusieurs personnalités, notamment des députés nationaux, des ambassadeurs accrédités au Niger.

Lors de ce forum, le président de la coalition nigérienne contre la peine de mort, M. Almoctar Garba Illou a rappelé que depuis 19 ans, la Coalition mondiale contre la peine de mort appelle ses structures membres à organiser à l'occasion de la journée, des initiatives locales et des actions mondiales qui mettent en lumière l'abolition de la peine de mort.  « Il me semble opportun de rappeler que la Coalition Nigérienne contre la peine de mort autour du mouvement abolitionniste Nigérien a mené depuis 10 ans des actions salvatrices à travers des tables rondes, conférences débats, colloques et forums, etc. en faveur de l'abolition de la peine de met. Elle est membre du comité de pilotage de la coalition mondiale contre la peine de mort basée en France. Elle regroupe plusieurs organisations de défenses de droits barmans », a expliqué M. Almoctar Garba Illou.

Selon des Statistiques de 2021 d'Amnesty International, avancées par le président de la coalition nigérienne contre la peine de mort, il y a au moins 800 femmes condamnées à mort dans le monde et le Niger compte depuis 2019 une première femme condamnée à mort âgée de 30 ans. « Dans son rapport mondial sur le recours à la peine de mort en 2020, Amnesty International a indiqué qu'à sa connaissance, au moins 28567 personnes sont sous le coup d'une condamnation à mort, dont au moins 113 femmes. Cette journée sera consacrée aux femmes qui risquent d'être condamnées à mort, qui ont été condamnées à mort, ou qui ont été exécutées, ainsi qu'à celles qui ont été graciées ou reconnues innocentes. Leurs histoires sont des réalités invisibles. Les interventions au cours de ces activités seront aussi axées sur les pistes et leviers à actionner permettant de relancer le débat à travers un plaidoyer efficace pour sensibiliser les parlementaires, les pouvoirs publics et l'opinion publique nationale sur la nécessité d'abolir la peine de mort en se conformant aux dispositions de la constitution de la 7ème République du Niger (articles : 10, 11 et 12) » a déclaré le président de la coalition nigérienne contre la peine de mort.

Notons que l’édition 2021 de la journée mondiale contre la peine de mort a pour objectif de sensibiliser le public sur la situation des femmes confrontées à la peine de mort, en mettant l'accent sur la discrimination fondée sur le genre dans le cadre des procédures pénales.

Abdoul-Aziz Ibrahim

12 octobre 2021
Source : http://www.lesahel.org/