Journée internationale de la femme 2021 : BOA Niger fait un don en médicaments d’une valeur 4.500.000FCFA aux patients du Centre national de lutte contre le cancer

Le 8 mars de chaque année, la Banque of Africa au Niger (BOA-Niger), filiale du groupe BMCE, met à profit la journée internationale des femmes pour soutenir les couches les plus vulnérables du Niger. Cette année, BOA Niger offre au Centre national de lutte contre le cancer (CNLC) un don en médicaments d’une valeur de 4.500.000 FCFA. Ce don bénéficiera aux patients vulnérables de ce centre et vient les soulager dans leur lutte quotidienne contre le cancer. Après la réception officielle du don, Dr Malam Abari Moustapha a fait visiter les installations du centre et les patients à l’équipe de la BOA Niger conduite par sa directrice générale adjointe en charge du risque, Mme Niang Haoua.

A la cérémonie officielle de remise du don, Mme Niang Haoua a déclaré que le don vise à accompagner les patients les plus vulnérables du Centre national de lutte contre le cancer qui manquent de moyens financiers pour faire face aux charges liées à cette maladie. Elle a assuré le Centre du soutien continu du groupe BOA-BMCE, «un groupe qui a toujours soutenu les plus démunis de la société nigérienne à lutter contre certaines maladies». Le don en ce 8 mars 2021 est certes symbolique, précise-t-elle, mais il est intervenu après plusieurs autres réalisés par la Fondation BOA au Niger. «Au nom du groupe BOA-BMCE, je peux vous assurer que nous continuerons à vous soutenir. Nous vous demandons de nous exprimer les besoins auxquels vous faites face pour soulager ces populations qui, aujourd’hui, n’ont pas le pouvoir d’achat de faire face à ces charges», a conclu Mme Niang Haoua, directrice générale adjointe en charge du risque à la BOA.

 

Suite à cette intervention, le directeur du Centre national de lutte contre le cancer a, au nom de l’ensemble du personnel et des bénéficiaires, remercié la BOA et son personnel pour leur disponibilité à œuvrer davantage aux côtés des patients souffrant de cancer, cela en complément aux efforts que déploient le Centre et l’Etat du Niger. «C’est vraiment une belle opportunité pour nous aujourd’hui, de recevoir ce don de médicaments qui est composé d’antibiotiques, d’anti-cancéreux, de solutés et d’antidouleur. La douleur étant un élément essentiel des malades qui souffrent de cancer», a déclaré Dr Malam Abari Moustapha.

 

Le DG du CNLC a rappelé que l’Etat a consenti d’énormes efforts au profit des patients souffrant de cancer, cela à travers la construction d’infrastructures modernes et la prise en charge médicale de certains cas. Il a souligné qu’en dépit de ses efforts, même l’Etat rencontre des difficultés dans la lutte contre le cancer du fait de la complexité et des moyens que nécessite sa prise en charge. Dr Malam Abari en a appelé donc à plus de partenariats et de partenaires pour soulager les patients.

A la fin de la cérémonie de réception, le DG du CNLC a initié une visite guidée pour présenter le Centre national de lutte contre le cancer, ses installations et certains des patients qui y sont pris en charge surplace. A chaque étape, des explications ont été données à Mme Niang Haoua et ses collaborateurs sur le fonctionnement du centre, la complexité de la prise en charge de la maladie, ainsi que sur les résultats positifs obtenus et les besoins de soutien pour les pérenniser.

 Souleymane Yahaya

10 mars 2021
Source : http://www.lesahel.org/