Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, édition 2021 : Le ministre Gado Sabo Moctar plaide en faveur de la survie des jeunes entreprises et l’émergence d’industries compétitives

Le monde célèbre toute cette semaine, l’édition 2021 de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat sous le thème «Entrepreneuriat responsable». A cette occasion, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Entrepreneuriat des jeunes M. Gado Sabo Moctar a plaidé, hier dans un message, en faveur de la survie des jeunes entreprises et de micros, petites et moyennes entreprises compétentes. Durant toute la semaine, diverses activités seront organisées autour des secteurs porteurs de l’économie nigérienne et des opportunités de financement qui existent. Cette année, dans le contexte d’opérationnalisation de la ZLECAf, les autorités mettent la promotion du «made in Niger» au centre des activités de célébration.

Dans son message, le ministre Gado Sabo Moctar a indiqué que le Niger, à l’heure actuelle, a plus que jamais besoin de femmes et d’hommes entrepreneurs «citoyens, innovateurs, créatifs, et qui ont une éducation financière avérée» pour mettre à profit les différents fonds créés par l’Etat et ceux mis à disposition par les différentes banques et services financiers déconcentrés. «Ensemble, nous devons augmenter le taux de survie des jeunes entreprises, assurer l’émergence des micros, petites et moyennes industries compétitives avec la rigueur pédagogique qu’appelle l’utilisation des précieuses ressources de développement entrepreneurial», a-t-il dit.

Le ministre a souligné également que le développement de l’entrepreneuriat ne doit plus être considéré comme «une mode passagère» mais une expertise à part entière dédiée à l’autonomisation des citoyens et un support central aux performances économiques locales et nationales. Il appelle l’ensemble des acteurs à travailler ensemble pour gagner ce challenge et propose de retenir, dans la perspective de la célébration de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat en 2022, l’organisation d’une revue de la qualité de l’entrepreneuriat au Niger. «À terme, je rêve de voir jaillir et survivre dans toutes les régions du pays, des centaines de startups dotées d’un fort potentiel de croissance et des consortiums d’entreprises pour affronter les défis de compétitivités qu’exige l’intégration dans la ZLECAf», a-t-il indiqué.

M. Gado Sabo Moctar a rappelé que l’édition 2021 de la Semaine Mondiale de l’Entrepreneuriat est commémorée dans un contexte marqué par l’investissement fort du Gouvernement pour la promotion du Secteur Privé en général et de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes en particulier pour aboutir à une intégration réussie du Niger dans la ZLECAF. Cet investissement, a-t-il poursuivi, s’inscrit dans la matérialisation en actes concrets de la volonté du Président Mohamed Bazoum de faire du Niger un pays émergent. «Conscient que cet  objectif  ne  sera  atteint  qu’à travers une croissance  soutenue  portée par des PME et PMI  compétitives, le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Entrepreneuriat des Jeunes est plus que jamais à pied d’œuvre pour impulser des pistes de solutions aux contraintes de ces sous-secteurs dans notre pays», a-t-il déclaré.

Le ministre en charge de l’entrepreneuriat des jeunes s’est dit convaincu que grâce à ce genre d’événement, de nombreux citoyens vont se découvrir une âme d’entrepreneur et s’appuyer sur l’encadrement diversifié qui leur est proposé par les structures d’accompagnement entrepreneurial du pays. «Il suffit de s’engager individuellement en toute confiance et qu’ensemble nous regardions tous dans la même direction, celle du développement de l’esprit d’entreprise dans l’exploitation des énormes potentialités agropastorales et halieutiques locales dont regorge notre pays», assure-t-il.  M. Gado Sabo Moctar a, enfin, réitéré l’engagement du Gouvernement en général et de son département ministériel en particulier à continuer le soutien nécessaire afin que les entrepreneurs et leurs entreprises offrent plus d’emplois et de produits compétitifs «Made in Niger» sur les marchés nationaux et ceux de la sous-région.

Souleymane Yahaya

08 novembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/