Réunion de l’AMP-UEMOA à Niamey : Des experts se penchent sur la validation d’un système informatique pour mieux traiter les réclamations

Des représentants de l’Association des Médiateurs des Pays membres de l’UEMOA (AMP-UEMOA) ont entamé, hier matin à Niamey, une réunion de trois jours. Au terme de cette rencontre, les participants venus de l’ensemble des pays membres procéderont à la validation du plan d’actions de l’harmonisation des systèmes informatiques de traitement et de suivi des réclamations des institutions membres de l’AMP-UEMOA, une association sous-régionale dont la présidence est assurée par le Médiateur du Niger. La cérémonie de lancement des travaux de la réunion a été présidée par Mme Ousmane Haoua Gazibo, conseillère spéciale du Médiateur de la République du Niger.

 Pour Mme Ousmane Haoua Gazibo l’informatisation du processus de traitement et de suivi des dossiers de réclamations est indispensable dans le monde actuel et offre les garanties d’une gestion efficace des administrations d’une part, et améliore d’autre part les conditions de travail des collaborateurs des médiateurs de l’UEMOA. L’automatisation du traitement des dossiers de réclamation, a-t-elle ajouté, constitue également «un palliatif aux difficultés d’accessibilité à nos institutions et à l’accroissement considérable des dossiers de réclamations».

La conseillère spéciale du Médiateur de la République du Niger a expliqué que la plateforme harmonisée des systèmes informatiques de gestion des réclamations répond aux objectifs poursuivis par l’AMP-UEMOA comme le partage des bonnes pratiques et l’intégration régionale et sous régionale. Jugée d’intérêt communautaire car, s’inscrivant dans la logique d’intégration régionale et sous régionale, dit-elle, l’amélioration des services rendus aux citoyens par la mise en œuvre d’actions communes, le partage des bonnes pratiques entre institutions membres au sein de l’union est encouragée par la Commission de l’UEMOA qui, lors d’une réunion de travail à Ouagadougou le 12 mars 2021, a donné son accord de principe pour un accompagnement financier dans la mise en œuvre dudit projet.

Mme Ousmane Haoua Gazibo a exhorté les participants à la réunion à faire preuve d’abnégation dans la conduite de leurs travaux. «Le Président de l’AMP-UEMOA qui nous a réunis en ce jour à Niamey attend de nos travaux un projet bien ficelé qui, une fois mis en œuvre, permettra de promouvoir la coopération entre nos institutions, faciliter l’examen ou l’instruction de toute réclamation concernant l’application d’une norme communautaire et d’améliorer la qualité des services rendus aux citoyens», a-t-elle conclu.

Souleymane Yahaya(onep)

22 novembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/