Coopération Niger-Royaume Uni : 60 jeunes diplomates en formation de 5 mois en langue anglaise

La coopération bilatérale entre le Niger et le Royaume Uni continue de se développer à un rythme soutenu depuis deux ans. Le lundi 8 novembre dernier en fin d’après-midi, la secrétaire générale du ministère des Affaires étrangères et l’ambassadeur britannique au Niger ont conjointement procédé au lancement de la formation de soixante (60) jeunes diplomates nigériens en langue anglaise. Cette formation dispensée par le «Bristish Council» basé à Dakar permettra de rehausser le niveau de compétence en anglais de chaque participant. Des attestations de niveau seront décernées à la fin de la formation, aux plus méritants des apprenants qui auront réussi à leur examen de fin de formation.

A la cérémonie de lancement de la série de formations, la secrétaire générale du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Mme Diallo Amina Djibo, a indiqué que la formation des 60 jeunes diplomates s’inscrit dans le cadre de la «très dynamique» coopération qui existe entre le Niger et le Royaume Uni et vient en soutien à la mise en œuvre des activités de la diplomatie nigérienne. Il s'agit, a-t-elle précisé, d'une formation en anglais, une langue de travail qu’elle juge «très importante» dans le système international.

Mme Diallo Amina Djibo a souligné l’importance pour son ministère de former ses cadres dans toutes les thématiques en général, et dans le domaine des langues en particulier. «Tout bon diplomate doit posséder un nombre important de langues dont la langue anglaise qui est très utilisée au sein des instances internationales», soutient-elle. Elle a remercié l’ambassade du Royaume Uni au Niger et a rappelé que les deux parties ont laborieusement travaillé pour s’accorder sur la formation. «Ce qui est important à retenir, c'est que le niveau de participation soit très intense», a-t-elle affirmé devant la concrétisation de ce projet commun.

Pour sa part, l’ambassadeur britannique au Niger, SE Catherine Inglehearn, a déclaré que la langue anglaise constitue un outil indispensable pour tout ceux qui travaillent et aspirent à une carrière dans la diplomatie et les affaires internationales. Elle dit espérer que cette formation «contribuera à renforcer les liens étroits entre notre ambassade et le ministère ainsi qu'à consolider davantage les relations entre le Royaume Uni et le Niger». Elle a aussi exprimé sa satisfaction au lancement de la série de formations qui permettront d’améliorer l'accès des participants à plusieurs opportunités dans le monde.

SE Catherine Inglehearn a relevé que la communication est un outil essentiel pour les diplomates. «De nos jours, , la langue anglaise est une langue internationale. C'est la langue internationale des affaires dans presque tous les domaines de travail et tout autour du monde», dit-elle. Elle a réaffirmé le soutien de sa représentation diplomatique à tous ceux qui fournissent un effort pour parler cette langue. Le plus important, a-t-elle estimé, c'est de communiquer et de se faire comprendre et ce, même si la grammaire n'est pas parfaite. «Ce n'est que par la pratique qu'on se perfectionne», a conclu la diplomate britannique en poste au Niger.

La secrétaire générale du ministère des Affaires étrangères et de la coopération et l’ambassadeur du Royaume Uni et certains des apprenants ont visité la salle de cours aménagée au sein du ministère à cet effet.

 Suite à un test de niveau, les apprenants sont répartis en 3 groupes de 20 jeunes diplomates. Les cours se dérouleront selon le format hebdomadaire de 2X2h et s’étaleront sur 5 mois.

Souleymane Yahaya

10 novembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/