Inauguration de l’immeuble WAQF : Contribuer au bon fonctionnement de l’Université Islamique du Niger

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et L’Innovation, M. Amadou Serkin Raffi Souley a procédé, mardi dernier à Niamey, à l’inauguration de l’immeuble Waqf de l’Université Islamique du Niger. Le bâtiment qui vient d’être inauguré est construit par l’OCI sur un financement de la Banque Islamique de Développement. La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du président de la BID, Dr Bandar Hajjar.

Le nouveau bâtiment de 13 étages est un centre multifonctionnel destiné à abriter des logements et des centres commerciaux. Il est situé en face du siège de la SONIBANK. D’après le ministre en charge de l’Enseignement supérieur la première tour qui vient de s’achever comprend : un réservoir d’eau de 210. 000 mètres cube, une chambre de pompage, un local de système d’électrification, soixante-douze appartements, un espace vert, un espace de jeu pour enfants, une salle de réunion, une salle de réception, une salle de gymnastique et enfin une mosquée.

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et l’Innovation a réitéré ces remerciements à l’OCI et la BID pour les multiples appuis qu’elles ne cessent d’apporter au Niger pour le rayonnement de l’Enseignement Supérieur. M. Amadou Serkin Raffi Souley a précisé que ce projet stratégique vise à soutenir le budget opérationnel de l’Université Islamique au Niger et son programme de bourse. De ce fait a-t-il déclaré, ce chef d’œuvre, une fois terminé dans sa globalité va coûter 30 millions de dollars américains.

En dehors de l’aspect économique qu’il représente pour l’université Islamique au Niger, cet imposant bâtiment contribue aussi à l’embellissement de la ville de Niamey. M. Amadou Serkin Raffi Souley a annoncé que la seconde phase du projet verra la construction d’une autre tour qui abritera des bureaux de services en location. Il a, enfin confié que l’ensemble des réalisations faites au profit de l’Université Islamique au Niger permettront à l’institution d’engranger plus de ressources financières afin de faire face aux différentes charges de fonctionnement, qui deviennent de plus en plus lourdes avec la création de l’Université des filles et l’ouverture des nouvelles filières, a-t-il expliqué.

Pour sa part, le président de la BID, Dr Bandar Hajjar, a rappelé que l’éducation est l’une de ses priorités. Il a confié que l’institution qu’il a dirigé, a investi plus de 6 milliards de dollars dans le secteur de l’éducation dans tous les pays membres. «L’éducation permet de contribuer à la création de l’emploi et le développement de l’économie», a déclaré Dr Bandar Hajjar. En outre, il a notifié que ce bâtiment va permettre à travers les revenus qu’il va générer d’assurer la pérennité du fonctionnement de l’Université Islamique du Niger. Il a enfin réitéré l’engagement de la BID pour soutenir les actions du développement économique du Niger.

A l’issue de la cérémonie, le ministre de l’Enseignement supérieur qu’accompagne le président de la BID a visité de fond en comble le nouveau bâtiment.

Laouali Souleymane


1er avril 2021
Source : http://www.lesahel.org/