Education : Revue sectorielle conjointe, Gouvernement, PTF et OSC au titre de l'année 2020

 

 Le ministre de l’Education Nationale Dr. Rabiou Ousman a présidé le jeudi 23 septembre dernier la cérémonie de clôture des travaux de la revue sectorielle conjointe, au titre de l'année 2020 du secteur de l’éducation. Au cours cette rencontre de 4 jours organisée par la Cellule d’appui à la mise en œuvre et au suivi du programme sectoriel de l’éducation et de la formation (CAMOS), les participants, essentiellement composés des cadres des ministères en charge de l’éducation et de la formation, des partenaires techniques et financiers et des acteurs des organisations socioprofessionnelles, ont procédé à l’examen du Rapport Annuel d'Exécution (RAE) du Plan d'Action Annuel (PAA) ; du Plan de transition du Secteur de l'Education et de la Formation (PTSEF) etc. Par la même occasion, les participants ont apprécié les importants progrès accomplis et les résultats non atteints au cours de l'année 2020.

Lors de la clôture des travaux, le ministre de l’Education Nationale a, au nom du Premier Ministre et de tous les ministres en charge de l'éducation et de la formation, félicité et remercié les participants pour l’intérêt qu’ils accordent aux secteurs de l’éducation et de la formation. Dr. Rabiou Ousman a ensuite rappelé que cette rencontre se tient dans un contexte particulièrement favorable marqué par une ferme volonté politique au plus haut sommet de l'Etat. «En effet, dans son message à la Nation, à l'occasion de la fête de l'indépendance, le 3 août 2021, SE. Bazoum Mohamed, Président de la République, Chef de l'Etat, affirmait. Et je cite : l'éducation est notre plus grand défi. Ses faiblesses paralysent nos possibilités de constituer un véritable capital humain, capable de prendre en charge les défis de développement de notre pays. Notre système éducatif a besoin d'être repensé. Et il le sera. Ce sera la traduction du contrat qui me lie au peuple nigérien. D'ores et déjà, et conformément à mon engagement de suivre personnellement les réformes engagées dans ce secteur, j'ai eu à consulter les partenaires de l'éducation sur les principaux axes de ces réformes afin de les sensibiliser et de requérir leurs opinions et leur soutien» a rapporté le ministre de l’Education Nationale.

Par ailleurs, le ministre de l’Education Nationale a précisé que la présentation des Rapports Régionaux Annuels d'Exécution (RRAE) 2020 du PTSEF a mis en lumière les avancées significatives enregistrées, mais surtout la capacité d'exécution et d'analyses pertinentes acquises par les acteurs régionaux en si peu de temps. Ce constat, dit-il, est un motif de satisfaction pour nous, d'autant plus qu'il nous conforte davantage dans notre choix stratégique de transférer 85% des ressources du Fonds Commun aux régions.

Notons qu’à l'issue des quatre jours des travaux, les participants ont formulé plusieurs recommandations. Ils ont notamment demandé de poursuivre la réforme curriculaire ; de prendre des dispositions adéquates pour assurer la continuité pédagogique en situation d'urgence; de prévoir un indicateur qui renseigne sur les filles scolarisables en dehors de l'école; d’accélérer l'adoption des processus innovants de collecte des données statistiques des écoles etc...

Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)

27 septembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/