Athlétisme/Formation des Entraineurs niveau : Renforcer les capacités des encadreurs pour le développement d’athlétisme au Niger

La Fédération Nigérienne d’Athlétisme (FNA) organise, depuis hier au Stade Général Seyni Kountché de Niamey, une formation à l’attention des entraineurs du Système de Formation et de Certification des Entraineurs (SFCE) niveau I de World Athletics. La formation vise à former des entraineurs qualifiés pour qu’ils participent à leur tour à la formation des élites dans le domaine de l’athlétisme au Niger.

La formation qui se tient du 8 au 19 Février est assurée par un expert qui partagera ses expériences avec les entraineurs nigériens. Ils sont 24 stagiaires issus de toutes les régions du pays qui sont concernés par la formation. Il est important de souligner que les entraineurs qui seront formés, sont essentiellement composés de bénévoles. Ils ont à cet effet des difficultés à former des athlètes avertis capables de représenter valablement le Niger au cours des grandes messes internationales. C’est pourquoi, il s’est avéré nécessaire pour la FNA de s’investir dans une dynamique visant à donner aux encadreurs techniques les outils adéquats pour qu’ils puissent réussir leur mission.

A l’ouverture des travaux, le président de la FNA, M. Tiémago Tahirou a indiqué que cette formation rentre dans le cadre d’un programme que sa structure a élaboré en vue d’obtenir le financement de la Dividende Olympique pour l’Athlétisme (DOA). A ce projet, des pays ont formulé des requêtes à travers des dossiers qu’ils ont présentés. C’est la deuxième fois que le Niger a été retenu parmi les récipiendaires. Compte tenu de l’importance et des résultats appréciables obtenus par le Niger à l’issue du premier projet, l’instance faitière de l’athlétisme mondial a jugé utile de financer deux projets de la FNA pour le développement de l’athlétisme au Niger. En ce qui concerne le premier, il est consacré à la formation des entraineurs du niveau 1 de World Athletics, tandis que le second projet est destiné à la formation des officiels techniques de niveau 1 pour qu’ils soient plus efficaces à officier des rencontres de portées internationales.

Pour ce qui est de la formation proprement dite, elle est scindée en deux parties à savoir la théorie et de la pratique. La partie pratique est consacrée à toutes les courses, à tous les sauts et les lancers. Quant à la partie théorique, elle est réservée aux modules relatifs aux séances des sports, la physiologie, l’anatomie, la biomécanique, la théorie d’entrainement.

La pandémie de COVID-19 a impacté les activités sportives de par le monde. La FNA vit également au rythme de cette pandémie du fait que toutes ses activités fonctionnent au ralenti. Malgré tout, les responsables de la FNA sont à pied d’œuvre pour que les activités se déroulent dans le respect des mesures édictées par les autorités barrières nigériennes.

Laouali Souleymane

09 février 2021
Source : http://www.lesahel.org/