1ère édition du Championnat des sports pour personnes Handicapées : La région de Niamey s’adjuge la 1ère place

La Fédération Nigérienne pour le Sport de Personnes Handicapées Physique (FENISHAP) a organisé, du 8 au 10 septembre 2021, un championnat à Niamey. La clôture de la 1ère édition de ce championnat a été couplée à l’inauguration d’un complexe sportif construit par le CICR au profit de la fédération et des athlètes paralympiques du Niger. Ce complexe est composé d’un terrain polyvalent, d’une salle de gymnastique pour la pratique du para-sport, d’un magasin, etc.

Au cours de cette finale, des athlètes paralympiques ont faits des démonstrations, notamment en para-taekwondo, basket Ball sur fauteuil roulant, etc. La finale de volley ball assis a été disputée entre Niamey et Zinder. C’est Niamey qui a remporté la coupe sur un score 2 sets à 0. A l’issue des compétitions dans les différentes disciplines, le classement général par région a placé Niamey en tête de ce championnat suivie respectivement de Diffa et Maradi.

S’agissant du complexe pour le Sport Paralympique, c’est un joyau construit au niveau de l'Association Nigérienne des Handicapés Locomoteurs à Niamey. Ce cadre va faciliter et renforcer la pratique régulière du para-sport. Les responsables du mouvement paralympique du Niger présents à cette occasion ont exprimé leur joie. Ils ont remercié le CICR et toutes les bonnes volontés qui accompagnent le mouvement paralympique nigérien.

Le président de la Fédération Nigérienne du Sport paralympique M. Harouna Ousmane a fait l’historique des démarches entreprises pour aboutir à la construction du complexe. «La construction du terrain est une idée émise par la Fédération Nigérienne du Sport Paralympique en partenariat avec le CICR. Le CICR nous a accueillis à bras ouvert. Il nous a bien compris. C’est ainsi que l’idée de la construction est lancée. Cette infrastructure vient à point nommé. Avec ce terrain, il aura la régularité du programme des entrainements et le suivi régulier de nos athlètes. Ce complexe est un véritable cadre pour la détection des meilleurs talents du sport paralympique au Niger. C’est un terrain polyvalent qui va permettre la pratique de plusieurs disciplines paralympiques», s’est réjoui M.Harouna Ousmane.

Pour sa part, le représentant du CICR M. Pleter Van Aken a félicité et encouragé les athlètes paralympiques ainsi que l’ensemble du mouvement paralympique. «Je tiens à vous rassurer que le CICR par son programme de réadaptations physiques reste toujours disponible pour soutenir et assister les personnes handicapées, surtout celles victimes de conflits armés ou de catastrophes naturelles» a assuré M. Pleter Van Aken avant de solliciter la Fédération Nigérienne pour le Sport de Personnes Handicapées Physique à s’engager dans la bonne gestion et l’entretien de ce terrain.

Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)

14 septembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/