Confédération Africaine de Taekwondo : Idé Issaka élu président !

Le président du Comité Olympique et Sportif du Niger(COSNI), Elhadj Idé Issaka a été porté le weekend dernier à la tête de la Confédération Africaine de Taekwondo pour un mandat de 4 ans. Ce fut à l’occasion d’un vote par visio-conférence où il a fait l’unanimité des 31 votants en réussissant à remporter toutes les 31 voix. C’est la première fois dans l’histoire de notre pays qu’un nigérien soit élu pour diriger une confédération africaine de sport. C’est assurément le sacre du mérite pour Idé Issaka. Car depuis plus de 30 ans, l’homme est au four et au moulin du sport africain. 

En prélude à cette consécration, et comme un heureux présage, la semaine dernière à Abuja, Idé Issaka  a été décoré du « Collier d’or »  de l’ordre  du mérite africain pour ses immenses efforts  dans le développement du sport au Niger et en Afrique. Médaillé de l’ordre du mérite sportif du Niger,  le  président du COSNI a un parcours impressionnant dans le monde du sport.  Après ses mandats à la tête de la fédération nigérienne de Taekwondo jalonnés de  succès, Idé Issaka a effectué son entrée dans le cercle restreint des décideurs du  Taekwondo mondial en intégrant le Bureau  Exécutif de la Fédération Mondiale de Taekwondo lors de l’Assemblée générale qui s’est tenue en juillet 2013 au Mexique. Et depuis cette date, Idé Issaka n’a cessé de voler de succès en succès, raflant les distinctions et les satisfécits des sommités du sport mondial. En  2019, il est nommé président de la Commission de Développement de Taekwondo au niveau mondial. Ce qui a été perçu par tous les acteurs de cet art martial, comme une véritable marque de confiance à l’endroit d’un féru de Taekwondo, et grand manager,  qui s’est dévoué corps et âme pour la promotion de cette discipline dans le monde. La brillante élection à la tête de la Confédération Africaine de Taekwondo  prouve à suffisance que le président de la Fédération Mondiale de Taekwondo ne s’est pas trompé en lui confiant une telle mission. Président par interim de la WTAF M. Idé Issaka,  a méticuleusement œuvré pour une deuxième médaille olympique du Niger, remportée aux Jeux Olympiques de 2016 par la virtuose Abdoulrazak Alfaga. Aujourd’hui encore, il continue de multiplier les efforts pour que le Niger soit toujours honorablement représenté au plus haut niveau du sport mondial.

Oumarou Moussa

12 octobre 2021
Source : http://www.lesahel.org/