Message à tous les candidats : Par Boukary Maman Daouda (Écrivain, poète)

Message à tous les candidats : Par Boukary Maman Daouda (Écrivain, poète)

Nous prions pour que n’importe qui parmi vous accède à cette fonction s’assure que le pacte soit honoré. Peu importe vos projets ou programmes politiques, le Président que le peuple nigérien attende doit être le serviteur dévoué du peuple. Celui qui consentira les efforts nécessaires pour briser le sort qui place le Niger toujours le dernier pays de la planète.

Excellences futurs Présidents,
Sachez que le Niger a suffisamment fait pour vous. À vous maintenant d’en faire autant.

Sachez que vous jouissez aujourd’hui des fruits des systèmes et engagements politiques de ceux qui vous ont précédés.

Sachez que si vous êtes aujourd’hui des candidats c’est parce que dans le passé des hommes et des femmes ont voulues à ce qu’il en soit ainsi.

Sachez que vous n’êtes pas plus intelligents ou plus méritants que les autres Nigériens et Nigériennes.

Sachez que des hommes et des femmes, enfants et vieillards fondent espoir sur vous.

Sachez que vous n’êtes pas en guerre entre vous, mais plutôt en compétition pour construire notre chère patrie.

Sachez que vous n’êtes pas des ennemis les uns contre les autres mais des frères et sœurs issue d’une même mère patrie qui est le Niger.

Sachez que le poste que vous convoitez tous a été convoité dans le passé par d’autres.

Sachez que devenir Président de la république n’est pas un privilège mais une responsabilité dont vous vous engagez à assumer.

Sachez que vous avez un pays pauvre à transformer pour qu’il devienne riche.
Sachez l’éducation des enfants et de la jeunesse de ce pays est désormais votre tâche.

Sachez que des millions des nigériens et nigériennes connaitront seulement le bien être selon que :
Vous remplissez votre part du contrat à créer les conditions de produire suffisamment de la nourriture pour que les nigériens nourrissent les nigériens.

Vous veuillez à ce que chaque nigérien et nigérienne ait un travail décent lui permettant de vivre dignement.

Vous veuillez à ce que vos réalisations politiques soient profitables à tous et toutes et particulièrement à ceux qui sont plus vulnérable.

Vous veuillez à ce que la paix et la sécurité résonne dans toutes les régions du pays.

Vous veuillez à ce que chaque nigérien et nigérienne ait accès aux soins de santé adéquats.


Sachez que celui d’entre vous qui deviendra Président et ceux d’entre vous qui accepteront de travailler avec lui auront la lourde responsabilité de satisfaire le vœu de chaque mère qui voit naitre son enfant. Ce dernier a besoin de vivre dans un environnement favorable à sa croissance physique et mentale ce qui fera de lui plus tard un homme soucieux de ses parents et patriote à son pays.

Devenir Président est sans doute la tâche la plus difficile à assumer. Vous, Président de la république du Niger, vous avez entre vos mains la clef pour ouvrir au pays des voies vers les nouveaux horizons.


Sachez que celui d’entre vous qui deviendra Président et ceux d’entre vous qui accepteront de travailler avec lui auront la lourde responsabilité de satisfaire le vœu de chaque mère qui voit naitre son enfant. Ce dernier a besoin de vivre dans un environnement favorable à sa croissance physique et mentale ce qui fera de lui plus tard un homme soucieux de ses parents et patriote à son pays.

Sachez que la gestion d’un pays est à l’image de celle de la famille dont vous êtes tous responsable.
Vous êtes pour les Nigériens ce que vous êtes pour vos familles respectives.
Dans vos familles, vous êtes les pères qui assurent le bien être et le confort de tous et toutes.

Vous veuillez à ce que vos maisons soient confortables et sécurisées.

Vous veuillez à ce qu’il y ait chez vous l’eau et l’électricité.

Vous veuillez à ce que vos enfants soient bien éduqués dans un environnement d’apprentissage compétitif et de qualité.

Vous veuillez à ce que vous et vos familles aient le soin de santé adéquat.
Vous veuillez à l’habillement, à l’alimentation, la distraction et au bien être de vos familles.

Le pacte qui vous lie avec vos familles n’est pas écrit dans un quelconque document et vous n’avez nullement fait serment de faire tous ce que vous faites pour eux. Si vous le faîte c’est par devoir, le bon sens et la foi qui vous anime. Tandis que le pacte qui vous lie avec le peuple est écrit par la plume et l’encre du sang de nos martyres qui ont donné leur vie pour que le peuple soit libre. Et que vous, vous ayez la possibilité de le diriger un jour. Ce pacte qui nous lie tous et toutes et sur lequel vous aurez à jurer d’être le père de la nation vous engage à faire pour le peuple plus que ce que vous faîtes pour vos familles. Vos actions en tant que Président détermineront l’avenir de notre chère patrie.

Devenir Président est sans doute la tâche la plus difficile à assumer. Vous, Président de la république du Niger, vous avez entre vos mains la clef pour ouvrir au pays des voies vers les nouveaux horizons. Selon que vous en faîte bon usage, vous ouvrirez pour le pays la porte du succès et du développement durable.

Nous prions pour que n’importe qui parmi vous accède à cette fonction s’assure que le pacte soit honoré. Peu importe vos projets ou programmes politiques, le Président que le peuple nigérien attende doit être le serviteur dévoué du peuple.

Par Boukary Maman Daouda (Écrivain, poète) https://boukarymamandaouda.wordpress.com