La démocratie est torturée, dévoyée par la classe politique : Par Issoufou BOUBACAR KADO MAGAGI

 

 

C'est  très honteux , c'est très pénible à supporter, ce qui passe actuellement en cette journée solennelle des élections présidentielles du deuxième tour au Niger.

Tous ! sont en train de tricher , certains en train de braquer les urnes , d'autres  en train de vouloir falsifier les procès-verbaux , en train d'empêcher l'accès aux bureaux de vote  à certains assesseurs, pourtant tous ont combatu pour le triomphe de la démocratie !

Les forces de défense et de sécurité ont joué leur partition dans certaines localités, ils ont arrêté des malfaiteurs, des voleurs des urnes, ont donc  déjoué beaucoup des fraudes.

 

Les observateurs étrangers amusent la galerie, ils jouent à la prudence , ils mettent la charrue avant les bœufs, ils se prononcent sur la qualité des élections avant le début du scrutin, avant d'être sur le terrain.

Les observateurs nationaux sont sur le terrain, ils sont plus soucieux de la qualité des élections que les observateurs étrangers. Ils paraissent curieusement plus crédibles , plus objectifs que les observateurs étrangers.


Certains membres de la CENI ont trouvé malheureusement la mort dans leur noble et exaltante mission, dans la région de Tillabery,  suite à une embuscade tendue par des bandits armés.
Que les âmes de nos héros reposent en paix !
Nos condoléances les plus émues aux familles des disparus et à leurs collègues.

La démocratie pour laquelle le peuple nigérien a consenti tant des sacrifices ne mérite pas une telle torture,  que des tricheries, que des fraudes électorales,  que des menaces sur des paisibles citoyens, que des invectives réciproques de part et d'autre.
Sept morts sur le champ d'honneur !
Paix à leurs âmes !

Une œuvre de tant des  sacrifices,  tant des efforts , tant des jours en un jour effacée !
Le combat pour la triomphe de la démocratie a vécu que pour cette bassesse  ! Pour cette infamie !

Que des chapelets des accusations réciproques qui méritent à être vérifiées !
Que des mensonges politiques distillés par ci par là !
Chacun  dit sa vérité !
Chacun cherche où se trouve la vérité !
La vraie vérité se fait  rare !
Cherchons la vraie vérité, la vraie démocratie. Elle est peut-être au centre.

Ressaisissons-nous, soyons honnêtes, sincères, crédibles et démocrates.
Arrêtons de nous mentir !
La démocratie pour laquelle nous croyons, La démocratie pour  laquelle nous avons tant  combatu se trouve malmenée  aujourd'hui dans notre pays , considéré comme un grand laboratoire de la  démocratie !
Prenons garde ! Ressaisissons-nous !
Restons nous-mêmes ! Respectons nos valeurs socioculturelles ! Arrêtons de nous mentir.
C'est le Niger qui gagne !
À bon entendeur salut  !

Par Issoufou BOUBACAR KADO MAGAGI