Affaire AMEN-AMIN : Le feuilleton semble loin d'être terminé

Omar-Hamidou-Tchiana-AMEN-AMIN.jpgDans une déclaration rendue publique le week-end dernier, des responsables et autres militants du parti, dont certains y ont été exclus, avaient dénoncé la mauvaise gestion du parti. Réunis autour de Mohamed M'Barek, ces militants du parti Amen-Amin avaient accusé Omar Tchiana d'avoir pris des décisions en violation des textes du parti. Ils ont annoncé que la bataille judiciaire engagée est loin d'être close et que malgré les victoires de Tchiana en première instance et en appel, ils ne se considèrent toujours pas être vaincus. Et qu'ils iront en cassation. Par ailleurs, M'Barek et ses camarades ont appelé la MRN à reconsidérer sa décision d'exclusion de leur parti en rejetant tout sur Tchiana. Ce qui signifie que l'autorité de l'ancien ministre d'Etat est toujours contestée par Mohamed M'Barek et ses camarades qui ne comptent pas baisser les bras jusqu'au dernier degré des juridictions. Voilà une situation qui ravive encore la crise au sein du parti Amen-Amin. Rappelons que tous les protagonistes de la crise au sein du parti Amen-Amin ont été, à une certaine époque, des militants de Lumana mais exclus pour leur comportement aux antipodes de la discipline du parti. Affaire à suivre !

10 septembre 2018
Source : Les Courriers

Imprimer E-mail

Politique