Orange Money 300%

Le Président de la République a pris part, à Bamako, au défilé militaire à l’occasion de la Fête de l’Indépendance du Mali : Nous allons consolider la paix et la sécurité dans l’espace du G5 Sahel, a déclaré le Président Issoufou Mahamadou

Le Président de la République a pris part, à Bamako, au défilé militaire à l’occasion de la Fête de l’Indépendance du Mali : Nous allons consolider la paix et la sécurité dans l’espace du G5 Sahel, a déclaré le Président Issoufou MahamadouLe Président de la République, Chef de l'État, SEM Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey, samedi dernier, de retour de Bamako, au Mali, où il a assisté le même jour à un imposant défilé militaire et civil organisé sur l’Avenue du Mali sise à Hamdallaye ACI.

SEM Issoufou Mahamadou, également Président du G5 Sahel, a assisté à ce défilé organisé dans le cadre de la célébration du 58ème anniversaire de l’accession du Mali à l’indépendance, «pour marquer la solidarité du peuple et du gouvernement nigériens au peuple et au gouvernement maliens». «Nous allons consolider la paix et la sécurité dans l’espace du G5 Sahel», a-t-il déclaré à l’issue du défilé.

Le Chef de l’Etat répondait ainsi à l’invitation de son frère et ami le Président malien SEM Ibrahim Boubacar Keita, qui avait également à ses côtés, pour cette circonstance, de très hautes personnalités dont huit autres Chefs d’Etat et plusieurs Premiers Ministres et Chefs de gouvernement africains. Il s’agit notamment des Présidents du Congo, du Tchad, de la Mauritanie, de la Guinée Conakry, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Ghana et de la Sierra Leone.

Les Premiers Ministres du Sénégal, du Togo, de l’Algérie, du Rwanda, le Chef du Gouvernement du Maroc, le Chef de la diplomatie française ainsi que les responsables des organisations régionales et internationales ont, entre autres, assisté à cette manifestation.

Ce défilé grandiose, auquel ont participé les armées de sept pays africains dont celle du Niger, a été le clou de la célébration du 58ème anniversaire de l’accession du Mali à la souveraineté nationale et internationale.

Outre le Niger, représenté à cette manifestation par un détachement issu du Bataillon Parachutiste de Niamey, les troupes de Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, de Guinée Conakry, de la Mauritanie, du Sénégal et du Tchad, ont participé au défilé, aux côtés des forces armées et de sécurité du Mali. Cette présence des forces amies témoigne ainsi de l’importance que ces pays accordent à l’intégration africaine. Les troupes du G5 Sahel, basées à Sévaré, au Mali, les militaires de la force française Barkhane et les éléments de la force onusienne MINUSMA, ont également participé à ce défilé.

Dans un discours, le Président malien a remercié ses invités notamment les Chefs d’Etat africains qui ont, malgré leur calendrier très chargé, fait le déplacement de Bamako pour l’amitié sans cesse renouvelée au Mali, à ses dirigeants et à son peuple.

SEM Ibrahim Boubacar Keita a notamment exprimé «la profonde estime et la considération fraternelle» qu’il porte aux dirigeants africains présents à cette cérémonie, tout en les remerciant pour «l’amitié, la fraternité et la solidarité agissante» qu’ils témoignent à l’endroit de son pays.

Il a également remercié et exprimé sa reconnaissance à tous ceux qui ont contribué à ce que le Mali reste debout, soulignant que “)la sécurisation du territoire du Mali” reste leur priorité.

Répondant à la presse nationale à l’issue du défilé, le Président Issoufou Mahamadou a affirmé que c’est avec «beaucoup de joie » qu’il a participé à cette cérémonie marquant le 58ème anniversaire de l’indépendance du Mali, «un pays voisin du Niger.

«C’est avec beaucoup de bonheur que je participe à cette cérémonie» qui coïncide avec l’investiture du Président Ibrahim Boubacar Keita qui vient d’être réélu pour un second mandat. Et cela, a souligné le Président de la République, «pour marquer la solidarité du peuple et du gouvernement nigériens au peuple et au gouvernement maliens». «Nous faisons face en ce moment à des défis énormes, à des menaces stratégiques qui peuvent mettre en péril la survie même de nos Etats», a-t-il rappelé.

Le Président Issoufou Mahamadou a indiqué que cette cérémonie se déroule dans ce contexte, espérant qu’ensemble, «compte tenu de la forte coopération qui existe entre les deux pays au plan bilatéral et au niveau du G5 Sahel, nous ferons face à ces menaces-là et nous allons consolider la paix et la sécurité dans l’espace du G5 Sahel ». «C’est un peu le signal, le message que les autorités maliennes ont voulu transmettre en organisant ce défilé qui montre un peu les forces maliennes, les équipements acquis par le gouvernement malien», a-t-il dit. «Tout cela servira certainement dans le cadre de la réalisation des objectifs de paix et de sécurité que nous poursuivons », a-t-il conclu.

Le Président de la République, rappelle-t-on, était arrivé à Bamako le vendredi 21 septembre 2018, en fin d’après-midi, pour une visite d'amitié. SEM Issoufou Mahamadou a été accueilli à sa descente d’avion, à l’aéroport international de Bamako, par son homologue malien SEM Ibrahim Boubacar Keita. Après les honneurs militaires, le Chef de l’Etat a été salué par les officiels maliens.

A l’occasion de cet anniversaire, le Président malien a offert, vendredi, un dîner, dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, à ses hôtes dont le Président Issoufou Mahamadou. Le Niger et le Mali, doit-on rappeler, sont deux pays voisins liés par des liens séculaires d’amitié et de fraternité. Ils appartiennent à plusieurs organisations sous régionales, régionales et internationales (CILSS, G5 Sahel, UEMOA, CEDEAO, UA, ONU etc.)

Le Chef de l'État était accompagné dans ce déplacement de M. Kalla Moutari, Ministre de la Défense Nationale, Mme Ousseini Hadizatou Yacouba, Directrice de Cabinet Adjointe du Président de la République et du Général Abou Tarka, Président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix.

Abdourahmane Alilou AP /PRN

24 septembre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique