L’UNHCR d’Agadez anime un stand d’exposition sur le site de la Tinekert à In’Gall : Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés explique ses missions aux communautés nomades

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a clairement expliqué ses missions humanitaires aux communautés nomades. Pour plus de lisibilité de ses actions et de sa raison d’être dans le nord –Niger, l’agence du Système des Nations Unies a animé un stand d’exposition dédié à la présentation de ses services, un outil de communication qui a amené des centaines de visiteurs à mieux connaître le Programme onusien au pied de la petite palmeraie de In’Gall.

Le stand de la représentation de l’UNHCR d’Agadez, où sont exposés des documents sur les statuts du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés ; la loi n°97-016 du 20 juin 1997 portant statut des réfugiés ; la convention de 1954 relative au statut des apatrides ; la convention sur la réduction des cas d’apatrides de 1961 et celle de l’Union Africaine sur la Protection et l’assistance aux personnes déplacées en Afrique, etc. Le stand a été comme une petite fenêtre sur l’UNHCR, ce qui a permis aux visiteurs assez nombreux d’être au cœur même de l’activité du HCR au niveau de la région. Avec la documentation en plus (cartes de visite et prospectus distribués gratuitement), les nomades ont eu de quoi se familiariser et disposer à longueur de journée d’amples d’informations concernant le rôle et les missions de l’UNHCR. L’entière disponibilité des responsables du bureau de l’UNHCR d’Agadez a permis à un public riche et varié d’approcher cette représentation des Nations unies et de bien connaitre sa raison d’être et toute son importance à Agadez et ses régions. Lors de la visite de stands, le Premier ministre, chef du gouvernement, SEM Brigi Rafini, s’est intéressé à celui de l’UNHCR dont les responsables ont été félicités et vivement encouragés pour leur engagement et leur détermination aux cotés des autorités nigériennes. Le chef du bureau UNHCR d’Agadez, M. Davies N. Kamau qui a reçu le chef du gouvernement s’est déclaré convaincu de la confiance placée au Programme onusien par l’Etat nigérien. M. Davies N. Kamau quelques instants après le passage du Premier ministre, a reçu le ministre d’Etat en charge de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, Bazoum Mohamed, pour un entretien sur les activités de l’UNHCR dans la région d’Agadez.

Auparavant, le chef de la délégation de l’UNHCR s’est entretenu avec le président de la Commission Nationale des Droits Humains, M. Kalid Ikiri. Le déplacement des responsables du bureau régional de l’UNHCR (Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés) dans la localité de In’Gall à l’occasion du grand rassemblement des éleveurs   traduit la volonté du Programme onusien d’apporter des réponses adéquates à la hauteur des défis, sur la route des flux migratoires mixtes pour les ressortissants d’Afrique de l’Ouest, fuyant leurs pays du fait des conflits ou de persécutions, et qui très souvent sont victimes des violences sur le chemin des côtes méditerranéennes. À travers une présence permanente à Agadez, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) aide les autorités nigériennes à apporter aux réfugiés la protection que leurs pays d’origine ne peuvent leur fournir. Cette présence du bureau de l’UNHCR a permis aux migrants et réfugiés de disposer d’information et de savoir que le Niger est un excellent exemple d’hospitalité prêt à trouver des solutions durables à leurs situations. Il offre déjà asile et refuge à plus de 165 000 réfugiés qui ont fui conflits et persécutions au Mali et au Nigéria. L’UNHCR ne se contente pas d’apporter une assistance humanitaire qui est souvent la partie la plus visible de ses activités, mais recherche des solutions pour les personnes placées sous sa protection. Ainsi, son intervention en 1995 dans la Région d’Agadez a été de raccompagner des Nigériens refugiés en Algérie du fait de la rébellion armée, lors de leur retour au pays natal.

Abdoulaye Harouna ANP-ONEP Agadez

24 septembre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique