Orange Money 300%

Visite du Directeur de Cabinet du Ministre de la Communication au centre émetteur PK5 de lazaret : Les autorités expriment leur satisfaction sur le niveau de mise en œuvre de la TNT

Le Directeur de Cabinet du Ministre de la Communication M. Amadou Sahabi à la tête d’une forte délégation dudit ministère, a effectué, vendredi dernier, une visite au centre émetteur PK5 de Lazaret. Cette visite a pour objectif d’apprécier la première phase de la formation des techniciens qui auront la charge de la gestion dudit centre dans le cadre de la TNT (Télévision numérique terrestre). Dans ce déplacement, M. Amadou Sahabi est accompagné du Secrétaire Général Adjoint du Ministère de la Communication et de plusieurs autres cadres du Ministère.

A son arrivée la délégation a été accueillie par les responsables du centre. La délégation a ensuite assisté à la restitution de la formation faite par un des stagiaires. En effet, ils sont une dizaine, les stagiaires qui ont suivi cette formation animée par M. Mohamed Ali, un expert recruté à cet effet. A cette occasion la délégation a suivi des explications sur le déroulé de cette première phase de la formation. Dans les explications qu’il a apportées, le formateur a souligné que cette première phase consiste à outiller les stagiaires sur les notions et la logique du fonctionnement du centre TNT. Il a souligné qu’il y aura une deuxième phase de cette formation qui va consister à outiller les stagiaires sur les notions de la gestion dudit centre. Pour l’opérationnalisation de la TNT, M. Mahamed Ali a souligné depuis le 21 septembre 2017, la TNT est en marche au Niger, plus exactement à Niamey.

Très satisfait du résultat de cette formation, le Directeur de Cabinet du Ministre de la Communication a, au nom des deux ministres en charge du secteur, à savoir le ministre de la Communication et celui des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, salué et remercié le formateur pour la qualité des enseignements et sa disponibilité. Il a, par la même occasion, d’encouragé les stagiaires pour leur assiduité et l’attention dont ils ont fait montre tout au long de cette première phase. M. Amadou Sahabi a souligné que dans le cadre de mise en œuvre de ce programme, d’autres centres régionaux et départementaux sont prévus et ces stagiaires seront, à la fin de leur formation, à mesure de gérer le centre national et de former les agents qui seront appelés à gérer les autres centres.

Cette formation, a expliqué, le Directeur de Cabinet, cadre avec le contrat qui lie le gouvernement du Niger au Studio-tec, société chargée de la matérialisation de ce centre. « Je disais tantôt que nous sommes satisfaits du processus mais aussi de son niveau d’évolution parce que nous sommes en avance sur pratiquement tous les pays de la sous-région. C’est pourquoi nous disons tout à l’heure que les cadres qui sont en train d’être formés vont servir également d’experts, parce que il n’est pas exclu que les autres pays qui sont en retard par rapport à nous puissent faire appel au Niger dans ce cadre pour les assister dans la mise en œuvre de ce processus », a-t-il dit.

Ali Maman(onep)

30 octobre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique