Orange Money 300%

Célébration de la journée Mondiale de lutte contre la poliomyélite couplée au lancement de la campagne vaccinale de riposte : Objectif, bouter définitivement la maladie hors du Niger

Poliomyelite Hors NigerLe Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a procédé hier matin, au Centre de Santé Intégré (CSI) de Lazaret, au lancement des activités entrant dans le cadre de la journée Mondiale de lutte contre la poliomyélite, couplée au lancement officiel des activités la campagne vaccinale de riposte contre cette redoutable maladie pour quatre régions du Niger à savoir Zinder, Maradi, Diffa et Agadez. La célébration cette journée intervient dans un contexte où la poliomyélite refait surface 12 ans après qu’elle ait été déclarée éradiquée au Niger par l’organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cette résurgence de la poliomyélite en septembre 2018 dans la région de Zinder notamment à Magaria ; Doungas et Tanout recommande une synergie d’actions de la part des autorités nigériennes et leurs partenaires pour mener efficacement la riposte afin de libérer définitivement le pays de cette maladie qui compromet dangereusement l’avenir des enfants. Dans son discours (Lire ci-dessous l’intégrité du discours ) le Premier ministre a lancé un vibrant appel à tous ceux qui ont la charge des enfants de les faire vacciner pour que notre pays soit au rendez-vous de l’éradication de la poliomyélite.

Pendant cette campagne de lutte contre la poliomyélite, les enfants dont l’âge est compris entre 0 et 5 ans auront les doses qu’il faut à travers la vaccination de routine et l’organisation des campagnes de masse. Le coup d’envoi de cette vaste campagne de vaccination a été lancé par le Premier ministre, Chef du gouvernement en administrant à trois enfants les gouttes du vaccin contre la poliomyélite dans le CSI de Lazaret. Le même geste a été exécuté par la ministre de la Population Mme Amadou Aissata assurant l’intérim de celui de la Santé publique. Pour sa part, le président de la commission polio plus nationale à la Fondation Rotary international, M. Gaston Kaba a précisé que lorsque le Rotary a eu pour la première fois la vision d’un monde sans polio il y a plus de 35 ans, il n’aurait pas pu imaginer en tant qu’organisation de la société, l’impact de cet engagement, sur les communautés et le monde.

« Nous avons été témoins de progrès historiques et des défis. Mais à travers tout cela, nous sommes restés fidèles à notre promesse. Nous sommes à deux doigts de l’éradication de la polio au plan mondial » a déclaré M. Gaston Kaba tout en saluant le courage, l’ingéniosité et la persévérance des Rotariens. En dépit des progrès accomplis, a reconnu le président de la Commission polio plus nationale, il reste encore du travail à faire dans la mesure où les flambées actuelles de polio d’origine vaccinale sont préoccupantes. «Nous sommes tous concernés par la situation qui prévaut actuellement dans la zone des pays du Lac Tchad. Le Rotary et ses partenaires se sont engagés à enrayer toutes les formes de poliovirus » a relevé le président de la commission polio plus nationale avant d’espérer que ces ressources continueront de soutenir une réponse ferme du gouvernement et de ses partenaires. Par ailleurs, estime M. Kaba, une approche coordonné constitue la voie de salut dans la lutte contre cette terrible maladie. Il a réitéré l’engagement du Rotary International à soutenir les actions visant à mettre rapidement fin à l’épidémie de polio d’origine vaccinale au Niger.

Auparavant, le gouverneur de la Région de la Niamey, M. Issaka Hassane Karanta a rappelé que le Niger a souscrit à la résolution de l’Assemble Mondiale de la santé de 1988 relative à l’éradication de la poliomyélite. Dans la région de Niamey 269.773 enfants de 0 à 59 mois ont été vaccinés lors des activités de vaccination supplémentaire contre la poliomyélite pour une cible de 250.202, soit un taux de couverture de 108%.

 

«Je lance un appel à toutes les mères, à toutes celles qui ont la charge des enfants de 0 à 59 mois à les faire vacciner pour permettre au Niger de répondre présent au rendez-vous de l’éradication de la poliomyélite », déclare SEM. Brigi Rafini

« Mesdames, Messieurs, chers invités

La journée mondiale de lutte contre la poliomyélite que nous célébrons aujourd’hui coïncide avec le lancement officiel des activités de la campagne vaccinale de riposte contre la poliomyélite dans quatre de nos régions. Je voudrais, au nom du Président de la République SEM Issoufou Mahamadou, vous remercier non seulement pour votre présence à cette importante rencontre, mais aussi et surtout remercier nos partenaires pour les efforts qu’ils ne cessent de déployer depuis toujours, aux côtés du Niger pour vaincre cette maladie. Grâce à ces efforts conjugués avec ceux du gouvernement, nos enfants seront protégés contre la poliomyélite, à travers la Vaccination de routine et l’organisation des campagnes de vaccination de masse

Mesdames et Messieurs ;

Comme vous le savez, à l’instar des autres pays, le Niger a souscrit à la résolution de l’Assemblée Mondiale de la Santé relative à l’objectif d’éradication de la polio depuis 1997. Dans cette perspective, le pays met en œuvre les différentes stratégies préconisées dont celle relative à l’organisation des activités supplémentaires de vaccination contre la poliomyélite et la célébration des journées bilans de lutte contre cette maladie handicapante à vie.

En 1985, le lancement de l’Action Polio Plus par le Rotary International était la première et la plus importante initiative du secteur privé de soutien à une campagne de santé publique au niveau mondial. La poliomyélite touchait à cette époque 350000 personnes par an dans 125 pays. L’action du Rotary a permis de faire reculer le fléau et obtenir son déclin rapide. Ainsi, les statistiques de 2017 montrent une disparition presque totale de la polio dans nos pays avec un taux de 99%.

En ce qui concerne le Niger, le pays est classé dans le groupe des pays non endémique de polio en 2006 et depuis le 12 Juillet 2016, notre pays est certifié libre et indemne par rapport à la circulation du polio virus sauvage. Cette situation témoigne si besoin est, de l’efficacité des interventions réalisées dans le cadre de l’arrêt de la circulation du polio virus sauvage avec l’appui des partenaires de l’Initiative mondiale de l’Eradication de la Poliomyélite. C’est pour moi l’occasion d’adresser nos sincères remerciements à tous les partenaires en particulier, à Rotary International qui ont toujours accompagné le Niger dans le cadre de la lutte contre la poliomyélite.

Mesdames et Messieurs ;

En dépit des avancées enregistrées, j’en appelle au renforcement des efforts et à la vigilance accrue, eu égard à la situation épidémiologique de cette maladie. Cette situation indique en effet la résurgence depuis septembre 2018 de cas de poliovirus à une de nos frontières et la découverte récente de six cas de polio virus dérivés du virus vaccinale type2à Magaria, Dungas et Tanout. Ces cas sont apparentés à des cas déjà découverts au Nigeria (à Jigawa et Katsina). Cette situation a amené les pays du bassin du Lac Tchad frontaliers avec le Nigeria à organiser des ripostes vaccinales. C’est ainsi que notre pays va organiser une riposte dans les quatre régions ciblées à savoir Diffa, Maradi, Agadez et Zinder.

Je lance un appel à toutes les mères, à toutes celles qui ont la charge des enfants de 0 à 59 mois à les faire vacciner pour permettre au Niger de répondre présent au rendez-vous de l’éradication de la poliomyélite. La célébration de la journée mondiale de la poliomyélite, et dont le slogan est « Je veux en finir avec la poliomyélite », couplée avec l’organisation de ces Journées locales de Vaccination de riposte contre la poliomyélite cadrent bien avec les objectifs du gouvernement en matière de politique de santé. J’adresse nos remerciements à tous les partenaires intervenant dans le secteur de la santé et, en particulier pour le cas présent, dans le domaine de la poliomyélite à ROTARY, OMS et UNICEF pour l’appui technique et financier qu’ils ne cessent de nous apporter dans le cadre de la lutte pour l’amélioration de la santé de nos populations. Je fais une mention spéciale à Rotary qui a déployé de l’an 2000 à aujourd’hui plus de 17 milliards de francs CFA pour la lutte contre la poliomyélite.

J’exhorte les agents de santé à un plus grand sacrifice dans le cadre des engagements nationaux et internationaux souscrits par le Niger eu égard au contrôle, à l’élimination et à l’éradication des différentes maladies transmissibles et non transmissibles pour un meilleur résultat du secteur. La vaccination est un devoir pour les parents et un droit pour les enfants Sur ce, je déclare lancées les

journées locales de vaccination de riposte contre la poliomyélite.

Je vous remercie ».

Onep

Hassane Daouda(onep)

1er novembre  2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique