La Commission Nationale de Gouvernance du MAEP rencontre la presse : Contribution de la presse nationale dans la sensibilisation au processus du MAEP

Les membres de la Commission Nationale de Gouvernance (CNG) du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP), ont rencontré samedi dernier les journalistes de la presse publique et privée du Niger dans la salle des banquets de la Primature. Il s’est agi au cours de cette réunion pour le président de la Commission Nationale de Gouvernance, Dr Mayaki Maikolanché et ses collaborateurs, d’expliquer aux hommes des médias le processus du MAEP dont le lancement de l’auto évaluation a été donné le 29 avril 2019 par le gouvernement. La Commission a également décliné ses attentes vis-à-vis des médias à l’occasion de cette phase de sensibilisation.

Après les propos liminaires du président de la Commission Nationale de Gouvernance du MAEP, Dr Mayaki Maikolanché, les journalistes ont suivi un exposé sur le Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP), et sur sa mise en œuvre, notamment les différentes étapes du processus, de l’auto évaluation, à l’évaluation et à la production du Rapport final. On retient de la présentation qui a été faite que le MAEP est un outil d’évaluation crucial dans la promotion de réformes en matière de gouvernance et de développement socio-économique. Il vise à promouvoir les valeurs prônées par le NEPAD, telles que les droits de l’homme, la démocratie, la bonne gouvernance et l’Etat de droit à travers un processus permanent et transparent d’évaluation mutuelle.

L’objectif fondamental du MAEP est d’encourager l’adoption de politiques, normes et pratiques en vue de promouvoir la démocratie et la stabilité politique, de favoriser une croissance économique élevée et un développement durable, et de susciter une intégration économique sous régionale et continentale accélérée. Cet objectif sera atteint grâce au partage des expériences, au renforcement des meilleures pratiques et des acquis, ainsi que par l’identification des lacunes et l’évaluation des besoins dans le domaine du renforcement des capacités. La gouvernance de tout pays ayant adhéré au MAEP est abordée autour de quatre thématiques que sont la démocratie et la gouvernance politique ; la gouvernance et la gestion économique ; la gouvernance des entreprises ; et le développement socio-économique.

Il faut aussi retenir que le MAEP fonctionne sur la base des principes de transparence, de responsabilité, et l’absence de toute pression et manipulation politique ou diplomatique. La démarche du MAEP est inclusive et participative de manière à avoir des informations exhaustives, objectives et à assurer une participation élargie des citoyens. Cet exposé a donné lieu à des échanges au cours desquels le président de la Commission Nationale de Gouvernance a répondu à de nombreuses questions des journalistes.

Oumarou Moussa(onep)

11 juin 2019
Source : http://www.lesahel.org

Imprimer E-mail

Politique