Assemblée nationale : Deux commissions présentent leurs rapports de mission effectuée pendant l’intersession

Le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, M. Iro Sani a présidé hier les travaux de séance plénière de la deuxième session ordinaire au titre de l'année 2019, dite session Budgétaire de l'Assemblée nationale. L’ordre du jour était consacré à la présentation des rapports des missions effectuées par les commissions générales permanentes de l’Assemblée nationale pendant l’intersession. Au cours de cette séance, les députés ont suivi la présentation des rapports de mission de la commission des Affaires Générales et Institutionnelles et celle des Affaires Sociales et Culturelles. L’objectif global des missions est d’informer, de sensibiliser les populations sur les sujets d’intérêt national, notamment l’unité nationale, la cohésion sociale, la paix et la sécurité et le développement.

Pour rappel, à la fin des missions effectuées par la commission des Affaires Générales et Institutionnelles, les membres ont animé un point de presse pour édifier l’opinion nationale et internationale sur le constat qui s’est dégagé sur le terrain. Cette commission dirigée par l’honorable Souley Dioffo a été dans la région de Tillabéri du 30 mai au 04 avril 2019 et dans les régions de Niamey et Dosso du 18 au 27 septembre 2019. Les échanges avec les acteurs sociaux ont porté sur le thème « paix, sécurité et développement». Selon le rapporteur de la commission, dans toutes les localités où la délégation est passée, les populations ont accueilli avec intérêt l’envoi par l’Assemblée nationale d’un nombre important de députés pour les entretenir des problèmes d’actualité qui les concerne au quotidien.

La Commission des Affaires Générales et Institutionnelles (CAGI) a formulé des recommandations visant à revoir à la hausse des effectifs des forces de défense et de sécurité afin de bien occuper le terrain dans le temps et dans l’espace. Il y a aussi la question d’évaluer régulièrement les effets des mesures exceptionnelles prises dans le cadre de la mise en œuvre de l’état d’urgence.

En ce qui concerne les institutions, la CAGI a demandé de doter le Conseil Supérieur de la Communication en ressources humaines et financières suffisantes pour lui permettre d’assurer convenablement sa mission et de revoir à la hausse les crédits alloués aux juridictions et libérer leurs budgets à temps.

Ensuite la Commission des Affaires Sociales et Culturelles a présenté son rapport de mission effectuée pendant l’intersession. Elle avait effectué une mission du 20 au 24 mai 2019 dans la région de Dosso. Les membres de la mission ont échangé avec les populations sur les sujets d’actualité ayant trait à la cohésion sociale, à l’unité nationale, à la paix et à la sécurité dans le contexte marqué par le terrorisme, les mouvements migratoires clandestins et les trafics de drogue et de personnes.

A l’issue de la mission, la commission a formulé des recommandations au gouvernement en vue d’allouer les ressources nécessaires pour financer les secteurs sociaux de base ; de veiller à l’application stricte des dispositions du décret n°2017-935LPRN/ MEP/A/PLN/ EC/MES du 5 décembre 2017 portant sur la protection, le soutien et l’accompagnement des jeunes filles en cours de la scolarisation ; de règlementer l’utilisation des réseaux sociaux au Niger afin d’éviter la propagation de fausses information etc.

Seini Seydou Zakaria

24 octobre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique