Ouverture, hier à Niamey, des Consultations inter-gouvernementales Nigéro-allemandes : Les aspects prioritaires de la coopération entre les deux pays, passés au peigne fin

Du 30 octobre au 1er novembre, se tiennent à Niamey, les consultations intergouvernementales entre le Niger et l’Allemagne. Organisées par le Ministère en charge des Affaires Etrangères et de la Coopération et l’Ambassade d’Allemagne au Niger, ses assises regroupent des experts allemands et des membres de l’Administration nigérienne. Elles s’inscrivent dans la cadre de la préparation des prochaines négociations intergouvernementales, prévues en Allemagne courant 2020. Au cours de leurs travaux, les participants auront à se pencher sur plusieurs axes de la coopération Nigéro-Allemande, parmi lesquels la décentralisation et la bonne gouvernance ; l’agriculture, le développement et la sécurité alimentaire ; l’éducation primaire, la santé de la reproduction et la planification familiale ; la migration, jeunesse et emploi. Plusieurs allocutions étaient au programme de la cérémonie d’ouverture, dirigée par la Secrétaire général dudit Ministère Mme Amina Djibo Diallo.

C’est d’abord l’ambassadeur allemand au Niger, SE. Hermann Nicolaï, qui a pris la parole pour louer la coopération ‘‘très ancienne’’, entre le Niger et son pays. « Nous étions le premier pays à reconnaître l’indépendance du Niger. Nous étions aussi un des premiers pays à travailler dans le cadre de la coopération au développement. Ce qui fait que, dans le domaine de la coopération, l’Allemagne se présente comme un partenaire important pour le Niger », a indiqué le diplomate allemand. Il a relevé que l’un des grands défis qui s’impose au Niger est le défi sécuritaire. « Ce défi n’est pas un problème relatif au Niger. Le Niger a su résoudre ce type de problème dans les années 90, et cela de manière excellente et exemplaire. Ce qui doit inspirer d’autres pays de la région, pour en faire de même », a-t-il suggéré. Selon le diplomate allemand, le défi sécuritaire actuel qui s’impose au Niger vient de l’extérieur.

M. Hermann Nicolaï a ensuite ajouté que les autres défis auquel le Niger fait face sont relatifs à la migration irrégulière. « En Europe, nous sommes très reconnaissants des efforts que le Niger déploient pour contribuer à la lutte contre ce fléau. Ces grands défis ont rendus la coopération entre les deux pays plus nécessaire et plus difficile que dans la passé », a souligné l’ambassadeur d’Allemagne au Niger. Cependant, ajoute-t-il, grâce à la longue et grande expérience de cette coopération, les deux pays sauront faire face à ces défis.

Quant au Chef de la délégation allemande et directeur de la Division Afrique de l’Ouest du Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, M. Ronald Meyer, il a indiqué que ces consultations donnent, aux deux parties, la possibilité d’échanger sur l’état des lieux, les défis et les perspectives de la coopération « très importante », qui lie l’Allemagne au Niger. M. Meyer a ensuite décliné les différents axes prioritaires autour desquels les échanges s’effectueront.

Procédant à l’ouverture des consultations bilatérales, la Secrétaire générale du Ministère des Affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Nigériens de l’extérieur Mme Amina Djibo Diallo, a indiqué que cette cérémonie lui offre l’opportunité de réaffirmer, de vive voix, toute la reconnaissance du Peuple et du gouvernement nigériens, pour l’appui constant de la République Fédérale d’Allemagne, aux efforts de développement du Niger. « Cette constance a permis d’inscrire les défis de notre coopération sur le long terme, dans un esprit de partenariat basé sur les valeurs des droits de l’Homme, de la démocratie et de la participation des populations à l’émergence du pays », a estimé Mme Amina Djibo Diallo. Pour elle, les présentes assises offrent aux participants l’occasion de passer en revue : le niveau de mise en œuvre des engagements existants, ainsi que les futures engagements et orientations sectoriels, qui seront entérinés par les prochaines négociations bilatérales, à travers des programmes sectoriels de développement.

« Cette revue, va nous permettre d’apprécier les performances du gouvernement nigérien, dans la mise en œuvre des programmes pôles prioritaires en cours d’exécution. De l’appréciation de cette performance, ainsi que de la pertinence de nouveaux besoins seront aussi déclinées les perspectives de notre coopération qui seront soumises aux

décisions des prochaines négociations inter-gouvernementales de 2020 », a-t-elle précisé. Pour mémoire, Mme Diallo a rappelé que l’enveloppe de la coopération nigéro-germanique, depuis son lancement, s’élève à près de 819 millions d’euros, dont 115,5 millions pour la seule période 2017-2019, avec 59 millions d’euros pour les programmes de la coopération financière et 56,5 millions d’euros pour les programmes de la coopération technique. « Ces fonds ont permis la mise en œuvre des programmes de développement, dans un esprit de partenariat et d’engagement mutuel, visant à réduire la pauvreté et les inégalités à tous les niveaux », a indiqué la SG du Ministère des Affaires étrangères.

A ces fonds s’ajoutent des appuis exceptionnels, dont entre autres, ceux octroyés pour la mise en œuvre du PDES-2017-2021, s’élevant à 50 millions d’euros. Par ailleurs, « il convient de noter les rencontres de haut niveau, notamment, la visite officielle du Président de la République du Niger, SEM Issoufou Mahamadou à Berlin, les 16 et 17 juin 2016 et celle au Niger de la Chancelière Fédérale Allemande SE Dr Angela Merkel, le 10 octobre 2016 et celle de mai 2019, visites qui traduisent la volonté de nos deux pays de porter la relation Niger-Allemagne, à la hauteur des intérêts stratégiques qui guident nos relations bilatérales », a-t-elle estimé. Enfin, Mme Diallo a exprimé toute la reconnaissance du Niger pour l’engagement dont l’Allemagne fait preuve pour aider le Sahel, en général et le Niger, en particulier, à faire face aux défis de sécurité et de développement.

Mahamadou Diallo(onep)

31 octobre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique