Noma Oumarou, dans une vaine tentative de se faire établir de faux documents notariés pour de fausses assises

Selon des sources politiques proches du bureau politique du Moden Fa Lumana Africa, Noma Oumarou serait en train de remuer ciel et terre pour concocter des documents qu’il aurait l’intention de déposer au ministère de l’Intérieur. Mal lui en a pris, car le seul notaire local, à Dosso, que l’huissier au service de Noma a approché en vue de le voir apposer sa signature au bas desdits documents a justement couvert le 3e congrès ordinaire du Moden Fa Lumana Africa. Cette tentative, que le bureau politique national qualifie de grossière, a conduit les responsables de Lumana à publier un communiqué pour demander aux huissiers et notaires locaux de faire attention à ne pas commettre des actes illégaux et répréhensibles. En tout état de cause, le bureau politique de Lumana dit se réserver le droit de porter plainte contre tout huissier et/ ou notaire qui accepterait délibérément, de délivrer à Noma Oumarou des documents manifestement faux pour un congrès manifestement faux, en sachant que l’intéressé a été suspendu à l’issue de la conférence nationale extraordinaire du 17 septembre 2020 et qu’il n’est plus, par décision judiciaire, qualifié à parler et agir au nom du parti.