Visite du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, à la représentation-pays du Haut-commissariat aux Droits de l’Homme des Nations Unies au Niger : Le ministre se félicite de l’ouverture de la représentation, salue et encourage le personnel

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, a effectué une visite, hier 12 novembre, des locaux de la représentation du Haut-commissariat des Nations Unies aux  Droits de l’Homme à Niamey. M Marou Amadou qui était accompagné de son directeur de cabinet, de la secrétaire générale et de la directrice générale des droits de l’Homme au ministère de la Justice lors de son déplacement est allé à la rencontre du personnel de la représentation nouvellement créée et effectivement installée.

Rappelons que le Niger et le Haut-commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme ont signé un accord de siège le 9 décembre 2019 à Niamey, un accord à travers lequel le haut-commissariat ouvre un bureau-pays.  Moins d’un an après cette signature, cette institution spécialisée des Nations Unies a ouvert ses bureaux et  dispose désormais de ses propres locaux avec un personnel à Niamey. A son arrivée, le ministre et sa délégation ont été accueillis par la représentante-résidente par intérim du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme au Niger, Mme Zeinab Hamza Diaby, et son staff. L’ouverture de cette représentation constitue une marque de reconnaissance du Haut-commissariat vis-à-vis du  Niger pour ses efforts en matière de promotion et de protection des Droits de l’Homme, mais elle matérialise aussi la volonté de l’institution à l’accompagner dans ses efforts qui méritent d’être soutenus. En s’adressant au personnel, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, a rappelé l’importance qu’accordent les autorités nigériennes aux droits de l’Homme avant de souligner que le Niger souhaite développer davantage sa coopération avec le Haut-commissariat aux Droits de l’Homme estimant que le respect de ces droits est une donnée cardinale pour le    gouvernement. Pour le ministre, son déplacement au siège du Haut-commissariat scelle la nouvelle ampleur que prend la coopération entre cette institution spécialisée des Nations Unies et le ministère de la Justice et sonne comme le top-départ d’une

collaboration plus étroite. Le ministre a félicité le personnel du Haut-commissariat et l’a assuré de toute sa disponibilité et celle de ses collaborateurs et les a encouragés à travailler ensemble pour permettre au Niger de mieux avancer dans le domaine du respect des droits de l’Homme. La représentante par intérim du Haut-commissariat, Mme Zeinab Hamza Diaby a tenu à adresser ses vifs remerciements au ministre pour sa visite qui traduit, selon elle, tout l’intérêt qu’il porte aux questions de droits de l’Homme. Le Haut-commissariat est un partenaire de longue date qui partage la même vision avec le Niger, a indiqué la représentante-résidente par intérim. Elle s’est  tout particulièrement   réjoui de l’ouverture du bureau-pays qui  rapproche un peu plus le Haut-commissariat aux Droits de l’Homme aux acteurs étatiques et non-étatiques des droits de l’Homme. Pour elle, à travers cette représentation, le  Haut-commissariat va mieux marquer sa présence au Niger et travailler plus efficacement pour accompagner les autorités et tous les acteurs de droits de l’Homme.

Par Zabeirou Moussa(onep)

13 novembre 2020

Source : http://www.lesahel.org/