Processus électoral : La CNDH organise une rencontre avec les différents acteurs à Zinder

La Commission nationale des droits humains (CNDH), en partenariat avec le Comité des Sages, a organisé le lundi 21 décembre dernier à Zinder, une rencontre avec les partis politiques, la société civile, le Comité des sages, les FDS et la chefferie traditionnelle de la place de Zinder sur la tenue des élections apaisées. Présidée par M. Khaled Ikhiri , président de la CNDH en présence notamment du Secrétaire Général de la Région de Zinder, cette rencontre a pour objectif d’échanger avec les parties prenantes pour apporter leur contribution, ce directement ou indirectement, à la culture de la paix en cette période décisive des consultations électorales générales.

Le Président de la CNDH a souligné qu’aussitôt après sa réactivation, le Comité des sages, a entrepris une série de rencontres avec le président de la CENI, le celui du CNDP, le ministre de l’Intérieur, les partis politiques de l’opposition et de la majorité avec comme objectif majeur d’aller vers des élections apaisées au Niger. « Car sans la paix, rien n’est possible », a fait remarquer Pr Khaled Ikhiri. C’est pourquoi, au nom de l’intérêt supérieur du Niger, le président de la CNDH a lancé un vibrant appel aux différents acteurs du processus électoral pour qu’ils s’investissent afin que les élections puissent se dérouler dans la sérénité.

Le Secrétaire Général de la Région de Zinder, M. Maman Harou a, dans son intervention, salué cette initiative salvatrice et exaltante de la CNDH et du Comité des sages qui, somme toute, mérite d’être encouragée, soutenue et félicitée dans le contexte actuel des élections générales.

M.Ben Salah, membre du Comité des sages et plusieurs participants ont, dans leurs interventions, relevé le rôle extrêmement important que joue la paix dans le développement économique et social d’un pays. Tous les participants sont unanimes de voir ces élections se dérouler conformément aux lois et règlements de la République. Cette caravane de sensibilisation, faut-il le préciser, bénéficie de l’appui financier de l’UNFPA.

Sido Yacouba ANP-ONEP/Zinder

23 décembre 2020
Source : http://www.lesahel.org/