Communiqué préliminaire de la mission conjointe d’observation électorale de la coordination PLA.FOND et du collectif des ONG Africaines Espace CEDEAO : La mission salue le sens élevé d’acceptation, de compréhension et de sagesse de tous les candidats en

La mission conjointe d’observation électorale de la Plate-Forme des ONG et Associations Africaines pour la Promotion de la Démocratie et de la Bonne Gouvernance (PLAFOND), du Magazine Leader d’Afrique et du Collectif des ONG Africaines espace- CEDEAO a rendu public un communiqué, hier matin à Niamey.  Ce communiqué rentre dans le cadre de l’observation du premier tour de l’élection présidentielle couplée aux législatives qui se sont tenus le 27 décembre dernier au Niger. C’est le secrétaire Exécutif de PLAFOND, Doyens des observateurs de l’Espace CEDEAO, M. Caves Paul qui a lu le communiqué en présence des membres de cette mission conjointe.

L’objectif de cette mission conjointe d’observation électorale est non seulement de déterminer si le processus de l’élection a été conduit en conformité avec le cadre constitutionnel et législatif en vigueur en République du Niger mais aussi de constater si les résultats issus des urnes reflèteraient les aspirations souveraines du peuple Nigérien.

Dans son communiqué, la plateforme PLAFOND a indiqué qu’au cours de la campagne électorale, la mission conjointe déjà présente à Niamey, a constaté que tous les candidats se sont exprimés en faveur d’une élection apaisée et sans violence, avec des appels au calme à leurs militants. Ce qui constitue, selon la  plateforme, un fondement de la réconciliation et de la cohésion sociale. Le communiqué souligne en outre que le scrutin s’est déroulé dans une atmosphère apaisée et les électeurs sont sortis de façon citoyenne avec une participation très remarquable. Néanmoins, la mission a relevé de légers manquements d’ordres techniques et organisationnels de la part de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Sur la base des informations recueillies par les 50 observateurs déployés au Niger, notamment dans les régions d’Agadez, de Maradi, de Zinder, de Tahoua, de Dosso et de Niamey, au cours de ces élections, il ressort des appréciations suivantes :

Le respect en général des heures d’ouverture des bureaux de vote et de leurs fermetures ; une amélioration relative dans la préparation des opérations électorales à savoir une collaboration harmonieuse entre les membres des bureaux de vote et les représentants des candidats, une présence discrète des forces de sécurité dans les centres visités,  une disponibilité en quantité suffisante du matériel de vote dans tous les bureaux de vote visités, les dépouillements et la validation des bulletins se sont effectués de manière publique et transparente devant tous les délégués des candidats présents dans les bureaux de vote. Aussi, la plateforme relève que les représentants des candidats ont consigné dans des procès-verbaux établis pour la circonstance et conjointement signés.

C’est pourquoi, la mission conjointe d’observation électorale de la plate-forme des ONG africaines, du Magazine Leaders d’Afrique et du Collectif des ONG Africaines espace CEDEAO, a réitéré sa confiance ainsi que son respect à l’endroit des électeurs Nigériens pour leur sens civique. Aussi, souligne le communiqué, la mission confirme le climat pacifique et serein qui a régné au cours du déroulement des opérations électorales malgré quelques chaleurs d’esprits mineurs. «La mission félicite le président de la CENI et son comité Directeur et les invitent à mettre en marche leurs compétences républicaines au service de la patrie pour mieux relever les défis démocratiques et la transparence des résultats qui sortiront des urnes», conclut le communiqué.

 Aminatou Seydou Harouna

29 décembre 2020
Source : http://www.lesahel.org/